FLASH
[21/02/2018] Cauchemar absolu pour BDS : Intel investi 5 milliards de dollars pour ouvrir une usine en Israël  |  Mali: 2 soldats français ont été tués par des islamistes, en sautant sur une bombe artisanale  |  [20/02/2018] Danemark : Le suspect qui a attaqué un couple à la hache a été arrêté – oups! C’est encore un musulman  |  Effet Trump : La confiance des petites entreprises atteint un sommet record début 2018 après la victoire de la réforme fiscale de Trump  |  La nuit dernière, Tsahal a arrêté 7 terroristes musulmans en Judée-Samarie, recherchés pour implication dans des attaques terroristes et des violents troubles contre des civils et le personnel de sécurité  |  [19/02/2018] Logique : Israël supprime les subventions de l’Etat à un théâtre arabe anti-israélien de Haifa  |  En ½ siècle, le monde est passé de 75% à 9% de la population qui vit dans l’extrême pauvreté  |  Russie : L’Etat islamique revendique l’attentat dans une église du Dagestan qui a fait 5 morts  |  [18/02/2018] Une roquette vient d’être tirée depuis Gaza vers Israël. Les sirènes ont été déclenchées à Sderot et Sha’ar Hanegev  |  Judée Samarie : un terroriste islamiste palestinien muni d’un fusil automatique arrêté devant un tribunal militaire  |  Russie : Un homme ouvre le feu à la sortie d’une église au Daguestan. Au moins 4 morts et 4 blessés  |  Comment dire ça aux médias sans déclencher des crises d’apoplexie : Macron en baisse de 6 points dans les sondages. Trump en hausse de 3 points  |  [17/02/2018] Une roquette tirée depuis Gaza dans le sud d’Israël a atteint une maison d’Ohr Haner, et s’est coincée sur le toit, aucun blessé  |  Plusieurs sirènes ont été activées ce soir au sud d’Israël, forçant les gens d’environ 10 communautés à se réfugier dans les abris – tout ça parce que les Arabes passent leur temps à chercher à tuer des juifs  |  Une roquette tirée de Gaza vers des habitations au sud d’Israël a explosé près d’une maison de Sha’ar Hanegev – pas de victimes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 28 novembre 2007
ANNAPLOLIS :
le hasard fait-il « mal » les choses ?
  
Miguel Garroté, journaliste
http://monde-info.blogspot.com
  
arabe-1.jpgSur foxnews.com, le mardi 27 novembre, on apprend, que la famille royale d’Arabie saoudite, principale dictature monarchique théocratique du Moyen Orient, a fait libérer, le week-end du 24 et du 25 novembre, 1’500 terroristes d’Al-Qaïda, sur la simple promesse, qu’ils arrêtent, de perpétrer, le djihad, dans la Péninsule arabique, autrement dit, en Arabie saoudite et dans les Emirats voisins de celle-ci. La nouvelle a été rendue publique par le journal saoudien Al Watan. La nouvelle a été reprise par le New York Sun. Puis, la nouvelle a été diffusée par Foxnews. Mais en Europe, apparemment, personne, n’a repris la nouvelle. En Europe, apparemment, personne, ne s’inquiète de la libération de 1’500 terroristes. En Europe, apparemment, personne ne s’étonne, que cette libération, survienne, la veille, de la conférence de paix, à Annapolis. En Europe, apparemment, personne ne trouve étrange, que 1’500 terroristes, soient libérés, sur la simple promesse, de ne pas perpétrer, le djihad, en Arabie saoudite et dans les Emirats voisins de celle-ci.(The New York Sun).
  
Encore le mardi 27 novembre, le service en anglais, de l’agence de presse gouvernementale iranienne Fars News, confirme, que la dictature théocratique d’Iran, dispose, désormais, de missiles Ashura d’une portée de 2’000 km. En septembre, l’Iran, avait annoncé, que des missiles Ghadr-1, d’une portée de 1’800 km, étaient opérationnels. Avec les missiles iraniens Ashura, l’Etat d’Israël et l’armée américaine basée au Moyen Orient, ne sont plus, à l’abri, d’un déluge de feu iranien. http://english.farsnews.com/newstext.php?nn=8609060446
  
A son arrivée à Washington, dimanche 25 novembre, la veille de la conférence d’Annapolis, le Premier ministre israélien, Ehud Olmert, a paniqué, car sa chambre d’Hôtel, n’était pas équipée, pour la transmission télévisée, du match entre le Beitar Jerusalem et le Maccabi Netanya. Fort heureusement, Shaul, le fils de Olmert qui vit à New York, a rejoint son papa, à Washington, et a résolu, à temps, le problème, via Internet. Le Beitar de Jérusalem, soutenu par Olmert, a gagné, 1-0, contre le Maccabi de Netanya. Cette information hautement stratégique, a été confirmée, par Aluf Benn et Shmuel Rosner, dans le quotidien Haaretz, édition du mardi 27 novembre. Ajoutons que le deuxième fils d’Olmert vit en France. En revanche sa fille, elle, vit en Israël.
 www.haaretz.com/hasen/spages/928342.html
  
Tandis qu’à Annapolis, les dirigeants arabes, parlent de la paix en Cisjordanie, tandis que Olmert, désire offrir, cette même Cisjordanie, à ses amis arabes, la situation se dégrade, en Cisjordanie, justement. L’Etat major de l’armée israélienne en Cisjordanie mène, ces jours, l’opération anti-terroriste la plus importante depuis huit ans. La question qui surgit, évidemment, est de savoir comment Israël compte combattre, après la conférence d’Annapolis, le terrorisme et la guerre urbaine, en Cisjordanie, sans contrôler le terrain.
 www.defensenews.com/story.php?F=3203780&C=mideast
  
Le hasard faisant « mal » les choses (?), la guerre s’étend, aussi, à la France. En effet, l’establishment français politiquement correct, est en émoi, parce que deux jeunes kamikazes inexpérimentés, ont trouvé sur leur route, une voiture de police, qui n’avait rien à faire là, à ce moment-là. Notons, en passant, qu’il n’y a pas eu d’émoi, lors de l’assassinat d’Anne-Lorraine, une jeune française chrétienne, qui résista, jusqu’à la mort, au chaud kamikaze, qui voulait la violer, fraternellement. L’horrible affaire n’a pas déclenché d’émeutes. En revanche, l’accident de l’autre soir, a déclenché, l’hystérie anti-française, des professionnels de la guerre civile, avec armes à feu à la clé. C’est la guerre civile contre les bibliothèques, contre les écoles, en résumé, contre le bon sens et contre le bien commun.
  
Mercredi 28 novembre, le Bureau Audiovisuel Francophone confirme le dégâts : « La flambée de violence qui a sévi dans la nuit de lundi à mardi, à Villiers-le-Bel, affiche un lourd bilan ; 63 voitures incendiées et 120 policiers blessés, dont trois grièvement. ‘Qu’ils brûlent un commissariat, je peux comprendre. Mais une bibliothèque et une école maternelle, là je suis dépassée! Comment va faire ma nièce pour lire, maintenant ?’ Cette mère de famille d’origine algérienne désigne d’un geste désabusé ce qui reste de la bibliothèque et de l’Ecole maternelle Louis-Jouvet, un joyau dont le maire socialiste de Villiers-le-Bel était particulièrement fier. Seuls subsistent les murs noircis. A l’intérieur tout a été brûlé par des cocktails Molotov ». http://www.bafweb.com/2007/11/28/la-guerilla-suburbaine-des-%c2%ablascars%c2%bb-fait-tache-dhuile/
  
La veille déjà, mardi 27 novembre, « le conservateur » écrivait : « On les tient, les publicistes et les propagandistes amis-présumés de la prétendue ‘cause des banlieues’. Alors que, contre toute attente, ils avaient réussi grâce à la complicité constante de médias comme France 3, à nous persuader de l’authentique statut de victimes innocentes de Ziad et Bouna, la situation s’annonce nettement plus difficile cette fois-ci (…) l’enquête préliminaire de l’IGPN laisse entendre que c’est la bêtise de ces deux adolescents qui a causé leur mort, et que les flics n’y seraient pour rien (…) Les millions d’euros de dégât, intervenant après 9 jours de grève éprouvants, ne passeront pas aussi facilement dans l’opinion publique. Heureusement pour France 3 et Libération, il reste la partie ‘non assistance à personne en danger’, qui peut servir pour accabler la police. Qui sait même si le manque flagrant de répression contre le phénomène des mini-motos ne pourrait pas se retourner contre l’Etat, se voyant traîné en justice. http://leconservateur.bafweb.com/index.php?2007/11/27/1050-villiers-le-bel-cette-fois-ci-on-les-tient
  
Résumons et concluons. Les Saoudiens débarquent aux USA pour réclamer labaghdad_blast_wideweb__430x357.jpg Cisjordanie au profit des Palestiniens. Et afin de prouver leur réel désir de paix, ils lâchent dans la nature 1’500 fêlés al-quaïdiques qui ont promis de kamikazer partout sauf chez les Saoudiens et leurs potes émiratesques. Les Iraniens génocidaires prennent leur pied avec des joujoux capables de vitrifier Tel-Aviv, Ryad ou Bagdad. Olmert se fait un Dîner-TV avec son fiston Shaul, car il est vital pour Annapolis, qu’au sport, Jérusalem gagne contre Netanya. En Cisjordanie, les éléments non contrôlables, du Fatah, du Hamas et consorts, fichent le bazar, pour nous donner un avant goût, de ce que sera, la future Palestine, tel que planifiée par Madame Rice et Monsieur Olmert. En France, le racisme antijuif et antichrétien, à cause d’une moto désorientée, met le feu aux bibliothèques et donc aux livres, un procédé typiquement hitlérien, comme l’histoire passée nous l’a démontré. L’extrême droite a échoué dans ce combat-là, parce qu’elle a proposé des solutions extrêmes, au nom d’un nationalisme stalinien, sur le dos des juifs et des chrétiens. Espérons, que le courant conservateur et néoconservateur, libre et démocratique, d’origine judéo-chrétienne, n’échouera pas, lui aussi. Car l’anachronique Annapoly, cet étrange monopoly géographique, avec ses effets collatéraux hasardeux, a surtout confirmé, que pour l’instant, nous sommes en temps de guerre et non pas en temps de paix. Y compris à Villiers-la-Moche, désormais privée d’école et de bouquins, au nom de la tolérance multiculturelle.
   
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz