FLASH
[17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  |  Rare: Israël a procédé à des frappes aériennes en Syrie près de Damas – la Russie était prevenue  |  Catalogne : le président indépendantiste recule et propose de discuter avec Madrid dans 2 mois  |  Gaza : en réponse aux tirs de roquette, Israël a bombardé des positions terroristes du Hamas pendant la nuit  |  Somalie : l’attentat de la religion de la paix et de la tolérance a fait 231 morts et 275 blessés  |  Pendant la nuit, l’armée israélienne a arrêté 12 colons arabes en Judée, recherchés pour terrorisme  |  [15/10/2017] Prédateur sexuel Harvey Weinstein : la gauche contre-attaque et « ressort » une affaire contre Trump  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 4 juillet 2008

Lors d’une conférence à Bruxelles, l’ancien chef du Mossad Danny Yatom a expliqué que le gouvernement israélien ne croit plus aux sanctions comme arme pour empêcher l’Iran d’acquérir l’arme nucléaire.

La question cruciale n’est donc plus « si » Israël va attaquer, mais « quand ». Un rapport rendu à la Knesset précise que tous les partis israéliens s’accordent sur la nécessité des frappes, mais divergent sur la date.

Nouveau signal d’alarme lancé cette semaine par un autre ex-directeur du Mossad, Shavtaï Shavit : « Israël a un an pour frapper l’Iran ».

Cette annonce suivait celle d’un exercice de grande envergure menée par l’aviation israélienne à quelques 1’500 kilomètres à l’ouest des côtes israéliennes, la même distance qui sépare, à l’est, ses bases des centrales nucléaires des mollahs. Plus de 100 chasseurs F-15 et F-16 auraient pris part à ce qui est, sans l’ombre d’un doute, la répétition du prochain raid contre l’Iran.

Des voix anticipent une prochaine opération israélienne. Pour certains, Israël compterait intervenir avant la fin du mandat de Bush afin de s’assurer de la bienveillance américaine. On sait à Jérusalem qu’un McCain fraîchement élu ne voudrait pas engager une opération militaire dans les premiers mois de son mandat, sans parler des complications si Obama-le-défaitiste accède à la Maison-Blanche…

Verra-t-on Israël intervenir à l’automne ? Le Pentagone parle de « fortes probabilités ». Comme toutes les dictatures arabes avant de recevoir la fessée, l’Iran joue publiquement au guignol.  Le blogueur irakien Omar note, avec raison, que l’Iran ne menace pas Israël, mais les Etats-Unis. On croit à Téhéran qu’en parlant de boucher le détroit d’Ormuz, sur la route du pétrole, l’Iran poussera les Etats-Unis à dissuader son petit frère hébreu de passer à l’action. Comme quoi l’Iran a peur d’une attaque imminente. C’est bon signe.

La chasse va enfin décoller. Et Ahmadinejad, fidèle disciple d’Adolf Hitler, va recevoir la réponse juive à ses élucubrations génocidaires. Ahshav !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz