FLASH
[23/10/2017] Sinaï : L’Etat islamique a capturé 3 membres du Hamas qui creusaient un tunnel terroriste  |  La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 12 juin 2008

  

Le dernier rapport annuel mondial (1) d’Amnesty International (AI) s’en prend aux USA sur six pages (contre quatre pages seulement pour la dictature communiste chinoise). AI accuse les USA de piétiner les droits de l’homme et de considérer le monde comme un champ de bataille géant dans sa guerre contre le terrorisme. La guerre en Irak et le climat de peur étendu au monde entier par l’administration du président George W. Bush ont profondément renforcé les divisions internationales, radote AI. On croit rêver.
  

  

   le climat de peur étendu au monde entier
   
  

Le député UMP Christian Vanneste a récemment fait un commentaire intéressant (2) sur ce rapport : « On peut (…) remarquer un caractère sélectif. Amnesty International insiste beaucoup sur la peine de mort, les implications négatives de la lutte contre le terrorisme, les violences à l’encontre des femmes. Elle met l’accent en ce qui concerne l’Europe sur la discrimination subie par les roms. Il faut noter que l’information étant plus ouverte dans les pays démocratiques, ceux-ci ont droit à un nombre de pages plus élevé qui ne reflète pas nécessairement l’ampleur des problèmes rencontrés. Les Etats-Unis ont droit à 6 pages et la Chine à 4 », poursuit Christian Vanneste.
  
  

  Amnesty International a été fondée par un communiste australien
  

  
« En ce qui me concerne, j’ai fait remarquer l’étrange absence d’informations sur la discrimination religieuse et sur les limites apportées à la liberté des croyances et des pratiques dans ce domaine dans de nombreux pays, et sur la détérioration qui s’opère à cet égard dans le monde, en particulier à l’encontre des chrétiens que ce soit en Algérie ou a fortiori en Irak. La présidente a convenu de cette absence en prétextant la nouveauté de cette situation. Rapport (…) partiel et partial », ajoute Christian Vanneste.
  
  

La population du Zimbabwe devra attendre qu’on s’intéresse à elle
  

  
« Une sénatrice socialiste (…) a approuvé le rapport en disant que les démocraties devaient donner l’exemple, être parfaites, et qu’il était juste d’y pourfendre tout abus. Pour les dictatures, ça n’est pas pour l’instant notre problème. (…) Monsieur Mugabe peut dormir tranquille ! », conclut le député UMP Christian Vanneste.
   
  
  

             Ceux-ci ne représentent pas une menace
  
  

Pour mémoire, David Ruzié, professeur émérite des universités, spécialiste de droit international a déjà démontré par le passé la partialité de AI, notamment à l’égard d’Israël lors de la guerre avec le Hezbollah en 2006 (3). Les premières critiques contre AI remontent aux années 1980 (4), lorsque cette organisation – déjà – amplifiait systématiquement les actes des uns (Israël, Chrétiens du Liban) et minimisait ceux des autres (les dictatures communistes dans le monde y compris au Nicaragua et à Cuba et les dictatures arabes y compris en Syrie et en Irak).

  

Miguel Garroté

  

  

  

(1) http://www.amnesty.fr/index.php/amnesty/s_informer/actualites/rapport_annuel_2008

(2) http://www.christianvanneste.fr/?p=756

(3) http://www.desinfos.com/article.php?id_article=5630

(4) Hugues Kéraly, « Cinq continents accusent Amnesty International », éditions Dominique Martin Morin, 1982.

  

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz