FLASH
[18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 5 avril 2009

 

Des officiers supérieurs syriens, ayant exécuté Hariri, auraient disparu à Damas

 

Une course est engagée entre le Tribunal international spécial pour le Liban, installé le 1er mars aux Pays-Bas pour juger les commanditaires et les exécutants de Rafic Hariri et responsables de plusieurs crimes terroristes au Liban, et le régime syrien qui cherche à échapper à la justice et à prolonger son immunité. Trois officiers syriens qui ont régné sur le Liban pendant l’occupation ont d’ores et déjà disparu.

Pour négocier son immunité, le régime syrien s’est littéralement couché devant les Américains après avoir berné les Européens. Il fait miroiter sa disponibilité à négocier avec Israël, tout en rappelant ses capacités de nuisance à Gaza. Il propose d’ouvrir ses frontières et son territoire aux Américains pour faciliter leur retrait d’Irak. Il propose de coopérer dans la lutte contre le terrorisme, tout en finançant et armant les terroristes de tous bords : les sunnites d’Al-Qaïda en Irak, les Chiites du Hezbollah au Liban, les laïcs des organisations palestiniennes… La Syrie tente aussi de réhabiliter le Hezbollah libanais en Occident. Londres vient d’accorder un visa à l’un des dirigeants du parti de Dieu, afin de négocier un échange de prisonniers en Irak. Le Hezbollah réclame la libération de l’un des chefs militaires détenu par les Britanniques (il entraînait les milices chiites à Bassorah), et propose sa médiation pour libérer un ressortissant anglais enlevé en Mésopotamie depuis plusieurs années…

Parallèlement, Bachar Al-Assad défend le président soudanais Omar Al-Bachir face à la Cour Pénale Internationale, pour se protéger lui-même de la justice. Il réclame en revanche le jugement des responsables israéliens et américains qui ont commis les crimes à Gaza et en Irak…

Par ces manœuvres complexes, que certains comparent à la « prostitution étatique », Damas cherche à gonfler artificiellement le torse et à montrer ses dents pour mieux négocier l’immunité de son régime. La Syrie sait que les Américains sont à deux doigts de capituler en Afghanistan, qu’ils appellent Téhéran au secours et que la nouvelle administration a déjà décrété la fin de la guerre contre le terrorisme dans sa forme actuelle. Les Syriens se félicitent également d’avoir vaincu les Européens, non pas grâce à leur propre puissance, mais juste en exploitant la lâcheté de ces derniers, leur désunion et leur masochisme

Dans ce contexte qui lui est favorable, le régime syrien examine le meilleur scénario qui lui permettra d’échapper à la justice, en éliminant les témoins encombrants. Une promesse aurait été donnée par les Européens (des responsables onusiens et des conseillers de Nicolas Sarkozy, selon « Elaph.com ») selon laquelle ni le Président Assad ni ses proches (son frère Maher et son beau-frère Assef Chawkate) ne seront convoqués par le TPI dans le procès Hariri. Par contre, le TPI se contentera de convoquer les témoins de second rang. Or, « Elaph.com » affirme ce 1er avril (pas un poisson d’avril) que trois officiers ayant servi au Liban pendant l’occupation, et qui sont cités à comparaitre devant le TPI, ont récemment disparu en Syrie. Il s’agit du « véritable gouverneur syrien du Liban » Rustom Ghazalé, de son adjoint Jameh Jameh, et d’un officier des renseignements en poste à Beyrouth en 2005, le colonel Jamal Abou Jamal. Leur disparition est intervenue quelques jours seulement avant que le TPI ne réclame du Liban la remise de tous les dossiers relatifs à l’enquête sur l’assassinat de Hariri.

Les trois officiers syriens seraient, selon les mêmes sources, emprisonnés par le régime. Assad redoute en effet leur fuite à l’étranger. Sous la pression et se sentant sacrifiés, les officiers risquent de livrer tous leurs secrets, impliquant Assad et son entourage dans le terrorisme d’Etat au Liban. Aussi, en cas de convocation, Assad pourra les juger et les exécuter en Syrie, pour effacer toute trace de sa culpabilité. Enfin, le président syrien pourra simplement refuser de les livrer, prétextant leur disparition.

mercredi 1er avril 2009 – 17h56, par Khaled Asmar – Beyrouth ,d’après « Elaph.com »

(Pour des raisons encore indéterminées, « Elaph.com » a retiré son article peu de temps après sa publication. Mais l’ayant imprimé, nous le mettons à disposition en format PDF)


©

Nos informations, analyses et articles sont à la disposition des lecteurs. Pour toute utilisation, merci de toujours mentionner la source « MediArabe.info »

http://mediarabe.info/spip.php?article1690

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz