FLASH
[20/08/2018] Le prix de la vie selon la justice française : Le migrant illégal de 19 ans qui a poignardé 4 personnes à Périgueux lundi 13 août n’a été condamné qu’à 3 ans de prison ferme  |  Paris : Une policière porte secours à des passagers après un accident mortel qu’ils ont provoqué, dans le 19e, et se fait violemment frapper par le passager rescapé!  |  Le chef de la police municipale de Villevaudé, en Seine-et-Marne, a été violemment agressé dimanche à son domicile par « plusieurs personnes » qui l’ont roué de coup  |  Barcelone attentat islamique : Un homme armé d’un couteau a tenté d’attaquer des policiers en hurlant Allahou Akbar (Allah est le plus grand)  |  Saint-Paul-Trois-Châteaux (26) : un homme de 45 ans tué de 9 coups de couteau, un autre homme blessé, suspect appréhendé, motif inconnu  |  Marseille : encore un adolescent de 16 ans poignardé pour un mauvais regard  |  Tsahal a ouvert le feu sur un terroriste musulman qui a tiré dans leur direction dans le nord de Gaza. Aucun blessé parmi les troupes israéliennes n’a été signalé  |  Un terroriste musulman a tiré des coups de feu sur l’ambassade des États-Unis à Ankara. La police a déclenché une chasse à l’homme et recherche un véhicule blanc suspect  |  [17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  |  Grenoble : 2 migrants Albanais tirent des coups de feu sur un groupe de personnes et sont interpellés après une course-poursuite  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 31 mars 2008

  

LIGUE ARABE : sommet annuel à Damas ce week-end.

  

Radioscopie d’une bouffonnerie.

  

Avec les correspondants et les agences.

 
 

 
 
Le sommet annuel de la Ligue arabe s’est tenu ce week-end à Damas, capitale de la Syrie. Le choix de la très controversée Syrie pour accueillir le sommet annuel de la Ligue arabe a déclenché de virulentes discussions au sein du monde arabo-musulman. Le Roi d’Arabie saoudite, le Roi de Jordanie, le Président égyptien (et l’Emir du Bahreïn) ont boycotté le sommet annuel de la Ligue arabe.

  

Les trois chefs d’Etat se sont fait remplacer par des représentants sans pouvoir de décision. L’Arabie saoudite était représentée par son ambassadeur auprès de la Ligue arabe ; et l’Egypte par son ministre des affaires étrangères. Quant au Liban, pour la première fois dans l’histoire des sommets annuels de la Ligue arabe, il était tout simplement absent. Une situation d’autant plus grotesque et bouffonne que les deux thèmes du sommet étaient la crise libanaise et le conflit israélo-palestinien.

  

Rappelons qu’au Liban, l’élection présidentielle a été reportée 17 fois à cause des ingérences de la Syrie ; et que cette élection est supposée avoir lieu le 22 avril prochain, ce qui fait sourire beaucoup de monde. Le gouvernement libanais est soutenu par l’Arabie saoudite et par l’Egypte. Les empêcheurs de tourner en rond libanais, menés par le Hezbollah, sont soutenus par l’Iran et la Syrie.

  

Pendant toute la durée du sommet annuel de la Ligue arabe, l’aéroport de Damas est resté fermé pour les voyageurs ordinaires ; et tous les vols réguliers ont été reportés. Le chef d’Etat libyen Kadhafi était accompagné de deux cents personnes pour lesquelles autant de limousines de grand luxe ont été réquisitionnées. Tous les hôtels de Damas ont été réservés aux participants du sommet. Dans les hôtels cinq étoiles de la capitale syrienne, 1500 lits ont été occupés par les membres des différentes délégations participant au sommet annuel.

 
 

 
 
En définitive, ce sommet du blues fut essentiellement l’occasion pour le président syrien Assad, dont le parti Baas reste d’inspiration nationale staliniste et nationale socialiste, de se montrer aux caméras, de face, auquel cas il ressemble, un peu, à Hitler ; et de profil, auquel cas il ressemble, un peu, à de Gaulle.

  

Miguel Garroté

  

http://www.monde-info.blogspot.com

  

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz