FLASH
[17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  |  Israël ferme ses missions diplomatiques de Biélorussie, République dominicaine, Érythrée, Irlande et Lettonie pour en ouvrir d’autres en Afrique  |  En Autriche, 20 000 manifestants qui rejettent le principe démocratique contre la coalition gouvernementale incluant l’extrême droite – mais l’extrême gauche criminelle, pas de problème  |  Laurent Wauquiez : « Avec Emmanuel Macron, les clandestins resteront sur notre sol »  |  Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-Ocha a installé un découpage en carton de sa photo pour que les journalistes posent leurs questions, puis il a quitté la conférence de presse  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 16 janvier 2009

  
  
  

Les deux acteurs sont-ils d’accord sur l’Iran ?  A voir….
  

Miguel Garroté     France,  Gaza,  Iran,  j’ai déjà écrit que ce qui se passe au Hamas – et donc à Gaza – est en partie décidé en Iran (1).  Les propos tenu par Sarkozy aujourd’hui sur Gaza et sur l’Iran,  propos reproduits ci-dessous,  confirment que le monde occidental s’aligne sur la monde arabe,  notamment sur l’Arabie Saoudite,  pour la question israélo-palestinienne.  Et que le monde occidental s’aligne également sur la monde arabe,  notamment sur l’Arabie Saoudite,  pour la question iranienne.  C’est ainsi qu’il faut comprendre les propos de Sarkozy reproduits ci-dessous et,  d’une façon plus générale,  tout les propos tenus par Sarkozy sur l’islam ces derniers mois.  C’est également ainsi qu’il faut comprendre les informations – également reproduites ci-dessous – parue aujourd’hui dans Haaretz.

France – (Début des informations Guysen) L’offensive militaire à Gaza « ne renforce pas la sécurité d’Israël »,  a estimé vendredi le président français Nicolas Sarkozy,  parlant d’une « tragédie humanitaire inutile » et appelant une nouvelle fois à la fin des hostilités.  Le chef de l’Etat présentait ses voeux au corps diplomatique à Paris,  informe Guysen International News.  Le programme d’enrichissement nucléaire iranien « n’a aucune finalité civile »,  a déclaré vendredi le président français Nicolas Sarkozy au cours de ses voeux prononcés au corps diplomatique à Paris,  ajoute Guysen International News.  « Le moment approche où un choix devra être fait par les dirigeants iraniens :  soit ils provoquent une grave confrontation avec la communauté internationale,  soit,  ce que la France souhaite,  on arrive enfin à une solution dans la négociation engagée depuis,  tenez-vous bien,  cinq ans »,  a-t-il ajouté (fin des informations Guysen).

Iran – Avi Issacharoff,  Amos Harel,  Amira Haas  et  Yanir Yagna,  aujourd’hui dans le quotidien Haaretz,  ont investigué un aspect de Gaza dont nous parlons,  sur ce blog,  depuis au moins un an.  Il s’agit du bataillon iranien au sein des unités terroristes du Hamas.  Or,  ce bataillon iranien du Hamas vient d’être anéanti par tsahal dans le quartier de Zeytun à Gaza City.  Formé par les Gardiens de la Révolution iranienne ainsi que dans les camps terroristes du Hezbollah dans la vallée de la Bekaa au Liban,  la centaine de terroristes de ce bataillon iranien étaient entrés dans la bande de Gaza principalement via Rafah,  à travers les tunnels clandestins du Hamas sur la frontière entre l’Egypte et la bande de Gaza.

Si l’on met les informations publiées ci-dessus en relation avec les déclarations faites par Obama et par Hillary ces derniers jours,  force est de constater qu’une sorte de consensus – bancal et fragile – semble se dessiner,  tant bien que mal,  en coulisse,  entre d’une part,  le monde occidental ;  et d’autre part,  le monde arabe,  notamment l’Arabie saoudite.  Ce consensus revient à exercer une pression maximale sur Israël pour que celui-ci ne finisse pas le boulot à Gaza ;  et pour qu’Israël cède au plus vite la place dans la bande de Gaza à une série de forces militaires dont personne n’a encore compris si elles seront égyptiennes ou américaines et si oui ou non elles seront déployées le long de la frontière entre l’Egypte et la bande de Gaza.  Le comble,  c’est que la pression ne vient pas tant de l’Arabie saoudite que de la France,  soucieuse de ne pas déplaire à certaines de ses banlieues.

Ce même consensus consiste – aussi – à élever la voix contre l’Iran et contre son programme nucléaire offensif,  notamment en continuant de mettre les deux options sur la table,  l’option diplomatique et l’option militaire.  En gros,  on n’exclut pas de frapper l’Iran (mais plus tard) et en revanche on veut faire plier Israël (et là par contre au plus vite,  officiellement pour des raisons « humanitaires »).  C’est certes un calcul très politicien dans l’esprit de Sarkozy.  Ce n’est pas pour autant un calcul intelligent du point de vue israélien.  Et comme des élections ont bientôt lieu en Israël,  la tentation existe,  au sein du duo Livni – Barak (Olmert est « out »,  quoi que…)  de mettre un terme au plus vite à l’opération de tsahal dans la bande de Gaza ;  et de passer ainsi,  aux yeux de la soi-disant « communauté internationale » (en fait,  l’ONU et les médias) pour un (e) futur Premier ministre israélien politiquement correct.

Copyright Miguel Garroté 2009

(1) GAZA – L’IRAN manipule ?


  

Attention au vert madame Livni….
   
  
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz