FLASH
[21/08/2018] Chômage, déficit, pouvoir d’achat : l’effet Macron ne marche pas, l’effet Trump fonctionne à fond, donc les médias crachent sur Trump  |  Une statue de la Vierge à l’Enfant décapitée dans l’Île de Noirmoutier  |  Européennes 2019 : contesté voire détesté, Emmanuel Macron en mauvaise posture  |  Orly : un « jeune » à scooter meurt en fuyant un contrôle de police, l’IGPN saisie  |  [20/08/2018] Tsahal à arrêté 11 islamistes palestiniens à Hebron et à Jérusalem lors de raids pour rechercher des terroristes  |  Le prix de la vie selon la justice française : Le migrant illégal de 19 ans qui a poignardé 4 personnes à Périgueux lundi 13 août n’a été condamné qu’à 3 ans de prison ferme  |  Paris : Une policière porte secours à des passagers après un accident mortel qu’ils ont provoqué, dans le 19e, et se fait violemment frapper par le passager rescapé!  |  Le chef de la police municipale de Villevaudé, en Seine-et-Marne, a été violemment agressé dimanche à son domicile par « plusieurs personnes » qui l’ont roué de coup  |  Barcelone attentat islamique : Un homme armé d’un couteau a tenté d’attaquer des policiers en hurlant Allahou Akbar (Allah est le plus grand)  |  Saint-Paul-Trois-Châteaux (26) : un homme de 45 ans tué de 9 coups de couteau, un autre homme blessé, suspect appréhendé, motif inconnu  |  Marseille : encore un adolescent de 16 ans poignardé pour un mauvais regard  |  Tsahal a ouvert le feu sur un terroriste musulman qui a tiré dans leur direction dans le nord de Gaza. Aucun blessé parmi les troupes israéliennes n’a été signalé  |  Un terroriste musulman a tiré des coups de feu sur l’ambassade des États-Unis à Ankara. La police a déclenché une chasse à l’homme et recherche un véhicule blanc suspect  |  [17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 14 mars 2008

Les moines bouddhistes sont à l'origine de la plupart des manifestations. (AFP PHOTO/Mark RALSTON)

Le vieux marché de Lhassa est en feu, et plusieurs personnes ont été blessées dans les affrontements entre les manifestants indépendantistes et les forces chinoises.

Les manifestations continuent au Tibet à l’occasion du 49e anniversaire du soulèvement de Lhassa qui avait abouti à l’exil du dalaï lama, le chef spirituel des bouddhistes tibétains. Elles ont même pris une nouvelle ampleur, selon les informations parcellaires disponibles.

La très officielle agence chinoise Chine Nouvelle a pour la première fois fait état de ces troubles à Lhassa, l’ancienne capitale du Tibet occupé par la Chine depuis 1950, alors que plusieurs manifestations ont eu lieu les jours précédents. « Il y a eu des blessés lors des violences et ils ont été hospitalisés », a annoncé l’agence sans plus de précision sur leur nombre ou leur origine. Elle a ajouté que des incendies avaient été provoqués dans plusieurs boutiques de la ville en marge de ces affrontements.

Les témoignages de touristes étrangers présents sur place et d’ONG pro-indépendantistes lèvent le voile sur l’ampleur des évènements. Selon une organisation de défense des Tibétains, « Campagne internationale pour le Tibet », la situation s’est nettement dégradée vendredi dans la vieille ville. « Une voiture de police a été incendiée près du monastère de Ramoche et nous avons appris que les mouvements de population avaient été restreints par les autorités », a déclaré Kate Saunders, une responsable de cette organisation basée à Londres.

Selon les précisions d’un pompier de Lhassa, les feux se concentrent autour du Barkhor, le marché de la vieille ville qui entoure le principal monastère de la capitale tibétaine. Un touriste français a également décrit l’arrivée « en force » des policiers chinois qui ont fait évacuer la place centrale de Lhassa. « Tout est fermé à Lhassa: restaurants, bars, magasins. On n’y voit que des soldats et de la police, rien d’autre », a-t-il ajouté.

Le témoignage le plus inquiétant vient cependant de citoyens américains qui ont fait état, auprès de leur ambassade à Pékin, de « coups de feu et d’autres éléments de violence ».

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz