FLASH
[16/08/2018] Attentat-suicide à la bombe à Kaboul: 48 morts dans 1 centre éducatif: imaginez le carnage si l’islam n’était pas une religion de paix !  |  Allemagne : une jeune femme violée dans la rue par deux demandeurs d’asile somaliens, mais ce qui est illégal, c’est de crtiquer cette immigration là  |  Vous avez le droit de rire: Une centaine de journaux dénoncent les «attaques» de Trump contre la liberté de la presse. Ah bon? Ils ont la liberté de dénoncer leur manque de liberté ? Pas étonnant que 74% n’ont plus confiance dans ces clowns  |  Près de 4 millions de nouveaux emplois. La croissance la plus rapide en 15 ans. Indépendance énergétique: les journalistes ont de vraies bonnes raisons de haïr Trump  |  [14/08/2018] Est-ce vraiment ça, la mission de service public de France Info: parler de tous les livres anti-Trump qui paraissent, et silence total sur les livres pro-Trump ?  |  [13/08/2018] Migrants délinquants : le port de Sète veut bien accueillir l’Aquarius, qui est de nouveau à la recherche d’un port d’accueil pour débarquer des illégaux  |  La branche d’Al-Qaeda à Gaza a publié une vidéo de ses attaques à la roquette sur les communautés civiles israéliennes au cours de la dernière semaine  |  Mons-en-Baroeul (France): une voiture a terminé sa course dans le hall d’une mosquée. Accident ou intention, le mobile n’est pas encore clair  |  La monnaie turque plonge, Trump a réussi en 1 mois ce que l’Europe n’arrive pas à faire depuis 10 ans  |  Israël a confisqué des dizaines de milliers de ballons qui étaient destinés à Gaza par crainte qu’ils soient utilisés comme bombes incendiaires  |  [11/08/2018] Des drones israéliens ont ciblé des terroristes musulmans qui lançaient des bombes incendiaires depuis le nord de Gaza. Plusieurs incendies ont éclaté aujourd’hui dans des villes israéliennes près de la frontière  |  Egypte : 1 terroriste musulman a été empêché de s’approcher d’une église quand il a voulu faire exploser son gilet d’explosifs. Il a fait boum, personne d’autre n’a été atteint  |  Trump a autorisé le doublement des tarifs douaniers pour l’importation d’acier et d’aluminium depuis la Turquie. Conséquence, la livre turque s’écroule  |  Effet Trump : les bons chiffres de l’emploi des Africains et des Hispaniques se confirment : ce sont les meilleurs de l’histoire des Etats-Unis  |  Etat-Unis : des centaines de Bikers se sont déplacés à Bedminster pour saluer le président Trump  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 31 octobre 2008

  
  

Miguel Garroté   –   Terje Roed Larsen,  l’émissaire spécial de l’ONU au Proche-Orient,  a présenté jeudi 30 octobre 2008,  au Conseil de Sécurité de l’ONU,  son huitième (!)  rapport sur l’application de la résolution 1559 concernant le désarmement des « milices libanaises » (formule diplomatique pour dire Hezbollah).  Dans son rapport,  Terje Roed Larsen écrit qu’au cours des six derniers mois « le Liban s’est approché très près de la guerre civile ».  Ces événements,  écrit encore Terje Roed Larsen,  ont « douloureusement rappelé à tous les Libanais la menace que constitue l’existence de groupes armés échappant au contrôle de l’État ».  Terje Roed Larsen note que la question des armes du Hezbollah « reste au centre du débat politique au Liban et des résolutions du Conseil de sécurité sur ce pays ».  Le maintien par le Hezbollah d’une infrastructure et de moyens militaires propres apparaissent à Terje Roed Larsen comme « un défi fondamental » lancé au gouvernement libanais.

En clair,  l’émissaire de l’ONU reconnaît noir sur blanc que la milice armée du Hezbollah demeure aujourd’hui,  je cite,  un « défi fondamental » placé au « centre du débat ».  Question :  si malgré la résolution 1559 de l’ONU et malgré la présence de casques bleus au Liban,  la légion étrangère et mercenaire iranienne du Hezbollah reste le « défi fondamental » au « centre du débat »,  selon les propres termes de Terje Roed Larsen,  alors pourquoi les USA ne donnent-ils pas un feu vert,  implicite ou explicite,  à Israël,  pour accomplir ce que ni l’ONU ni le Liban sont en mesure d’accomplir (alors que c’est leur mission selon la résolution 1559) :  désarmer le Hezbollah qui déstabilise le Liban,  qui déstabilise Israël  et qui déstabilise  l’ensemble de la région ?

En réalité,  la situation est à la fois plus simple et plus compliquée.  Plus simple,  car Israël n’a pas besoin d’attendre un hypothétique feu vert pour pilonner l’arsenal du Hezbollah.  Plus compliquée,  car pour décider – en Israël – il faut d’abord un vrai gouvernement.  Or,  Israël aura un nouveau – et vrai – gouvernement en février 2009 au plus tôt.  Seul point positif dans cette affaire,  l’ONU,  à travers le rapport écrit de Terje Roed Larsen,  reconnaît publiquement que le Hezbollah est le problème central au Liban.  Nous le savions depuis longtemps.  Mais cela fait toujours plaisir d’entendre – ou de lire – l’ONU reconnaître officiellement son inefficacité,  notamment l’inefficacité de ses résolutions et l’inefficacité de ses casques bleus (Terje Roed Larsen publie son huitième rapport !).

Ce qui – en outre – nous aidera à légitimer une éventuelle initiative israélienne en la matière.  Et qu’on ne vienne pas alors nous enquiquiner avec les effets collatéraux.  Les effets collatéraux ne sont pas la conséquence d’une quelconque action.  Les effets collatéraux sont la conséquence inévitable d’une inaction prolongée.  C’est donc l’ONU qui portera la responsabilité en cas d’action.  Je note en passant – et pour conclure – qu’en République Démocratique du Congo,  l’actuelle inaction a une fois de plus d’horribles conséquences pour les populations civiles.  L’ONU devrait enrôler des Israéliens dans ses casques bleus.  Cela nous changerait de l’habituel scénario :  du blabla en masse et des déplacés en masse.



  
  
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz