FLASH
[20/02/2018] Danemark : Le suspect qui a attaqué un couple à la hache a été arrêté – oups! C’est encore un musulman  |  Effet Trump : La confiance des petites entreprises atteint un sommet record début 2018 après la victoire de la réforme fiscale de Trump  |  La nuit dernière, Tsahal a arrêté 7 terroristes musulmans en Judée-Samarie, recherchés pour implication dans des attaques terroristes et des violents troubles contre des civils et le personnel de sécurité  |  [19/02/2018] Logique : Israël supprime les subventions de l’Etat à un théâtre arabe anti-israélien de Haifa  |  En ½ siècle, le monde est passé de 75% à 9% de la population qui vit dans l’extrême pauvreté  |  Russie : L’Etat islamique revendique l’attentat dans une église du Dagestan qui a fait 5 morts  |  [18/02/2018] Une roquette vient d’être tirée depuis Gaza vers Israël. Les sirènes ont été déclenchées à Sderot et Sha’ar Hanegev  |  Judée Samarie : un terroriste islamiste palestinien muni d’un fusil automatique arrêté devant un tribunal militaire  |  Russie : Un homme ouvre le feu à la sortie d’une église au Daguestan. Au moins 4 morts et 4 blessés  |  Comment dire ça aux médias sans déclencher des crises d’apoplexie : Macron en baisse de 6 points dans les sondages. Trump en hausse de 3 points  |  [17/02/2018] Une roquette tirée depuis Gaza dans le sud d’Israël a atteint une maison d’Ohr Haner, et s’est coincée sur le toit, aucun blessé  |  Plusieurs sirènes ont été activées ce soir au sud d’Israël, forçant les gens d’environ 10 communautés à se réfugier dans les abris – tout ça parce que les Arabes passent leur temps à chercher à tuer des juifs  |  Une roquette tirée de Gaza vers des habitations au sud d’Israël a explosé près d’une maison de Sha’ar Hanegev – pas de victimes  |  Aujourd’hui, Hamas a fait exploser une bombe sur les soldats israéliens sur la clôture de sécurité avec Gaza. En réponse, l’aviation a attaqué 6 cibles du Hamas: 1 tunnel terroriste à Zaytun, des camps militaires près de Deir ElBalah et Khan Yunis  |  Trump: « les médias Fake News ne veulent pas dire que le groupe russe de trolls a été formé en 2014, bien avant ma candidature à la présidence. Peut-être qu’ils savaient que j’allais me présenter même si je ne le savais pas! »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 3 avril 2008

  

FARC : cacophonie humanitaire.

Entre la mission franco-hispano-suisse, les missions de l’Eglise catholique et celles du CICR, on ne sait plus très bien qui fait quoi pour libérer Madame Betancourt. La seule chose claire pour l’instant, c’est que les FARC ne réagissent à aucune de ces missions humanitaires surmédiatisées.

 

  

L’agence catholique zenit.org annonce jeudi 3 avril que l’Elglise catholique d’El Guaviare, en Colombie, propose la médiation discrète de trois prêtres afin que les FARC relâchent Madame Betancourt, étant donné la gravité de son état de santé. L’évêque du diocèse, Mgr Guillermo Orozco, explique que les trois prêtres sont déjà intervenus lors de situations d’enlèvement, dans le passé. Mgr Orozco déclare qu’il a envoyé une lettre aux FARC, leur demandant d’accepter la médiation de l’Eglise catholique pour parvenir à un accord humanitaire.

  

Quant à la mission française, à laquelle participent d’ailleurs aussi l’Espagne et la Suisse, elle inclut deux personnes qui ont déjà eu des contacts avec les FARC. L’une d’elles serait l’ex-consul de France en Colombie, Noël Saez.

  

Vivian Sequera, de  l’Associated Press, précise, jeudi 3 avril, qu’il y a plusieurs versions sur l’aggravation supposée de la santé de Madame Betancourt.

  

Le quotidien colombien El Tiempo, mercredi 2 avril, cite Barbara Hintermann, du CICR en Colombie : « Pour notre participation dans la mission, il faut que la sollicitation vienne directement des FARC, car ce sont elles qui détiennent les otages ». Voilà.

  

A Villavicencio, le Père Jaime Vásquez, de la Pastorale Sociale de Guaviare, déclare que le gouvernement colombien autorise une commission pouvant entreprendre des démarches humanitaires en vue de libérer d’autres otages. Bien.

  

Le quotidien colombien El Espectador, jeudi 3 avril, confirme que deux délégués du gouvernement français et deux médecins sont arrivés dans un avion Falcon à Bogota. Cette mission espère pouvoir poursuivre son vol en direction de l’aéroport de San José del Guaviare, pour autant que les FARC lui fasse parvenir un plan de vol. Ah oui.

A ce stade, on prendra surtout note de la cacophonie humanitaire qui règne autour de Madame Betancourt, comme en témoignent les informations cités ci-dessus, informations riches de confusions et de sous-entendus. Pour l’instant et concrètement, qui fait quoi et qu’en pensent les FARC ? Soyons réalistes tout en croyant aux miracles. Car au-delà du tintamarre politico-médiatique, à vue purement humaine, les chances restent minces et les FARC ne bronchent pas. Miguel Garroté

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz