FLASH
[23/10/2017] Sinaï : L’Etat islamique a capturé 3 membres du Hamas qui creusaient un tunnel terroriste  |  La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 14 mars 2008

Les moines bouddhistes sont à l'origine de la plupart des manifestations. (AFP PHOTO/Mark RALSTON)

Le vieux marché de Lhassa est en feu, et plusieurs personnes ont été blessées dans les affrontements entre les manifestants indépendantistes et les forces chinoises.

Les manifestations continuent au Tibet à l’occasion du 49e anniversaire du soulèvement de Lhassa qui avait abouti à l’exil du dalaï lama, le chef spirituel des bouddhistes tibétains. Elles ont même pris une nouvelle ampleur, selon les informations parcellaires disponibles.

La très officielle agence chinoise Chine Nouvelle a pour la première fois fait état de ces troubles à Lhassa, l’ancienne capitale du Tibet occupé par la Chine depuis 1950, alors que plusieurs manifestations ont eu lieu les jours précédents. « Il y a eu des blessés lors des violences et ils ont été hospitalisés », a annoncé l’agence sans plus de précision sur leur nombre ou leur origine. Elle a ajouté que des incendies avaient été provoqués dans plusieurs boutiques de la ville en marge de ces affrontements.

Les témoignages de touristes étrangers présents sur place et d’ONG pro-indépendantistes lèvent le voile sur l’ampleur des évènements. Selon une organisation de défense des Tibétains, « Campagne internationale pour le Tibet », la situation s’est nettement dégradée vendredi dans la vieille ville. « Une voiture de police a été incendiée près du monastère de Ramoche et nous avons appris que les mouvements de population avaient été restreints par les autorités », a déclaré Kate Saunders, une responsable de cette organisation basée à Londres.

Selon les précisions d’un pompier de Lhassa, les feux se concentrent autour du Barkhor, le marché de la vieille ville qui entoure le principal monastère de la capitale tibétaine. Un touriste français a également décrit l’arrivée « en force » des policiers chinois qui ont fait évacuer la place centrale de Lhassa. « Tout est fermé à Lhassa: restaurants, bars, magasins. On n’y voit que des soldats et de la police, rien d’autre », a-t-il ajouté.

Le témoignage le plus inquiétant vient cependant de citoyens américains qui ont fait état, auprès de leur ambassade à Pékin, de « coups de feu et d’autres éléments de violence ».

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz