FLASH
[21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  |  Règlement de compte hier soir à Marseille. 2 individus armés (fusil à pompe) ont tué un homme à la Bricarde  |  Pendant la nuit, 2 roquettes tirées depuis la Syrie ont atteint le Golan – pas de blessé  |  [20/10/2017] #Pologne : 8 blessés dans une attaque au couteau dans le centre commercial VIVO à Stalowa Wola  |  Une ex-assistante parlementaire porte plainte contre le député LREM Christophe Arend pour harcèlement et agression sexuelle  |  Une ex-salafiste porte plainte contre Tariq Ramadan pour “viol, agression sexuelle et harcèlement”  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 27 novembre 2008

[LEFIGARO] De nouvelles explosions ont été entendues ce matin à l’hôtel Oberoi où des Occidentaux pourraient encore être retenus en otages. Avec le Taj Mahal et le Trident (le nouveau nom de l’ancien Hilton), l‘Oberoi est le troisième hôtel de luxe de Bombay à avoir été la cible d’attaques terroristes dans la soirée de mercredi. Déployés sur les lieux, la police indienne et les commandos de l’armée ont repris le contrôle de l’hôtel Taj Mahal, jeudi. «Des cadavres ont été retrouvés à l’intérieur, nous les avons sortis. Cette opération se poursuit», a lancé un responsable policier, en indiquant qu’il ne pouvait pas encore chiffrer le nombre d’étrangers retrouvés dans les chambres. Selon la BBC, quatre terroristes présumés ont été tués et neuf arrêtés. Par ailleurs, une action est en cours à la Nariman House, où un rabbin, Gavriel Holtzberg, a été pris en otage.

Les autorités ont indiqué que des dizaines de personnes étaient encore retenues en otages, sans donner plus de précision. Selon l‘Indian Express, il y en aurait encore entre 100 et 200 dans l’Oberoi.

Une centaine de personnes ont été tuées et environ 300 autres blessées lors d’une série de fusillades et d’explosions dans la soirée. Au moins quatre ressortissants étrangers, un Italien, un Britannique, un Japonais et un Australien ont été tués et onze autres blessés dans ces attaques. Les blessés sont originaires de Grande-Bretagne, d’Australie, des Etats-Unis, d’Espagne, de Norvège, du Canada et de Singapour. La communauté internationale tout entière a condamné ces violentes attaques jeudi.


Crédits photo : AFP

Plusieurs témoignages rapportent que les terroristes ciblaient plus particulièrement des ressortissants britanniques et américains. «Les terroristes recherchent et tuent Américains et Britanniques, et ont relaché des Italiens et des Espagnols aprés verification de leurs passeports» a indiqué un témoin au figaro.fr. Des parlementaires et fonctionnaires européens en visite à Bombay ont été pris dans la fusillade, mais aucun ne semble avoir été blessé, affirme le Parlement européen.

Les attaques ont eu lieu en sept points différents de la ville, dont les trois hôtels de luxe et un café très prisés des touristes et des hommes d’affaires étrangers, ainsi qu’une gare ferroviaire habituellement bondée. Les assaillants, lourdement armés de fusils d’assaut et de grenades, étaient visiblement «très jeunes». Un étudiant australien a raconté qu’ils ressemblaient à «des petits garçons». Jeudi, l’un des assaillants a indiqué que les siens appartenaient à un groupe islamiste indien réclamant la fin des persécutions contre les leurs. Se présentant lui-même comme un membre des Moujahidine du Deccan, groupe islamiste qui a revendiqué les attentats, l’homme a réclamé, depuis l’intérieur de l’hôtel Oberoi, la libération de tous les autres islamistes emprisonnés en Inde.

Selon un témoignage recueilli par lefigaro.fr, «il y a eu plusieurs détonations à cinq minutes d’intervalle sur le coup des 22-23 heures». Homme d’affaires français présent à Bombay, ce témoin raconte avoir «d’abord cru à un feu d’artifice, mais très vite les coups de téléphone portable entre hommes d’affaires et expat ont fait le boulot».

Jeudi matin, Bombay était paralysée. : «Tous les moyens de communication bloqués» a expliqué l’homme d’affaires français. Impossible de prendre un train ou un avion. Sur les routes, la police a établi des barrages filtrants qui limitent la circulation.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz