FLASH
[18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 6 février 2009

Lundi 2 février, le général Petraeus a quitté la Maison-Blanche blanc de rage.

En cause ? La conversation qu’il a eu avec Barack Obama. Celui-ci veut retirer les troupes d’Irak dans les seize prochains mois et couper le budget militaire de près de 55 milliards $ pour l’année 2010.

Ces propositions sont non seulement irréalisables, mais placeraient les Etats-Unis dans une situation sécuritaire gravissime alors que l’Iran développe des capacités nucléaires.

Mardi, l’ancien vice-président Cheney s’est déclaré« inquiet qu’un président s’inquiéte plus de lire les droits aux terroristes que de les prévenir de tuer des citoyens américains », une référence à une autre décision de Barack Obama, celle de fermer la base de Guantanamo, une proposition rejetée par une majorité d’Américains.  

La semaine dernière, le nouveau président avait provoqué l’indignation en proposant de réduire les capacités nucléaires américaines et renégocier le traité de désarmement avec la Russie, alors même que ce pays a envahi le nord de la Géorgie l’été dernier.

Drzz.info avait annoncé que le présidence Obama virerait à la catastrophe, et que l’homme deviendrait persona non grata au Pentagone. Mais il n’avait pas pensé que ce serait déjà le cas quinze jours après son investiture.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz