FLASH
[13/08/2018] Migrants délinquants : le port de Sète veut bien accueillir l’Aquarius, qui est de nouveau à la recherche d’un port d’accueil pour débarquer des illégaux  |  La branche d’Al-Qaeda à Gaza a publié une vidéo de ses attaques à la roquette sur les communautés civiles israéliennes au cours de la dernière semaine  |  Mons-en-Baroeul (France): une voiture a terminé sa course dans le hall d’une mosquée. Accident ou intention, le mobile n’est pas encore clair  |  La monnaie turque plonge, Trump a réussi en 1 mois ce que l’Europe n’arrive pas à faire depuis 10 ans  |  Israël a confisqué des dizaines de milliers de ballons qui étaient destinés à Gaza par crainte qu’ils soient utilisés comme bombes incendiaires  |  [11/08/2018] Des drones israéliens ont ciblé des terroristes musulmans qui lançaient des bombes incendiaires depuis le nord de Gaza. Plusieurs incendies ont éclaté aujourd’hui dans des villes israéliennes près de la frontière  |  Egypte : 1 terroriste musulman a été empêché de s’approcher d’une église quand il a voulu faire exploser son gilet d’explosifs. Il a fait boum, personne d’autre n’a été atteint  |  Trump a autorisé le doublement des tarifs douaniers pour l’importation d’acier et d’aluminium depuis la Turquie. Conséquence, la livre turque s’écroule  |  Effet Trump : les bons chiffres de l’emploi des Africains et des Hispaniques se confirment : ce sont les meilleurs de l’histoire des Etats-Unis  |  Etat-Unis : des centaines de Bikers se sont déplacés à Bedminster pour saluer le président Trump  |  Hérault : Il poignarde un homme et plonge dans le fleuve pour échapper à la police  |  Brigitte Bardot explose Nicolas Hulot : « c’est un trouillard et il ne sert à rien »  |  Pays-Bas : victime d’un viol collectif par des musulmans, une élue du PVV se suicide  |  Paris : 2 motards de la police et 1 voiture de patrouille percutés par des « jeunes » qui faisaient un rodéo à moto dans les rues  |  Agen : descente de police dans les milieux islamistes le matin ; il menace avec un couteau en criant Allah Akbar le soir…  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 22 août 2008

Selon des témoignages recueillis par Florence Aubenas, envoyée spéciale du Nouvel Observateur, les militaires français auraient pu être trahis par des Afghans avec qui ils travaillaient.

Peut-on dire que les soldats tués ou blessés dans l’embuscade étaient mal préparés ?

– Il s’agit de l’élite de l’armée française. Le 8e RPIMa est l’un des régiments les plus prestigieux. Rien ne permet de dire qu’ils étaient mal préparés. Ce dont il faut bien se rendre compte, c’est que nous n’avons pas une armée de guerre. C’est paradoxal mais la guerre n’est plus une des missions majeures de l’armée. Depuis la professionnalisation de l’armée, la France ne connait pas la guerre. Ce qui est certain c’est que si le 8e RPIMa n’est pas bien préparé, personne ne l’est.
En France, on s’est créé tout un imaginaire autour des soldats de 20 ans, « Avoir 20 ans dans les Aurès »… A la différence de cette époque là, où les soldats étaient envoyés malgré eux dans les conflits armés, aujourd’hui, on a une armée professionnelle.

Une erreur de commandement pourrait-elle être une des causes du bilan tragique ? Que pensez-vous de la thèse selon laquelle, parmi les 10 soldats français tués et les 21 blessés, certains pourraient avoir été victimes de frappes aériennes de l’Otan ?

– Je ne sais pas si c’est une erreur de commandement. En Afghanistan, les Français étaient partisans de faire une armée de patrouille, proche de l’homme et des civils. L’armée française s’est attachée à cela. Les soldats sont tombés dans l’embuscade car ils étaient à pied. Jusqu’à présent, l’armée française a décrit cette stratégie comme sa force mais aujourd’hui, les insurgés ont profité de cette manière de faire.
Je ne pense pas que les militaires ont été victimes de frappes aériennes de l’Otan mais il faudra une enquête pour le déterminer avec certitude. J’étais à Kaboul, j’ai parlé avec beaucoup de soldats de plusieurs régiments, et ce n’est pas quelque chose qui m’a été raconté. Je n’ai aucun élément pour appuyer cette thèse, mais ça ne veut pas dire qu’elle est fausse. Le problème que les militaires ont eu avec l’aviation, c’est qu’elle n’a pas pu fonctionner, les soldats étaient trop près des insurgés.

Comment peut-on expliquer, alors, l’embuscade ?

– De nombreux soldats français, m’ont dit que l’embuscade a été préparée et qu’ils ont été trahis par des Afghans, avec qui ils travaillaient. Les villages semblaient avoir également fourni des informations sur leurs faits et gestes. Les soldats pensaient être dans un environnement sûr, et en réalité ça n’était pas le cas. Ils sont tous très amers autour de cette question. « On a été trahis, on est tombé dans une piège », m’ont-ils dit.

Interview de Florence Aubenas, par Emilie Jardin
(le jeudi 21 août 2008)

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz