FLASH
[14/08/2018] Est-ce vraiment ça, la mission de service public de France Info: parler de tous les livres anti-Trump qui paraissent, et silence total sur les livres pro-Trump ?  |  [13/08/2018] Migrants délinquants : le port de Sète veut bien accueillir l’Aquarius, qui est de nouveau à la recherche d’un port d’accueil pour débarquer des illégaux  |  La branche d’Al-Qaeda à Gaza a publié une vidéo de ses attaques à la roquette sur les communautés civiles israéliennes au cours de la dernière semaine  |  Mons-en-Baroeul (France): une voiture a terminé sa course dans le hall d’une mosquée. Accident ou intention, le mobile n’est pas encore clair  |  La monnaie turque plonge, Trump a réussi en 1 mois ce que l’Europe n’arrive pas à faire depuis 10 ans  |  Israël a confisqué des dizaines de milliers de ballons qui étaient destinés à Gaza par crainte qu’ils soient utilisés comme bombes incendiaires  |  [11/08/2018] Des drones israéliens ont ciblé des terroristes musulmans qui lançaient des bombes incendiaires depuis le nord de Gaza. Plusieurs incendies ont éclaté aujourd’hui dans des villes israéliennes près de la frontière  |  Egypte : 1 terroriste musulman a été empêché de s’approcher d’une église quand il a voulu faire exploser son gilet d’explosifs. Il a fait boum, personne d’autre n’a été atteint  |  Trump a autorisé le doublement des tarifs douaniers pour l’importation d’acier et d’aluminium depuis la Turquie. Conséquence, la livre turque s’écroule  |  Effet Trump : les bons chiffres de l’emploi des Africains et des Hispaniques se confirment : ce sont les meilleurs de l’histoire des Etats-Unis  |  Etat-Unis : des centaines de Bikers se sont déplacés à Bedminster pour saluer le président Trump  |  Hérault : Il poignarde un homme et plonge dans le fleuve pour échapper à la police  |  Brigitte Bardot explose Nicolas Hulot : « c’est un trouillard et il ne sert à rien »  |  Pays-Bas : victime d’un viol collectif par des musulmans, une élue du PVV se suicide  |  Paris : 2 motards de la police et 1 voiture de patrouille percutés par des « jeunes » qui faisaient un rodéo à moto dans les rues  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 25 juin 2008

  
  

La clinique catholique Saint-Vincent de Paul à Bourgoin-Jallieu.
  
  
Cela se passe en France en juin 2008. Un musulman vient faire soigner sa fille dans la clinique catholique Saint-Vincent de Paul à Bourgoin-Jallieu dans  l’Isère. Bien. Si c’est son choix pourquoi pas. La fille en question vient subir une intervention chirurgicale qui est programmée. Ce n’est donc pas une admission subite et inattendue aux urgences. Mais le musulman exige néanmoins de façon véhémente que soit retiré le crucifix (1) fixé au mur dans la chambre de sa fille malade. Rien que ça.

Pendant un quart d’heure le père musulman en présence de madame son épouse s’emporte verbalement – exigeant que le crucifix soit décroché. Il obtient gain de cause. Voilà. La directrice de la clinique – Madame Marie-Thérèse Besson – déclare que cette demande est surprenante de la part d’une famille qui choisit librement son établissement catholique.

Quand les gens choisissent d’être soignés dans son établissement ils savent qu’ils sont dans une maternité catholique. C’est l’opinion de Madame Marie-Thérèse Besson. Cependant le personnel de cette clinique catholique cède à l’exigence du père de famille musulman.

  
  
  


  
Imaginons maintenant l’inverse. Cela se passerait en Turquie en juin 2008. Un chrétien français travaillant en Turquie comme ingénieur vient faire soigner sa fille dans la clinique islamique Al-Barrat-în à Avanos en  Cappadoce. Le chrétien exige de façon véhémente que soit retiré le portrait de Mahomet fixé au mur dans la chambre de sa fille malade. Pendant un quart d’heure le père chrétien en présence de madame son épouse s’emporte verbalement – exigeant que le portrait de Mahomet soit décroché. Il obtient gain de cause. Le directeur de la clinique – Monsieur Mehmet Ben Menfou – déclare que cette demande est surprenante de la part d’une famille qui choisit librement son établissement islamique.

Quand les gens choisissent d’être soignés dans son établissement ils savent qu’ils sont dans une maternité islamique. C’est l’opinion de Monsieur Mehmet Ben Menfou. Cependant le personnel de cette clinique islamique cède à l’exigence du père de famille chrétien. L’affaire remonte jusqu’au gouvernement turc. Qui invoquant la liberté religieuse saisit la Cour européenne des Droits de l’Homme. La Loucra, le Mrop, la Halte, l’Association pour la Tolérance dans les Cliniques Islamiques (ATCI) et Amnésie International dénoncent le comportement du chrétien français. Comportement qualifié de raciste, islamophobe et portant atteinte à la coexistence pacifique (et tolérante) avec les musulmans.

La présidence de la République française diffuse un communiqué dans lequel elle présente ses excuses au peuple turc pour un comportement scandaleux qui ne reflète en rien l’opinion de la majorité des Français. Une cellule de crise est mise en place afin que désormais tout non musulman se rendant ou résidant en terre dite d’islam soit formé sur l’attitude à adopter afin d’éviter d’autres incidents de même nature. Le gouvernement turc a accepté les excuses de la présidence française. L’ambassadeur de France à Ankara a offert au gouvernement turc une fresque de Mahomet retrouvée dans les sous-sols du Louvre.

  

Miguel Garroté

  

  

(1) http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2008/06/24/01011-20080624FILWWW00626-polemique-autour-d-un-crucifix-dans-une-clinique.php

  

   


   
   
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz