FLASH
[17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  |  Rare: Israël a procédé à des frappes aériennes en Syrie près de Damas – la Russie était prevenue  |  Catalogne : le président indépendantiste recule et propose de discuter avec Madrid dans 2 mois  |  Gaza : en réponse aux tirs de roquette, Israël a bombardé des positions terroristes du Hamas pendant la nuit  |  Somalie : l’attentat de la religion de la paix et de la tolérance a fait 231 morts et 275 blessés  |  Pendant la nuit, l’armée israélienne a arrêté 12 colons arabes en Judée, recherchés pour terrorisme  |  [15/10/2017] Prédateur sexuel Harvey Weinstein : la gauche contre-attaque et « ressort » une affaire contre Trump  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 10 septembre 2008


 
 Les vacances de luxe,  c’est bientôt terminé….

J’allais gentiment fermer le bureau et rentrer à la maison.  Mais voilà que je tombe sur une news reprise et diffusée par l’ambassade d’Israël à Paris.  Lisez !  Miguel Garroté.  S’il est incriminé de blanchiment de fonds,  Olmert risque de faire de la prison ferme
– mercredi 10 septembre 2008 –  Revue de la presse israélienne du service de Presse de l’ambassade de France en Israël   Selon une source au sein de l’appareil judiciaire citée par le Haaretz,  il y a de bonnes chances pour que le Premier ministre Ehud Olmert soit incriminé de délits relatifs à la loi sur le blanchiment de fonds.  Dans ce cas-là,  estime cette source,  il risque d’être condamné à une peine de prison ferme,  la peine maximale prévue par la loi pour ce genre de délits étant de dix ans d’emprisonnement.  En effet,  affirme une autre source juridique,  les délits relatifs au blanchiment de fonds sont des délits relativement faciles à prouver,  d’autant que selon la loi israélienne actuelle,  adoptée dans le cadre de l’adhésion israélienne à la campagne internationale contre le blanchiment de fonds,  il n’est pas nécessaire pour la police et le parquet de prouver qu’une activité criminelle est à l’origine des fonds non déclaré.



Dans le cas d’Ehud Olmert,  il suffirait d’établir qu’il ait reçu des sommes importantes en liquide sans en informer les autorités compétentes et sans garder de trace écrite officielle pour le condamner.  Une experte juridique citée par le journal explique que,  dans le cas des délits relatifs à la loi sur le blanchiment de fonds,  la gravité de la sanction dépend notamment de l’intention du condamné,  c’est-à-dire de sa volonté réelle de ne pas informer le fisc des fonds reçus,  et de l’importance des sommes.  Le Haaretz rapporte par ailleurs que la police et le parquet font pression sur deux proches d’Ehud Olmert,  son assistante personnelle Shula Zaken et son ancien associé Me Uri Messer,  afin qu’ils collaborent avec la justice et aident à incriminer le Premier ministre.  Avant-hier,  la police a recommandé d’inculper ces deux anciens collaborateurs du Premier ministre,  mais des sources impliquées dans l’enquête estiment que la principale raison de cette démarche est la volonté de les pousser à incriminer Ehud Olmert.  Jusqu’à présent,  Mme Zaken a refusé de collaborer avec les policiers,  toutefois son avocat a déclaré hier qu’après que la police ait recommandé d’inculper le Premier ministre,  les circonstances ont changé.  Le Maariv cite quant à lui des proches de Mme Zaken qui affirment qu’elle continuera à garder le silence au moins jusqu’à l’audition à laquelle elle a droit avant son inculpation.



   
  
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz