FLASH
[24/09/2017] #Tennessee #Antioch : la quasi totalité des médias rapportant la conférence de police omettent de rapporter l’origine ethnique de l’assassin  |  Tuerie à l’église du #Tennessee : seul Fox News reprend l’info du shériff que l’assassin est un Afro-Américain  |  #Tennessee #Antioch : l’assassin est un Afro-Américain de 26 ans  |  Tennessee : le tireur serait un homme blanc d’une vingtaine d’années  |  Tennessee : l’assassin a été abattu par un civil armé  |  Tennessee : rectification, 1 mort, 7 blessés. Le tireur, blessé, a été arrêté  |  Fusillade dans une église du Tennessee : 7 morts, attaquant abattu – motif encore inconnu  |  Allemagne : le SPD (2e avec 20%) refuse une nouvelle coalition avec Merkel après la chute qu’elle subit  |  Allemagne estimations sortie des urnes: CDU/CSU 32.5%. SPD 20%. AfD 13.5%. FDP 10.5%. Verts 9.5%. Parti de Gauche 9%  |  Election allemande : Merkel remporte comme prévu, mais recule de 5%  |  Election allemande : l’AfD fait mieux que prévu : 13%. Il arrive au Bundestag  |  Election allemande, sondage sortie des urnes : CDU de Merkel 32%  |  Election allemande, dernier sondage: CDU/CSU 37%. SPD 20%. AfD 12% : l’AfD pourrait peser lourd au Bundestag  |  Election allemande : pas de surprise côté Merkel, mais l’AfD anti-musulman progresse fortement à mi-journée  |  T’es con Macron ? Inviter les cultes à discuter d’éthique un vendredi soir ? Les juifs et shabbat, t’as entendu parlé ?  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 17 mars 2009
Bonjour amis connus et inconnus,
 
De l´Orient, cette semaine encore , je vous offre un autre regard sur l´actualité.
 
C´est juste le mien, modulé par ma vie ici en Israel, nos inquietudes , l attentat terroriste d hier ou deux policiers israéliens ont été tirés à bout portant.
 
Les jours passent et semblent se ressembler et pourtant je crois voir, ici et là un sursaut, des prises de conscience et surtout une prise de parole qui ose poser des mots et dénoncer les manoeuvres mensongères et manipulatrices des forces obscures de l´Islam radical.
 
Je voudrais les mettre ne parallèle et ouvrir la porte sur l´espoir. Aussi , je commencerai pas la haine , l´antisémitisme d´autant plus virulent qu´il se cache sous le masque de la logique calme et sereine qui consiste à désigner Israel comme Bouc émissaire des autres Nations qui ont si peu à se reprocher.
 
Juste un dernier mot pour remercier une Abeille, Reine en son royaume qui me permet de poser les mots que je cueille en moi et m´a offert un lieu d´expression libre sur drzz.info. 
 
Voici :
 
I )  Gaza : vérités sur une guerre »

 
En pièce jointe, les preuves formelles d un cas type de désinformation, ici concernant la nouvelle qui avait choqué le monde sur l´attaque  d une école de l´ONU à Gaza.
 
C’est un journaliste qui a découvert le pot aux roses. Il se nomme Patrick Martin, et il était l’envoyé spécial dans la Bande de Gaza du quotidien canadien The Globe and Mail. Ainsi qu’il le relate dans un article publié le 29 janvier 2009, il a fait ce que ses collègues ont négligé de faire : il a vérifié les informations.
 
SVP de prendre le temps de le lire et de diffuser ; C est un exemple tristement lumineux de la facon dont les médias travaillent !

 
2 )  » Israel doit disparaitre de la surface de la terre « 
 
C est dit avec tant de douceur et la presentation  semble si logique voire argumentée :   » les sionistes sont vraiment les ennemis du monde!  Sans Israel, le monde vivra en paix…. ». Je n´ai pas suivi jusqu´au bout, cela m´a fatiguée.
 
Alors juste pour savoir que la haine continue à se propager en toute liberté sur le net aussi :
 

2) Témoignage bouleversant
 
Video d’attaque contre un Juif en France
http://www.facebook.com/video/video.php?v=121943170412&oid=49323681385

3) Une ONG dénonce à l’ONU l’antisémitisme, l’appel au génocide contre les Juifs et les moqueries sur l’Holocauste des médias musulmans :
 
Faites passer :
http://www.youtube.com/watch?v=2e7yzQvOg0M
 
 4) Ecoeurant , pas d´autre mot !
 
 http://philosemitismeblog.blogspot.com/2009/03/denigrement-disrael-caricatures-de-ben.html


5) Comment empecher son fils de devenir terroriste ? Par Mahmoud Al-Muhaini
 
http://arabespourisrael.unblog.fr/2009/02/21/comment-empecher-son-fils-de-devenir-terroriste-par-mamdouh-al-muhaini/
 

Dans un article du 6 février 2009 paru dans le quotidien saoudien Al-Riyadh, le chroniqueur progressiste Mamdouh Al-Muhaini écrit que pour éviter de voir ses enfants se transformer en terroristes, les parents saoudiens doivent prendre en charge l´éducation de leurs enfants et leur inculquer un esprit rationaliste, indépendant, et l´amour de l´autre.

 

Al-Riyadh (Arabie saoudite), 6 février 2009, Traduction de MEMRI Middle East Media Research Institute 
 
 
6)  L´Etat hébreu n est pas le véritable ennemi des Arabes, par Sami Al-Nosf
 
http://arabespourisrael.unblog.fr/2009/02/21/par-sami-al-nosf-letat-hebreu-nest-pas-le-veritable-ennemi-des-arabes/

 

L’écrivain libéral koweïtien Sami Al-Nosf, interviewé le 25 janvier 2009 par “Elaph.com”, n’y va pas par quatre chemins : les Palestiniens sont victimes de la confrontation entre l’Iran et les Etats-Unis. “Téhéran mène la guerre contre Washington aux portes de Damas et par procuration”, estime-t-il. 

 
Remarque du Collectif  :
Nous voudrions rendre hommage à Sami Al-Nosf qui s’élève et condamne l’assujettissement à L’Iran. Ce n’est pas chaque arabe est capable aujourd’hui de dénoncer la politique du « suicide  collective  » menée par  la République Islamique dans  la région. Le régime iranien vivement rejeté et isolé à l’intérieur, cherche à se maintenir au pouvoir en exportant le terrorisme et l’intégrisme et en abusant du problème palestinien, pour imposer sa mainmise sur la région. Nul autre que lui en trente ans n’a porté autant de coups à la paix régionale.
 
7) Msulmane mais libre , par Irshad  Manji
 
Encore une courageuse femme musulmane !
 
http://arabespourisrael.unblog.fr/2009/02/01/musulmane-mais-libre-irshad-manji-temoigne-dans-son-livre/
 
 
8) La fausse équidistance et l’irrelevance de la politique moyen-orientale de l’Europe, José Pacheco Pereira
 
« Le mérite du texte est de permettre de comprendre pourquoi la politique moyen-orientale de l’Europe est vouée à l’échec qu’on connaît. Il recèle une vision qui, se voulant « équidistante », légitime en fait la violence radicale palestinienne, et finit par condamner davantage Israël que la belligérance du Hamas, dont l’objectif de détruire l’État d’Israël n’est jamais pris en compte dans leur « équidistance » Donc rien d’original dans cet exercice d’ »équidistance » très prisé dans l’Europe « communautaire » et qui constitue une des raisons pour lesquelles l’Union européenne, malgré le fait qu’elle est le principal donateur d’aide humanitaire de l’Autorité palestinienne, ne joue qu’un rôle périphérique dans le conflit palestinien et n’est reconnue par aucune des parties comme un protagoniste sérieux dans les négociations « 
 
La suite :
 
http://philosemitismeblog.blogspot.com/2009/03/la-fausse-equidistance-et-lirrelevance.html
 
 
9 ) DURBAN 
 
9.1  : Offense à l’Islam = violation des droits de l’Homme ?
Le Pakistan a présenté un projet de résolution devant le 10e Conseil des droits de l’homme des Nations Unies visant à ce que tout questionnement sur le dogme islamique soit considéré comme une violation des droits de l’homme. Le texte a pour objectif de faire taire toutes les voix dissidentes et encourager l’imposition forcée de la Sharia, la loi islamique.
 
En d’autres termes, ce projet de résolution vise à criminaliser toute tentative de ‘diffamation de l’Islam’ :
http://www.guysen.com/print.php?sid=9407
 
9.2 : Durban II / la Belgique assiste le facilitateur
 
En réponse à une question du sénateur MR François Roelants du Vivier, le ministre belge des Affaires étrangères Karel De Gucht a précisé la position de la Belgique sur la conférence de suivi de Durban I, réunion organisée en 2001 sous l’égide de l’Onu pour coordonner les actions de lutte contre le racisme.
 
La préparation de Durban II, qui doit se tenir à Genève en avril, a suscité des craintes de répétition de dérives antisémites enregistrées lors du forum des ONG de Durban I. Au point que plusieurs pays, dont l’Italie, ont d’ores et déjà décidé de la boycotter (lire LLB des 7 et 8/03).
Jeudi, Karel De Gucht n’a pas éludé les risques liés à cette conférence. Mais il a indiqué qu’ « un processus informel destiné à élaborer un nouveau document qui servirait de point de départ aux négociations s’est mis en place« . Et le chef de la diplomatie a précisé que la Belgique, au même titre que l’Egypte et la Norvège, avait été choisie par la Russie, qui joue un rôle de facilitateur, pour l’assister dans la recherche d’une solution. En toute hypothèse, a précisé M. De Gucht, l’attitude de la Belgique sera calquée sur celle de l’Union européenne, qui n’exclut pas de se retirer du processus en cas de problème. Mais « il est prématuré de conclure à ce stade que nos lignes rouges ont été franchies« , a ajouté le ministre, qui a encore déploré le cavalier seul européen de l’Italie. (G.P.)
 
9.3 : LE BLOC-NOTES DE BERNARD-HENRI LEVY : « REFUSONS LA MASCARADE DE DURBAN II » .

 

Chacun se souvient de cette fameuse conférence de Durban qui s’acheva deux jours avant le 11 septembre dans la ville du même nom en Afrique du Sud sous l’égide des Nations unies.
 
Nous avons tous en mémoire le terrible spectacle offert à Durban donc par ces représentants d’ONG qui se retrouvaient en principe pour fustiger l’intolérance et le racisme et qui s’accordèrent en réalité sur le fait qu’il n’y avait qu’un Etat raciste au monde et que cet Etat c’était Israël.
 
Et je ne peux moi en tout cas oublier la stupeur et très vite le désespoir de ces délégations de survivants du génocide rwandais d e militants de la démocratie zimbabwéens d’intouchables indiens de Pygmées de rescapés des massacres soudanais j’en passe…lorsqu’ils réalisèrent que leur sort ne présentait aucune espèce d’intérêt aux yeux des croisés de l’altermondialisme qui avaient fait main basse sur la conférence et ne voulaient en matière de discrimination ne plus voir désormais qu’une tête : celle des peuples dont le malheur pouvait être imputé à l’Occident en général et aux « Américano-sionistes » en particulier.
 
Huit ans plus tard réédition.
 
Du 20 au 24 avril prochain à Genève nouvelle conférence-dite de Durban II-où l’on doit nous explique-t-on évaluer les « progrès » réalisés depuis Durban I en matière de lutte contre le racisme.
 
Sauf que tout ce que l’on sait de l’organisation de cette nouvelle conférence tout ce qui a pu filtrer des intentions du bureau du « Comité préparatoire » présidé par la Libyetout ce que l’on peut lire surtout dans le projet de « Déclaration finale » d’ores et déjà rédigé par le bureau avec l’aide en particulier de ses vice-présidents pakistanais cubain et iranien-ah ! les grands démocrates…-laisse présager le pire.
 
Israël plus que jamais mis en accusation car fondé dit-on sur un « apartheid »…
 
La critique des religions et en particulier de l’islam définie comme un « racisme »…
 
L’inscription autrement dit du « délit de blasphème » parmi les crimes majeurs que la communauté internationale se doit de stigmatiser…
 
Sans parler du fait qu’il ne dit toujours pas un motce projet de Déclaration ni du Zimbabwe de Mugabe ni du Darfour et de ses trois cent mille morts ni d’aucune des hécatombes dont le monde-et en particulier l’Afrique-est aujourd’hui même le théâtre mais dont on imaginait mal les tenants de l’axe irano-libyen se faire les pourfendeurs…
 
Tel est l’esprit de Durban II.
 
Telle est la lettre du texte qui sera à partir du 20 avril soumis à la discussion.
 
Et tel est le piège donc qui est en train de se mettre en place et où l’on voudrait voir tomber les gouvernements des pays démocratiques ainsi que venus du monde entier les militants antiracistes.
 
Alors je sais bien qu’une discussion est par définition un lieu ouvert.
 
Et je n’ignore pas qu’il reste beaucoup de jours pour d’ici au 20 avril tenter de modifier un texte dont chacun convient qu’il est en l’état inacceptable.
 
Mais le point de départ étant celui-là le socle de propositions servant de base au débat étant cette addition de préjugés de haines et de silences le rapport de forces enfin étant ce que l’on peut présumer qu’il sera au sein d’un Comité préparatoire dominé je le répète par les représentants d’Ahmadinejad et Kadhafi on voit mal comment même amendée la Déclaration qui nous est présentée pourrait servir de Charte à une action antiraciste mondiale et concertée.
 
Et c’est pourquoi à la question posée ce lundi 2 mars au matin par la secrétaire d’Etat Rama Yade à un groupe d’intellectuels (faut-il aller à Durban II ? faut-il et jusqu’à quel point batailler pour que soient respectées les « lignes rouges » tracées par la diplomatie française ? ou faut-il comme le Canada et peut-être les Etats-Unisse résoudre à boycotter ?) je réponds personnellement que oui hélas la solution du boycott semble être la plus raisonnable la plus digne en même temps que la plus conforme à la vocation de la France.
 
La plus conforme à la vocation de la France car il est inconcevable que le pays de Voltaire entre si peu que ce soit dans l’engrenage d’un débat où l’on accorderait aux représentants des Eglises le droit de limiter la liberté d’expression et de conscience.
 
La plus digne car on n’imagine pas trente-quatre ans après l’« ignominie » (Michel Foucault) de la résolution de l’Unesco assimilant le sionisme à une forme de racisme la patrie des droits de l’homme consentir à ce que le légitime débat politique sur le déroulement voire le principe de la guerre de Gaza tourne à la stigmatisation globale morale unique en son genre de l’Etat juif.
 
Et la plus raisonnable parce que la lutte contre le racisme est chose beaucoup trop sérieuse pour que l’initiative en soit laissée à un quarteron de dictateurs dont le principal souci est de faire oublier les discriminations humiliations violations massives des droits de l’homme et de la femme dont leurs propres pays sont le lieu.
 
Dans l’intérêt même de cette lutte par égard pour la belle et noble cause qu’est la cause antiracisteen hommage à tous ceux qui de Fanon à Mandela en ont défini l’esprit il faut refuser très vite très fermement et sans appel la farce de Durban II
 

 
 
9.4 : Appel au boycott du Grand Orient de France, de la Grande Loge Féminine de France et de la Fédération Francaise du Droit Humain
 
Ces trois obédiences « dénoncent l’orientation très dangereuse prise par le projet de déclaration finale » de cette conférence.
Elles relèvent que le Comité préparatoire, « présidé par la Libye et vice-présidé par l’Iran » tente d' »imposer la supériorité de l’islam » par rapport aux autres religions et formes de pensée, d' »institutionnaliser l’antisémitisme », de promouvoir des thèses sexistes et de rejeter l’universalité des droits de l’Homme. Voici le Communiqué commun :

Les Obédiences signataires tiennent à s’associer à toutes les institutions publiques nationales et internationales et à toutes les associations non gouvernementales de défense des droits de l’homme qui dénoncent l’orientation très dangereuse prise par le projet de déclaration finale de la Conférence des Nations Unies sur la lutte contre le racisme, la xénophobie et l’intolérance, dit de «Durban II », et qui sera examiné à Genève en avril prochain.

Présidé par la Lybie et vice-présidé par l’Iran, le Comité Préparatoire i nstitué pour la finalisation du projet de déclaration se livre à un véritable détournement du concept de protection des droits de l’homme pour tenter :

           

           a) d’imposer, au nom de la prétendue liberté religieuse, la supériorité d’une religion – l’Islam – sur toutes les autres religions et sur tous les mouvements d’idées en exigeant notamment l’établissement d’un délit de blasphème en contradiction ouverte avec la liberté absolue de conscience, la liberté d’expression et la laïcité ;

            b) d’institutionnaliser l’antisémitisme au sein de la Conférence de l’ONU en mettant ouvertement et systématiquement en accusation l’Etat d’Israël par des thématiques racistes n’ayant aucun rapport avec le=2 0libre examen critique de la politique étrangère d’un Etat membre de l’ONU ;

            c) de promouvoir des thèses sexistes, hostiles aux droits des femmes et contestant en particulier leur droit à l’émancipation ;

            d) de refuser la condamnation des Etats qui pratiquent la discrimination, voire la répression, au sein de leur propre société ;

            f) de rejeter l’universalité des droits de l’homme au profit d’un communautarisme exacerbé qui devrait tenir compte des « spécificités culturelles » pour mieux discriminer ent re les catégories de citoyens.

 

Après le retrait du Canada et d’Israël de ce processus, l’Administration OBAMA a annoncé à son tour son retrait et sa participation en tant que simple observateur à la Conférence de l’ONU à Genève.

Devant la gravité de la situation, les Obédiences suscitées appellent Monsieur le Président de la République à agir pour que les pays membres de l’Union européenne refusent également de cautionner cette mascarade et s’abstiennent de participer à la Conférence de Genève autrement qu’en tant qu’observateurs.

En cette période de célébration du 60ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, la France doit vigoureusement dénoncer l’orientation de la Conférence dite de « Durban II » à Genève et peser de tout son poids pour stopper cette dérive inacceptable au sein des instances de l’ONU.

 
9.5 :  Une pétition majeure à faire signer
 
Merci de  faire circuler cette pétition à l’ensemble de vos connaissances .
 
L’objectif de 20 000 signatures doit être absolument atteint pour avoir une
chance d’influencer l’Elysée alors que l’Italie a décidé de boycotter et que
le Royaume Uni hésite encore et que de nombreux députés commencent à
demander que la France se retire de la conférence de Durban2.

http://www.petition .fm/petitions/ durban2/

9.6 : Arrestation du porte-parole du Conseil des Musulmans de Grande Bretagne

http://www.bivouac-id.com/2009/03/15/arrestation-du-porte-parole-du-conseil-des-musulmans-de-grande-bretagne/
 
9.7 Le rapport mensuel, bien documenté et sérieux comme d´habitude
 
http://www.terrorism-info.org.il/malam_multimedia/fr_n/pdf/itic_f006.pdf
 
9.8 :  Les menaces terroristes ont porté leurs fruits
 
Sa sécurité ne pouvant être assurée, l’ambassadrice d’Israël ne s’exprimera pas à la Maison de la Laïcité de Thuin mardi
http://www.sudpresse.be/regions/charleroi/2009-03-13/thuin-craint-terroristes-689799.shtml
 
 

 9.9 : Texte de de Pascal Bruckner , écrivain , paru à Libération 

En septembre 2001 s’est réunie à Durban (Afrique du Sud) la troisième conférence des Nations unies contre le racisme : elle avait pour ambition de réconcilier l’humanité avec elle-même à travers la reconnaissance des crimes de l’esclavage et du colonialisme. Cette noble intention a dégénéré très vite en inflation victimaire et en atmosphère de quasi-lynchage à l’égard des ONG israéliennes.
La volonté de parvenir, par une sorte de thérapie collective, à une guérison du passé et d’élaborer des normes nouvelles en matière de droits de l’homme aboutit à une explosion de haine que les attentats du 11 septembre 2001, survenus quelques jours plus tard, allaient éclipser.
Toutes les rancœurs ont été rouvertes et Durban,contre la volonté de ses concepteurs, est devenue une arène où l’on a rejoué la comédie des damnés de la Terre face à l’exploiteur blanc. Les délégués, notamment ceux issus du monde arabo-islamique, firent de la conférence, aux côtés du groupe africain, le lieu d’une revanche tiers-mondiste. L’Occident, génocidaire par nature, devait demander pardon et offrir des réparations symboliques et financières à ses anciens dominés.
La rage, attisée par les images quotidiennes de la répression de la seconde Intifada en Palestine, embrasa l’ensemble des assistants.

 
On y dénonça sans relâche le sionisme, forme contemporaine du nazisme, mais aussi «la férocité blanche» qui a produit «ces holocaustes multiples que sont la traite négrière, l’esclavage et le colonialisme en Afrique». On exigea qu’Israël soit rayé de la carte, ses dirigeants jugés par un tribunal pénal international comparable à celui de Nuremberg.
 
Des caricatures antisémites circulèrent ainsi que des exemplaires de Mein Kampf et des Protocoles des Sages de Sion : si Hitler avait gagné, disait une légende sous une de ces photos, jamais les Palestiniens n’auraient eu à verser leur sang. Des délégués furent menacés physiquement, des appels publics lancés à la mort des juifs.
La farce a atteint un sommet quand le ministre de la Justice soudanais, Ali Mohamed Osmar Yasin, demanda des réparations pour l’esclavage alors que son propre pays le pratique encore sans vergogne.
On aurait pu croire que cette sinistre comédie allait donner lieu à réflexion et que l’ONU ne réitèrerait pas la même erreur. C’était compter sans l’extraordinaire aplomb des dictatures et des fondamentalistes qui ont transformé le Conseil des droits de l’homme de l’ONU en plate-forme de leurs revendications.
Prévu pour avril 2009 à Genève, Durban II promet d’être une réplique de Durban I. Les projets se multiplient depuis six ans qui laissent craindre le pire. En septembre 2007, à Genève, Doudou Diène, rapporteur spécial sur les formes contemporaines du racisme, accusait les pays occidentaux d’encourager depuis le 11 Septembre les formes les plus sournoises d’islamophobie qu’il fait remonter aux premiers contacts de l’islam et de la chrétienté.
S’il prend en compte également l’antisémitisme, la «christianophobie» et les autres formes de discrimination religieuse (hindouisme, bouddhisme, syncrétismes), c’est surtout le «racisme antimusulman» qui retient son attention.
Partout en Occident, intellectuels et partis politiques nourriraient un stock de griefs contre la religion du Prophète. Pire : le principe de laïcité tel qu’il est défendu par la France (l’interdiction des signes religieux à l’école publique) ou l’Angleterre (la menace d’interdiction de la burqa dans les lieux publics) relèveraient, à l’en croire, de l’intolérance.
 
Et puisque la laïcité est utilisée pour «manipuler la liberté de religion», il faut assimiler toute remise en question d’une croyance religieuse à une insulte raciste et la punir ! Voilà le délit de blasphème réhabilité deux siècles après son abolition par la Révolution française, et Jésus, Moïse, Mahomet, Bouddha, Confucius devenus des icônes intouchables !
On ne sera pas surpris que ce rapport soit soutenu par l’Organisation de la conférence islamique et par une majorité de régimes peu favorables à la démocratie. Doudou Diène se garde de critiquer les autocraties d’Asie, d’Afrique ou d’Amérique latine, il ne réserve ses flèches qu’aux nations d’Europe ou d’Amérique du Nord accusées de tous les maux.
 
Rappelons qu’en avril 2007, l’Iran a été élu vice-président et la Syrie rapporteur de la Commission pour le désarmement. Cela serait désopilant si ça n’était pas tragique !
 
Bref l’antiracisme est devenu à l’ONU l’idéologie des mouvements autoritaires qui le détournent à leur profit. Des dictatures ou des semi-dictatures notoires (Libye, Pakistan, Iran, Arabie Saoudite, Algérie, Cuba, Venezuela, etc.) mettent en place une Nouvelle Inquisition, fondée sur le crime de «diffamation de la religion» pour prohiber tout examen de la foi en terre d’Islam, et ce au moment où des millions de musulmans, surtout en Europe, aspirent à s’émanciper de la bigoterie et de l’intégrisme.
Renversement des valeurs : l’antiracisme est mis au service de l’obscurantisme et de la discrimination des femmes. Il sert à justifier ce contre quoi il fut élaboré, l’oppression, les préjugés, le sexisme et transforme l’ONU en instrument de régression internationale.
Face à cette bouffonnerie annoncée, l’attitude de la France et de l’Europe doit être claire : le boycott pur et simple. Peut-être faudrait-il dissoudre le Conseil des droits de l’homme ou n’y admettre que les pays qui sont d’authentiques démocraties. Faute de quoi il deviendrait pour la dignité humaine l’équivalent des paradis fiscaux pour l’économie : un centre de blanchiment des crapules.
Quand la barbarie se pare des atours de civilisation, c’est la civilisation qui est regardée comme une barbarie. Il n’est pas tolérable qu’en 2009, comme dans les années 1930, les seuls régimes qui respectent le droit, le multipartisme, la liberté d’opinion et d’expression soient traînés au tribunal de l’Histoire par des lobbies de fanatiques et de tyrans.

 http://www.liberation.fr/monde/0101553570-l-antiracisme-nouvelle-ideologie-des-dictatures

 

 

9.10 : Face à la puissance de l’idéologie, par Shmuel Trigano
http://www.controverses.fr/Editoriaux/edito10.htm

 

 

Voilà chers  amis pour cette seule semaine de quoi nourrir nos pensées et sentiments, de quoi nous maintenir en éveil, de quoi nous obliger à la necessaire vigilance …..si nous ne voulons pas que nos enfants ne soient engloutis par ce qui se profile à l´horizon et qui ressemble fort à une dictature religieuse d´un nouveau genre.

 

Encore une pensée pour Guilad , une chaque jour, please

 

 

 

Je vous souhaite une semaine de paix et de force,

 

Rachel Franco

Israel

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz