FLASH
[18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 26 septembre 2008

Selon le quotidien britannique « The Guardian », qui rapporte l’information, c’est le président américain George W. Bush qui a refusé d’apporter sa caution à de telles frappes et a dissuadé l’Etat hébreu.
LIBERATION.FR : vendredi 26 septembre 2008


Israël a sérieusement pensé à bombarder les sites nucléaires de l’Iran courant 2008, mais le président américain George W. Bush a refusé d’apporter sa caution à de telles frappes, rapporte le quotidien britannique The Guardian dans son édition de ce vendredi.
Selon le quotidien, qui cite des sources diplomatiques européennes de haut niveau, le Premier ministre Ehud Olmert a évoqué cette question avec le George W. Bush au cours d’un tête-à-tête le 14 mai.

Mais le président américain a répondu qu’il ne soutiendrait pas une telle initiative, en raison de craintes de représailles sur des cibles américaines en Irak et en Afghanistan, et de doutes sur la capacité d’Israël, quoi qu’il en soit, d’endommager sérieusement les installations nucléaires iraniennes.
The Guardian souligne que même si Israël avait voulu mener cette opération sans l’aval de Washington, ses avions n’auraient pu atteindre l’Iran sans passer par l’espace aérien irakien, sous contrôle américain, ne laissant d’autre choix à Téhéran que de considérer que les Etats-Unis avaient approuvé l’attaque, laissant craindre une riposte contre des cible américaines.
Israël considère l’Iran comme la menace la plus importante à son encontre, en raison de l’accélération du programme nucléaire iranien et des déclarations répétées de ses dirigeants prédisant la fin de l’Etat hébreu.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz