FLASH
[18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 17 décembre 2008

Miguel Garroté     Oui,  je sais.  Mieux vaut éviter les slogans faciles.  Et il est vrai que l’armée israélienne,  garante de la sécurité de l’Etat juif,  et l’armée turque,  garante de la laïcité dans son pays,  continuent d’entretenir des relations,  en dépit du fait que la Turquie est gouvernée par un parti islamique.  Cela dit,  sur le plan moral et sur le plan stratégique à long terme,  il y a bel et bien un même combat pour les Juifs Israéliens et pour les Chrétiens Arméniens.  Dois-je rappeler,  à cet égard,  que le Mémorial de Yad Vashem aide le peuple arménien,  à faire enfin reconnaître par les Turcs,  le génocide dont il a été victime ?  Je précise tout cela,  parce qu’entre hier et aujourd’hui,  je suis tombé sur une série d’informations (reprises ci-dessous),  dont plusieurs concernent les Israéliens,  et dont une concerne les Arméniens (dernier paragraphe du présent article).



Carnaval terroriste   Des terroristes palestiniens ont tiré,  ce matin mercredi 17 décembre 2008,  dix roquettes et un obus de mortier (depuis la bande anciennement égyptienne devenue palestinienne,  bande dite de Gaza,  contrôlée par les putschistes du mouvement terroriste Hamas) sur des zones civiles dans le sud d’Israël.  Les Brigades Al-Qods,  branche militaire du mouvement extrémiste palestinien Jihad islamique,  ont revendiqué les tirs de cinq roquettes.  Hier mardi,  l’aviation israélienne avait mené avec succès deux raids contre des terroristes tireurs de roquettes dans la bande de Gaza.  Les deux raids israéliens faisaient suite aux tirs de roquettes par des terroristes palestiniens sur des zones civiles dans le sud du territoire israélien.



Carnaval terroriste (suite)   Guysen.International.News et l’Edition française du Jerusalem Post précisent de leur côté qu’à Gaza,  les factions palestiniennes n’ont pas l’intention de reconduire la trêve.  Selon le journal panarabe Al Hayyat,  les différentes organisations terroristes se sont réunies hier mardi au soir pour des ‘concertations décisives’.  Ils pencheraient pour ne pas prolonger l’accalmie,  dans sa mouture actuelle.  Pour rappel,  aujourd’hui mercredi,  depuis le début de la matinée,  dix roquettes Qassam et un obus de mortier ont été lancés sur Israël,  dans le Néguev occidental,  entre autre près du kibboutz Mefalsim et au sud d’Ashkelon.



Carnaval terroriste (suite et fin)   A propos du soi-disant blocus israélien de la bande de Gaza,  voici ce qu’en pense un journaliste palestinien,  Sami El Soudi,  qui s’exprime sur Metula News Agency (l’extrait ci-après est un peu long ;  cependant,  non seulement je vous en recommande chaudement la lecture ;  mais je vous invite à le conserver et à l’envoyer aux médias qui sept jours sur sept intoxiquent leurs lecteurs avec le purée de soi-disant blocus de Gaza) :  « En réalité, selon tous les standards en vigueur à l’Ouest, les observateurs doivent reconnaître qu’Israël a parfaitement respecté sa part des engagements, ne réagissant, encore avec une retenue certaine, que lorsque l’intensité des attaques contre son territoire exigeait des mesures de rétorsion.  Pour ceux qui auraient perdu la mémoire, il faut rappeler que les points de passage israéliens étaient grands-ouverts, au début de l’application de l’accord, et qu’y transitaient librement tous les objets de consommation qui ne servent pas à la fabrication d’armement.  Le gouvernement de Jérusalem a commencé à imposer des restrictions sur le trafic des marchandises lorsque les tirs de roquettes et de mortiers – qui n’avaient jamais cessé en dépit de la Taadyé – (ndmg :  la trêve), dirigés contre les populations civiles dont il a la charge, prenaient des proportions qui lui étaient insupportables.  Encore que souvent, durant les six derniers mois, les Israéliens se sont abstenus de réagir pendant plusieurs jours, alors que les bombes s’abattaient sur le pourtour de la Bande. J’ai eu l’occasion de me trouver dans cette région avec mon camarade Ilan Tsadik lors de telles périodes, et suis ainsi en mesure de vous assurer que la population du Néguev occidental critiquait vivement son armée pour son inaction.  D’autre part, il est factuellement erroné de prétendre qu’Israël impose actuellement un blocus de la bande côtière. Ce, pour la raison qu’il ne contrôle pas l’entièreté de la frontière du Califat autoproclamé, puisque l’Egypte dispose d’une quinzaine de kilomètres de ladite frontière.  Or le pays arabe des pharaons adopte une attitude identique à celle d’Israël face aux intégristes de Gaza. Si l’on entend parler de blocus, il faut au moins mentionner le siège instauré par l’Etat hébreu et par celui présidé par Hosni Moubarak. Ce dernier étant parfaitement libre de son attitude face au régime d’Hanya (ndmg : le chef du Hamas à Gaza) et ses miliciens.  Mais depuis la mi-novembre, ce ne sont pas moins d’une centaine de Qassam et un nombre équivalent de mortiers que les islamistes ont tirés sur les habitants de Sdérot et sur les communautés collectivistes de la région limitrophe, n’épargnant pas la zone industrielle de la grande ville d’Ashkelon, qui leur fournit pourtant la partie prépondérante de l’électricité qu’ils consomment.  Depuis cette période et jusqu’à ce jour, l’armée de l’air des Hébreux n’a mené que cinq raids, tous dirigés exclusivement contre les tireurs d’engins en pleine action ».



Carnaval génocidaire   Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a déclaré hier mardi que son pays ne reconnaîtra jamais Israël :  « Quiconque envisage de parler à la nation iranienne devrait savoir que les Iraniens ne reconnaîtront jamais le régime sioniste »,  a éructé Ahmadinejad.  Dans un discours prononcé hier mardi au sein de la province du Khouzestan,  dans le sud-ouest de l’Iran,  le président génocidaire négationniste Ahmadinejad a déclaré :  « L’Iran est prêt à négocier avec ceux appelant à mettre fin aux crimes,  à l’occupation,  à l’agression,  à l’idéologie et au sionisme des Israéliens ».  Le nazislamiste Ahmadinejad a également raconté qu’Israël ne pouvait pas prolonger son existence car le motif originel de son existence n’existe plus.  « Les Palestiniens ont vu une augmentation des crimes israéliens car le régime israélien est conscient qu’il a atteint la fin de la ligne »,  a encore radoté le cynocéphale halluciné Ahmadinejad.



Carnaval électoral   En Israël,  80.000 membres du Kadima,  parti centriste au pouvoir,  votent aujourd’hui mercredi 17 décembre,  dans le cadre des primaires,  pour élire leurs candidats aux législatives anticipées du 10 février 2009.  Les résultats seront rendus public demain matin jeudi.  Selon les sondages,  le Likoud,  parti du centre-droit dirigé par Netanyahu,  devance largement Kadima.



Le Mémorial du génocide arménien
  
Bonne nouvelle ?
   Deux Fondations Arméniennes, 
dépossédées de leurs biens en Turquie,  ont obtenu hier mardi dédommagement de la part l’Etat turc auprès de la Cour européenne des droits de l’Homme. Le gouvernement turc islamique devra verser 275.000 euros à la Fondation de l’Hôpital arménien Surp Pirgic à Yedikule.  D’autre part,  la Fondation arménienne Samatya Surp Kevork qui comprend une église,  une école  et  un cimetière,  Fondation également dépossédée par le régime turc,  recevra 600.000 euros.



Pour une fois,  la Cour européenne des droits de l’homme,  de la femme,  des homos,  des lesbiennes,  des exclus,  des minorités mahométanes et animistes,  des chiens,  des chats  et  des souris de laboratoire,  vient au secours des chrétiens arméniens.  Bonne nouvelle ?  Encore faut-il que le régime turc verse les dédommagements…

Copyright 2008 Miguel Garroté http://monde-info.blogspot.com

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz