FLASH
[19/10/2017] Ariane Fornia, fille d’Eric Besson, accuse l’ex-ministre Pierre Joxe d’agression sexuelle  |  Wolf Blitzer (CNN) est le 1er journaliste de gauche à évoquer le scandale Clinton/ Obama/ Uranium depuis sa révélation il y a 24 heures  |  [18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 16 mai 2008

« Je pense que l’horreur absolue qui s’est trouvée symbolisée dans le mot Auschwitz n’est pas si ancienne puisqu’elle s’est déroulée voici un peu plus de six décennies seulement. Je pense que, quand bien même il y a eu d’autres actions d’horreur barbare sur la planète, celle-là nous concerne tout particulièrement parce qu’elle a eu lieu non pas sur une terre lointaine, très éloignée de l’Occident, mais ici, en Europe, là où est née la civilisation occidentale. Et je pense aussi que nous n’avons encore qu’à peine mesuré la dimension la plus vertigineuse de ce que signifie l’horreur la plus absolue, commise au cœur de l’Europe, par des Européens, au nom d’idées nées en Europe. On a parlé de repentance sur une multitude de sujets. On a parlé de la nécessité d’en finir avec la repentance. Il ne s’agit pas, là, de se repentir. Il s’agit de savoir et de garder vivant le souvenir de ce qu’on sait. Il s’agit aussi, je le dis, du caractère unique et incomparable de l’horreur absolue qui s’est trouvée symbolisée par le mot Auschwitz. Ce fut la seule tentative d’élimination totale, absolue, systématique de tout un peuple, la seule tentative à s’être trouvée planifiée, organisée administrativement par un appareil d’État entier, la seule à avoir été organisée industriellement dans un pays développé. Le Crime commis par des millions d’Européens au milieu du XXe siècle contre le peuple juif fait de l’antisémitisme bien davantage qu’une forme de racisme : une complicité de l’esprit avec le Crime le plus immonde à avoir été commis sur cette terre. »

 » Lorsque j’ai rencontré Fereydoun Hoveyda, je me suis trouvé plongé dans un passé précieux, magnifique, irremplaçable « , écrit Guy Millière.  » J’ai voulu que nous ayons une longue conversation où il s’agirait de sa vie « . Ce livre est le fruit de cette conversation. Il y est question de la Syrie, encore féodale et brutale dans les années 1920, du Liban, du nationalisme arabe et de la naissance d’Israël, de l’Iran au temps du Shah, des Nations unies, de l’Amérique, de l’islam radical, de la France contemporaine et d’une infinité d’autres choses encore.  » En songeant à tout ce que Fereydoun a vécu, un titre s’est imposé à moi : Mille et une vies. Ou l’histoire d’un homme né à Damas, éduqué au Liban, contributeur à la rédaction de la Déclaration des Droits de l’homme en 1948, cofondateur des Cahiers du Cinéma, ambassadeur de l’Iran au temps où le pays était allié de l’Occident, ami d’Andy Warhol, citoyen des États-Unis, incarnation d’un islam pleinement ouvert à la modernité, critique féroce de tous les totalitarismes, dont celui mis en place à Téhéran par Khomeyni et incarné aujourd’hui par Ahmadinejad.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz