FLASH
[21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  |  Règlement de compte hier soir à Marseille. 2 individus armés (fusil à pompe) ont tué un homme à la Bricarde  |  Pendant la nuit, 2 roquettes tirées depuis la Syrie ont atteint le Golan – pas de blessé  |  [20/10/2017] #Pologne : 8 blessés dans une attaque au couteau dans le centre commercial VIVO à Stalowa Wola  |  Une ex-assistante parlementaire porte plainte contre le député LREM Christophe Arend pour harcèlement et agression sexuelle  |  Une ex-salafiste porte plainte contre Tariq Ramadan pour “viol, agression sexuelle et harcèlement”  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 21 mars 2009

Pour tous ceux qui, comme moi ce soir, se languissent de ceux qui ont traversé le miroir…

Abramowicz

Cette nuit, non loin du sommet de la colline de St Pierre, une vaillante et bienheureuse musique grecque vient de nous révéler que la mort est plus invraisemblable que la vie et que, par conséquent, l´âme perdure lorsque le corps est devenu chaos.

Ce qui veut dire que Maria Kodama , Isabelle Monet et moi, nous ne sommes pas trois, comme nous le croyions à tort. Nous sommes quatre , puisque toi aussi tu es avec nous, Maurice. Nous avons bu du vin rouge à ta santé. Nul besoin de ta voix , du contact de ta main, de ta mémoire : tu étais là, silencieux , souriant sans doute à la pensée que n´en finissait pas de nous surprendre ce fait si notoire, que personne ne peut mourir. Tu étais là, silencieux , souriant sans doute à la pensée que n´en finissait pas de nous surprendre et de nous émerveiller ce fait si notoire , que personne ne peut mourir.

Tu étais là près de nous , et avec toi les multitudes de ceux qui dorment avec leurs ancetres, comme on lit aux pages de ta bible. Avec toi se trouvaient les multitudes d´ombres qui burent dans la fosse avant Ulysse, et Ulysse lui-meme. et tous ceux là qui furent ou imaginèrent ceux qui ont été. Tous étaient là, et mes pères aussi, et Héraclite encore, et Yorick.

Comment donc peut mourir une femme ou un homme, eux qui ont été tant de printemps et tant de feuilles, tant de livres , et tant d´oiseaux, tant de matins et tant de soirs ?

Cette nuit, je peux pleurer comme un homme, je peux sentir sur mes joues couler les larmes car je sais que sur la terre pas une chose n´est mortelle, et que chacune projette son ombre.

Cette nuit, Abramowicz, tu m´as dit, sans paroles, que nous devons entrer dans la mort comme on entre dans une fete.

Jorge Luis Borges. Les Conjurés précédé de Le Chiffre (1981)  » Abramowicz » Paris Gallimard.1988.p.100-101

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz