FLASH
[15/07/2018] Depuis samedi matin, les terroristes ont tiré plus de 200 roquettes sur les citoyens israéliens. Et aucun gros titre pour dénoncer ça ?  |  [14/07/2018] Tsahal a frappé des douzaines de cibles du #Hamas à la suite des attaques terroristes de roquette contre non pas l’armée mais des civils en #Israël  |  Eric Ciotti a qualifié Emmanuel Macron d' »adolescent immature » atteint d’un « sentiment de surpuissance ». Ça dit quoi sur les français qui ont choisi d’élire un ado immature ?  |  #Syrie L’État islamique affirme que des engins explosifs ont explosé à la base de Hay’at Tahrir Al-Sham à Sarmada- #Idlib  |  #Tsahal vient de cibler 1 zone derrière l’Université Al Quds au nord de #Gaza avec un missile en réponse à une agression du Hamas  |  #Gaza: 2 Palestiniens modérément blessés par 1 roquette artisanale tirée depuis Gaza et retombée sur Gaza dans le quartier d’Al-Nasser à Rafah. Boom!!!  |  #Bastille night was very quite in #Paris area: 237 jailed, 183 arrests for questioning, 134 vehicles burned. 5 police officers, 4 firemen injured. 1 supermarket looted. Immigration brings a lot of good things  |  La nuit du 13 juillet a été normalement calme en région parisienne: 237 interpellations, 183 GAV, 134 véhicules incendiés. 4 policiers, 4 pompiers et 1 gendarme blessés. 1 Franprix pillé  |  « Après ma nuit blanche à cause des tirs de roquettes des islamistes de Gaza superbement occultés par les médias, l’alerte rouge continue chez moi au sud d’Israël. C’est ça, une religion de paix et d’amour ? »  |  Purge de #Twitter: Les journalistes et gauchistes s’attendaient à ce que Trump perde des millions de followers, il en a perdu 340 000. Obama en a perdu 3 millions, mais là les gauchistes ont regardé ailleurs  |  Pour la 1ère fois depuis 2014, 1 missile antichar guidé a été tiré sur les forces israéliennes à l’est de Khan Younis. Des chars israéliens ont tiré sur 1 maison d’où le missile a été lancé. Plusieurs victimes parmi les terroristes  |  Fin du suspens: Le Sénat confirmera la nomination du juge Kavanaugh à la Cour suprême le 1er octobre – prudemment avant les élections de mi-mandat  |  Les Arabes rapportent que des avions de combat israéliens bombardent des cibles terroristes du Hamas dans le centre de Gaza en réponse aux attaques terroristes d’aujourd’hui le long de la clôture de la frontière de sécurité. Des alertes rouge retentissent dans le sud d’Israël  |  [13/07/2018] De plus en plus à gauche, les Démocrates ont demandé que les fonds du Congrès soient utilisés pour fournir gratuitement des tampons d’hygiène féminine. Ils en ont reçu 500 par la poste !  |  Les médias obsédés par la haine de Trump ne vous ont pas dit que Trump passe en revue les troupes avec la reine Elizabeth II à Windsor, l’une des rares, sinon la seule fois en plus de 70 ans, qu’elle l’a fait avec un chef d’État? Étrange, leur métier n’est pas d’informer?  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 10 avril 2008

 
 
 
 Photo :  l’avion supposé libérer Madame Betancourt
 
 
Mercredi 9 avril, à 07:47, la rédaction de lexpress.fr, dans un article intitulé « Les Farc rejettent la mission humanitaire française », écrit notamment : « La mission humanitaire lancée la semaine dernière par la France pour tenter de récupérer Ingrid Betancourt et
d’autres otages détenus par les Farc en Colombie a été rejetée par la guérilla colombienne dans un communiqué diffusé mardi sur Internet (…) ‘Comme l’avait dit le président Sarkozy (…) ce rejet est une faute politique grave en plus d’une tragédie humanitaire’, a annoncé le ministère français des affaires étrangères au nom des trois pays, la France, l’Espagne et la Suisse, participant à cette mission partie il y a une semaine ».

  

« ‘Les trois pays facilitateurs prennent acte de la décision du secrétariat de l’Etat-major central des Farc de rejeter la mission médicale qui était destinée à venir en aide à Ingrid Betancourt et aux autres otages les plus affaiblis’, selon le communiqué du Quai d’Orsay. Quelques heures plus tôt, le secrétariat de l’état-major central des Farc avait jugé ‘irrecevable’ cette mission, excluant d’agir sous ‘la pression médiatique’ ».

  

«‘Nous n’agissons pas sous l’influence du chantage, ni sous l’impulsion de campagnes médiatiques’, peut-on lire dans un communiqué publié mardi par l’Agence bolivarienne de presse, proche de la guérilla (…) Les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), en lutte contre les autorités colombiennes, réclament aussi la libération de 500 guérilleros en échange de celle de 39 otages, dont Mme Betancourt, séquestrée depuis plus de six ans (…) De son côté, Hervé Marro, porte-parole du comité de soutien à Ingrid Betancourt, a qualifié ‘de claque’ aux efforts de la France le rejet par la guérilla ».

  

Donc, le communiqué de presse du ministère français des affaires étrangères déclare notamment, à propos de la réaction des FARC, que « ce rejet est une faute politique grave ». De leur côté, les FARC, dans un communiqué, déclarent notamment : « Nous n’agissons pas sous l’influence du chantage, ni sous l’impulsion de campagnes médiatiques ». Enfin, Hervé Marro, porte-parole du comité de soutien à Ingrid Betancourt, a qualifié « de claque » aux efforts de la France le rejet par la guérilla.

  

Si je résume ces trois commentaires et si je les mets en parallèle, la France rejette la faute sur les FARC. Celles-ci, à leur tour, rejettent la faute sur le chantage et sur les campagnes médiatiques de la France. Quant au comité de soutient à Ingrid Betancourt, il constate que les Farc ont donné une claque à la France. Fort bien.

  

Dans la vie, tant économique que politique et humanitaire, les leaders doivent savoir fixer des objectifs. Ils doivent savoir établir un ordre de priorité dans la liste des objectifs fixés. Et ils doivent savoir réévaluer les objectifs et leur ordre de priorité en fonction des moyens concrets réellement disponibles. Vu sous cet angle, les leaders français de la mission humanitaire hispano-franco-suisse ont lamentablement échoué.

  

Cela fait maintenant plusieurs mois que des milieux politiques, médiatiques et humanitaires français, avec l’appui du grandguignolesque président farcsiste vénézuélien Hugo Chavez, bavardent en public au sujet de Madame Betancourt. Résultat : les FARC déclarent ne pas céder aux campagnes médiatiques. La tactique française a été jusqu’à présent aux antipodes de la médiation discrète mais efficace.

  

Laissons agir les émissaires secrets – ceux de Suisse et ceux de l’Eglise catholique par exemple – qui parcourent la jungle colombienne à dos de mulets. Et cessons de dépenser l’argent du contribuable français pour de coûteuses mascarades de mauvais goût. Des orphelins tchadiens, présumés du Darfour, aux flammes olympiques qui embrasent le Tibet, les leaders français ont déjà passablement cafouillé.

 
 
 
 Photo :  Farc, le plus dangereux cartel de la drogue
 
 
La France déficitaire et endettée ne peut plus se permettre de jouer à cette sorte de grands jeux qui finissent petits, certes petits, mais pas petits pour les contribuables. En outre, tout cela agace d’autres pays dont les situations financières et les compétences humanitaires restent moins déficitaires que celles de l’Hexagone. Chacun dans son pré et les bonnes causes, y compris celle des otages, ne seront pas volées…

  

Miguel Garroté

  

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz