FLASH
[23/10/2017] La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  |  Règlement de compte hier soir à Marseille. 2 individus armés (fusil à pompe) ont tué un homme à la Bricarde  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 12 avril 2009
12/04/2009
Jpost.com

Le président Shimon Peres a eu, contrairement à son habitude, des propos agressifs à l’égard de l’Iran dimanche.


Il a menacé la République islamique d’une action militaire au cas où les ouvertures du président américain Barack Obama envers Téhéran ne portaient pas leur fruit.


Dans un entretien à la radio Kol Hai, Peres a également déclaré que l’arrestation de la semaine dernière d’une cellule terroriste du Hezbollah en Egypte était un coup porté au pouvoir du président iranien Mahmoud Ahmadinejad.


« [Ce dernier] enrôle des forces contre nous, mais il y a aussi des forces contre lui », a affirmé Peres. « Nous devons unir tous ses opposants – les Sunnites et les Européens, ainsi que tous ceux qui craignent les armes nucléaires et le terrorisme. »


Le président israélien a poursuivi en exprimant l’espoir que l’appel d’Obama à un dialogue avec Ahmadinejad sera entendu, tout en prévenant que si ces échanges n’adoucissent pas l’approche du président iranien, « nous le frapperons ».


Sans entrer dans les détails quant à une éventuelle option militaire pour contrecarrer le programme nucléaire iranien, Peres a cependant précisé qu’Israël ne pourrait effectuer une frappe contre l’Iran sans les Etats-Unis
.

© 2008 Le Jerusalem Post édition Francaise
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz