FLASH
[19/10/2017] Ariane Fornia, fille d’Eric Besson, accuse l’ex-ministre Pierre Joxe d’agression sexuelle  |  Wolf Blitzer (CNN) est le 1er journaliste de gauche à évoquer le scandale Clinton/ Obama/ Uranium depuis sa révélation il y a 24 heures  |  [18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 11 novembre 2008

  
  

  

Par Miguel Garroté     Les autorités françaises nous parlent de sabotages perpétrés par l’ultra gauche anarcho-autonome.  Cela dit, pour gérer ces « sabotages »,  les autorités françaises mobilisent le parquet antiterroriste et les services de renseignement.  Il s’agit donc d’actes de sabotage d’origine terroriste. Ce qui n’empêche nullement certains médias de minimiser la nature terroriste de ces actes, puisque ces médias nous parlent « d’actes de malveillance » ayant « endommagé » des lignes de chemin de fer à grande vitesse.

Comme c’est touchant :  les sabotages de nature terroriste perpétrés par l’ultra gauche anarcho-autonome, ces sabotages ne sont que des actes de malveillance qui endommagent les chemins de fer.  Autrement dit, si un intellectuel de droite commettait un acte de sabotage dans les bâtiments du Groupe France Télévisions, du Monde ou de l’AFP, ce ne serait qu’un acte de malveillance ayant endommagé les couloirs des dits bâtiments. A ce régime là, ça vaudrait presque la peine de passer à l’acte. Sauf que les médias parleront d’acte criminel sans précédent et d’atteinte grave à la liberté de la presse.  Alors conseil d’ami, évitez toute malveillance qui endommage.




Cela doit encore être confirmé par l’enquête et par la justice. De quoi s’agit-il cette fois ? Concrètement, on apprend aujourd’hui mardi 11 novembre vers 09:00 du matin que huit membres de l’ultra gauche anarcho-autonome ont été arrêtés grâce à l’enquête menée sur les actes de sabotage perpétrés récemment contre les chemins de fer français. L’enquête a permis l’arrestation de huit personnes appartenant à l’ultra-gauche, plus précisément la mouvance anarcho-autonome. L’enquête a été conduite en plusieurs points du territoire par les services de renseignement français. Le parquet antiterroriste avait été saisi hier lundi 10 novembre après une série d’actes de sabotage perpétrés contre les chemins de fer français.

L’arrestation des huit anarcho-autonomes accrédite l’hypothèse d’une action concertée à caractère terroriste. Dimanche 9 novembre, le Secrétaire général de l’Elysée Claude Guéant avait évoqué une action concertée de sabotage, hypothèse émise la veille, samedi 8 novembre, par le Président de la SNCF Guillaume Pepy. En octobre, le même mode opératoire avait été utilisé pour démolir des caténaires sur une ligne à grande vitesse en Moselle. Depuis deux ans, des actes de sabotage affectent le réseau SNCF. Les détails des diverses enquêtes ouvertes n’ont pas été révélés à ce stade par les autorités publiques françaises.

L’arrestation des huit membres de l’ultra gauche anarcho-autonome a été rendue possible grâce au travail de renseignement effectué depuis des mois sur cette mouvance d’une part, par la Direction Centrale du Renseignement Intérieur (DCRI) ; et d’autre part, par la Sous-Direction Anti-Terroriste (SDAT).  Cela dit, il faut maintenant que soit confirmé par l’enquête et par la justice que les huit arrestations ont un rapport direct avec les actes de sabotage.  Mais le simple fait que la DCRI et la SDAT effectuent un travail de renseignement depuis des mois sur cette mouvance anarcho-autonome, ce fait, en soi, révèle que le terrorisme d’extrême gauche est une réalité.  J’en avais du reste parlé à plusieurs reprises (1).

© Miguel Garroté

————————————————————————

(1)     Terrorisme d’extrême gauche

      FRANCE : la gauche soutient une criminelle.

      Réchauffement stratégique de la planète

———————————————————————— 
   
  

  
  
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz