FLASH
[21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  |  Règlement de compte hier soir à Marseille. 2 individus armés (fusil à pompe) ont tué un homme à la Bricarde  |  Pendant la nuit, 2 roquettes tirées depuis la Syrie ont atteint le Golan – pas de blessé  |  [20/10/2017] #Pologne : 8 blessés dans une attaque au couteau dans le centre commercial VIVO à Stalowa Wola  |  Une ex-assistante parlementaire porte plainte contre le député LREM Christophe Arend pour harcèlement et agression sexuelle  |  Une ex-salafiste porte plainte contre Tariq Ramadan pour “viol, agression sexuelle et harcèlement”  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 19 mars 2008
  
France – Hezbollah :
   
undefined
  
Sur le site « Le Lien Israël-Diaspora », http://lelien.a7fr.com , un article intitulé « Martinon aurait-il des liens avec le Hezbollah et la Syrie ? » par Robert Cotta. « De nouvelles révélations koweïtiennes pourraient faire l’effet d’une bombe en affirmant que le Hezbollah tisse ses réseaux en France et que David Martinon, l’ex porte-parole de Sarkozy, vient d’en faire les frais… 
  
Le journal koweïtien Al Seyassah mène depuis plusieurs mois une campagne contre le Hezbollah et son allié le CPL du chrétien Michel Aoun qui a fait une scandaleuse union contre nature avec le Hezbollah et la Syrie. Il accuse Michel Aoun, manipulé par le Hezbollah, de tisser ses réseaux en France grâce essentiellement à un maronite , Simon Albiramia, marié à une française liée à l’UMP, qui collabore avec Jean Aziz et Tony Nasrallah du site Tayyar.org et de la télévision d’Aoun, Orange-TV. Avec quelques autres arrivistes, Ziyad Abess et Liwaa Chakour, financés largement par le Hezbollah et plus encore par l’Iran, ils ont pris en main le CPL d’Aoun vieillissant.  Simon Abiramia et son épouse auraient eu selon Al Seyassah, plusieurs réunions avec des responsables du Hezbollah, dont Ghaleb Abou Zeinab, Mahmoud Kemati, et Nawwaf Al Moussaoui pour obtenir la réhabilitation du parti chiite en France et aux Etats-Unis, afin qu’il soit reconnu en tant que « mouvement de résistance », et non comme « organisation terroriste ». Selon le journal, « Abiramia fait miroiter au Hezbollah ses relations intimes avec l’Elysée et notamment avec le porte-parole du président Sarkozy, David Martinon, un ami de Fabienne Blineau Abiramia, son épouse ».
  
Al Seyassah écrit que « David Martinon, un ami de Simon Abiramia et de son épouse Fabienne Blineau Abiramia, responsable de la section libanaise de l’UMP, a été éjecté de son fauteuil de porte-parole de l’Elysée en raison de cette proximité, profitable au Hezbollah ». Martinon serait convaincu de « la justesse du combat du Hezbollah, au point que le désormais ancien porte-parole de l’Elysée a rapproché Simon Abiramia de Claude Guéant, secrétaire général de la présidence de la République française ». Al Seyassah relate que « le remaniement gouvernemental qui doit intervenir après les élections municipales en France pourrait écarter certains responsables de l’Elysée, et des ministres qui ont exploité leurs fonctions pour s’ouvrir sur certains pays arabes de façon opposée à la politique étrangères de Paris ». Le quotidien cite le secrétaire général de l’Elysée, Claude Guéant, qui avait effectué plusieurs missions au Liban et en Syrie. « Le limogeage de Martinon vient sanctionner son ouverture sur le CPL et à travers lui sur le Hezbollah…  en flagrante contradiction avec la ligne stratégique tracée par le Président Sarkozy et qui consiste à soutenir la Révolution du Cèdre dans sa revendication de la souveraineté et de l’indépendance du Liban ».
  
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz