FLASH
[21/08/2018] Chômage, déficit, pouvoir d’achat : l’effet Macron ne marche pas, l’effet Trump fonctionne à fond, donc les médias crachent sur Trump  |  Une statue de la Vierge à l’Enfant décapitée dans l’Île de Noirmoutier  |  Européennes 2019 : contesté voire détesté, Emmanuel Macron en mauvaise posture  |  Orly : un « jeune » à scooter meurt en fuyant un contrôle de police, l’IGPN saisie  |  [20/08/2018] Tsahal à arrêté 11 islamistes palestiniens à Hebron et à Jérusalem lors de raids pour rechercher des terroristes  |  Le prix de la vie selon la justice française : Le migrant illégal de 19 ans qui a poignardé 4 personnes à Périgueux lundi 13 août n’a été condamné qu’à 3 ans de prison ferme  |  Paris : Une policière porte secours à des passagers après un accident mortel qu’ils ont provoqué, dans le 19e, et se fait violemment frapper par le passager rescapé!  |  Le chef de la police municipale de Villevaudé, en Seine-et-Marne, a été violemment agressé dimanche à son domicile par « plusieurs personnes » qui l’ont roué de coup  |  Barcelone attentat islamique : Un homme armé d’un couteau a tenté d’attaquer des policiers en hurlant Allahou Akbar (Allah est le plus grand)  |  Saint-Paul-Trois-Châteaux (26) : un homme de 45 ans tué de 9 coups de couteau, un autre homme blessé, suspect appréhendé, motif inconnu  |  Marseille : encore un adolescent de 16 ans poignardé pour un mauvais regard  |  Tsahal a ouvert le feu sur un terroriste musulman qui a tiré dans leur direction dans le nord de Gaza. Aucun blessé parmi les troupes israéliennes n’a été signalé  |  Un terroriste musulman a tiré des coups de feu sur l’ambassade des États-Unis à Ankara. La police a déclenché une chasse à l’homme et recherche un véhicule blanc suspect  |  [17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 3 mars 2008
  
LA STRATÉGIE CONCERNANT LE LIBAN ÉVOLUE-T-ELLE ?
  
  
L’Institut « Politique arabe de la France » (PAF) a réalisé, une étude, intitulée « Après Gaza, vers une intervention américaine au Liban ? ». L’étude a été rendue publique le 2 février 2008.
    
  
undefined
  
A noter que « l’European Strategic Intelligence & Security Center » (ESISC), publiait, le 29 février, sur le même sujet, l’information suivante : « Washington (a) décidé d’envoyer le destroyer USS Cole au large du Liban en raison de la fragilité politique et sécuritaire du pays et de toute la région (…) Washington est, en effet, inquiète de la situation qui prévaut au Liban toujours sans président depuis le 23 novembre 2007 (…) Cette crise (…) menace de dégénérer en affrontements entre chiites et sunnites. Elle empoisonne également les relations entre les pays voisins du Liban (…) Par ailleurs, les Etats-Unis craignent également une dégradation des relations entre Israël et le Hezbollah ».
  
A noter également qu’en 2007, la « Foudation for Defense of Democraties » (FDD) publiait une étude recommandant l’envoi d’un navire de guerre américain au large du Liban afin de rééquilibrer les forces sur place, en clair, face à la légion du Hezbollah et face à la Syrie. Il est intéressant de constater que les recommandations de la FDD, recommandations que nous avions portées à la connaissance de nos lecteurs, se sont maintenant concrétisées.
  
L’Institut « Politique Arabe de la France » (PAF)mentionné en début d’article, quant à lui, révèle le 2 mars dernier, que « les autorités saoudiennes ont informés (…) leurs ressortissants de quitter le Liban au plus vite. Le Koweït aussi. (…) Le USS Cole est arrivé dans la région et croise le long de la zone maritime libanaise. (…) Que se passe-t-il (…) ? Le Hezbollah bloque depuis novembre 2007 l’élection du nouveau Président libanais, menace Israël de guerre ouverte (…) engendre des affrontements dans les rues de Beyrouth. Son désir de prendre le pouvoir au Liban n’est un secret pour personne. (…) Il semble que (les) menaces du Hezbollah (…) se focalisent dans le temps à la fin du mois (de mars) et géographiquement entre Damas et Beyrouth. D’où la crainte d’une crise dans la région à la fin du mois. La venue du USS Cole près des eaux maritimes libanaises est donc le signe que l’Oncle Sam veille ».
undefined 
 
En réalité, se sont quatre navires américains au total, qui ont été déployés en Méditerranée orientale, le USS Cole étant accompagné du USS Ross, du USS Nassau et du USS Philippine Sea.
  
Miguel Garroté
  
http://www.monde-info.blogspot.com
  
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz