FLASH
[17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  |  Grenoble : 2 migrants Albanais tirent des coups de feu sur un groupe de personnes et sont interpellés après une course-poursuite  |  Primes en liquide : Claude Guéant condamné en appel à la prison ferme  |  Effet Trump : l’emploi des jeunes est au plus bas depuis 50 ans – quel horrible président ce Trump  |  « Nous ne voulons pas de migrants africains, ils ne viennent pas pour travailler pour les aides sociales » Andrej Babiš, premier ministre tchèque  |  Un engin explosif a détoné en Italie, près d’un siège du parti La Ligue  |  Israël : durant la nuit, l’armée a arrêté en Judée Samarie un terroriste musulman palestinien recherché  |  [16/08/2018] La ‘Reine du soul’ Aretha Franklin est décédée d’un cancer du pancréas à l’âge de 76 ans  |  1 terroriste du FPLP d’un camp de réfugiés palestiniens du sud Liban a été arrêté alors qu’il entrait en Israël avec un passeport belge  |  Tsahal a arrêté 8 terroristes musulmans pendant la nuit en Judée et en Samarie, dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 14 mars 2009

Encore une fois,  je suis obligé de revenir vers nos voisins , en Israël , pour découvrir ce qui est de plus merveilleux chez eux.



Comme dans tous les pays, et depuis des années, les handicapés  en Israël souffrent lorsqu’ils sortent de chez eux et essaient de fréquenter cinémas, centres commerciaux, bureaux et autres bâtiments publics. Quelque 600 000 personnes invalides et handicapées physiquement vivent dans ce pays, y compris des malvoyants, des malentendants et des victimes des attentats. Elles sont toutes habituées à ce sentiment d’impuissance qui les envahit lorsqu’elles arrivent à la piscine, au cinéma ou au centre commercial. La plupart des lieux publics ne sont pas accessibles aux fauteuils roulants et lorsqu’ils le sont, il est parfois impossible pour l’handicapé d’atteindre les boutons de l’ascenseur ou de surmonter un obstacle. 

Maintenant en Israël, leurs vies sont sur le point de changer, grâce à une nouvelle loi exigeant que les bâtiments publics deviennent obligatoirement  accessibles aux handicapés.



Après quatre ans de débats, les commissions parlementaires du Travail, des Affaires sociales et de la Santé  à la Knesset ont adopté , fin février 2009  , une loi importante exigeant que tous les bâtiments publics en Israël deviennent accessibles aux handicapés. Parmi les exigences : les bâtiments devront comprendre un parking aménagé et un accès aux fauteuils roulants y compris au niveau des escaliers. Les ascenseurs devront être adaptés aussi aux besoins des handicapés et des aveugles, et les toilettes être accessibles aux invalides. Ce règlement s’appliquera à toutes les nouvelles constructions de structures publiques en Israël. La construction d’un nouveau bâtiment ne sera pas permise s’il n’y a pas de plan détaillé  d’accessibilité pour les handicapés.



Le projet de loi a été proposé par le député Ilan Ghilon (Meretz), qui  est de retour  à la Knesset après les élections législatives. L’organisation Access Israel, qui fait partie des organismes qui ont œuvré à promouvoir cette loi Knesset, a accomplit un travail  titanesque pour  arriver à faire reconnaître les droits des handicapés. Il faut aussi rappeler le rôle déterminant de L’Organisation des Droits de l’Homme des Personnes Handicapées, chargée des questions d’accessibilité des handicapées, qui a consacré la majeure partie de ses  activités à encourager l’adoption d’une telle  législation. Par cette loi, le droit d’accessibilité aux handicapés est devenu un droit opposable en Israël : Une première mondiale.



Nous sommes enfin dans un  pays du Proche Orient qui pense aux  personnes handicapées comme le reste de la société. Les personnes invalides en Israël peuvent comprendre de la chance qu’ils ont dans ce pays qui les aident dans leur vie quotidienne, exigeant que ses bâtiments deviennent obligatoirement accessibles aux handicapés.



A part cette loi révolutionnaire, permettant un droit  opposable d’accessibilité  aux  invalides et handicapées dans les constructions de structures publiques en Israël, il y’a aussi une autre  distinction israélienne qui n’a pas, jusqu’à aujourd’hui d’équivalent dans le Monde : Israël dispose en effet, de la première carte de crédit social dans le monde !



Cal, le spécialiste israélien des cartes de crédit, a lancé en  février 2008  la première carte de crédit sociale qui reverse automatiquement 0,3% de chaque transaction à une association, en l’occurrence les associations qui travaillent pour la réhabilitation des handicapés en Israël. Dans la pratique, chaque fois qu’une personne utilise sa carte de crédit, Cal reversera 0,3% du montant de l’achat à  une association  qui prend en charge les handicapés. Cette carte permet à son détenteur de faire un investissement social et une contribution continue dans une association



AKIM,  l’association nationale pour la réhabilitation des handicapés mentaux en Israël, était la première association à en bénéficier.  Cette association est la plus grande institution du pays qui propose des programmes et services à cette population très vulnérable.



Pour les personnes handicapées, le moindre signe de solidarité génère beaucoup de joie. Chacun d’eux vit avec l’espoir, et nous ne savons pas ce que peut apporter le progrès en médecine à surmonter les handicaps à l’avenir, mais il n’y a pas de meilleur médicament que la bonté humaine. Et dans ce domaine, les israéliens excellent  lorsqu’il s’agit  de prendre en charge les handicapés et faciliter leur quotidien.

 


Ftouh Souhail, Tunis

Citoyen du Monde

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz