FLASH
[19/10/2017] Ariane Fornia, fille d’Eric Besson, accuse l’ex-ministre Pierre Joxe d’agression sexuelle  |  Wolf Blitzer (CNN) est le 1er journaliste de gauche à évoquer le scandale Clinton/ Obama/ Uranium depuis sa révélation il y a 24 heures  |  [18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 19 avril 2009

Comme chaque année, la commémoration du soulèvement du ghetto de Varsovie le 19 avril  vient nous rappeler le souvenir de la  « résistance » héroïque des combattants du ghetto de Varsovie et des autres ghettos.

 

Le 19 avril 1943, lorsque les troupes allemandes pénètrent dans le ghetto de Varsovie pour liquider les 50 000 à 60 000 Juifs qui y résident encore, les groupes de combattants de la résistance juive ouvrent le feu. L’insurrection se lança  jusqu’au 16 mai 1943. Le soulèvement fut au sein du ghetto, l’ultime acte de lutte contre la barbarie et pour la sauvegarde de la dignité humaine. Il a inspiré d’autres actions de résistance armée (1). Beaucoup de Résistants  et  Résistantes juifs furent arrêtés  et torturés lors de l’insurrection du ghetto de Varsovie, avril-mai 1943.

 


Entre juillet et la mi-septembre 1942, les Allemands déportèrent  déjà 300 000 Juifs du ghetto de Varsovie vers les camps de la morts .Pour les 50 000 qui restaient dans le ghetto, la déportation semblait inéluctable. Depuis janvier 1943, les déportations de la population civile vers les camps d’extermination touchent à leur fin. La population juive  est en effet passée de 450 000 à 71 000 personnes (2)

Les Allemands avaient l’intention de commencer à déporter les Juifs restants dans le ghetto de Varsovie le 19 avril 1943, le soir  même de la Pâque juive. C’est la date à laquelle le Reichsfuhrer SS Heinrich Himmler a ordonné la liquidation des derniers survivants de la grande communauté de Varsovie. Déjà décimée, comme celle de Bialystok, par la faim, les exécutions, le typhus et les chambres à gaz de Treblinka.

 

 

La reprise des déportations constitua le signal d’une révolte armée. La révolte du Ghetto de Varsovie fut la première révolte, symboliquement la plus importante de l’Europe occupée (3). D’autres soulèvements se produisirent dans les camps de Kruszyna (1942), Minsk-Mazowiecki (1943) et Janowska (1943).



A leur tour, ces soulèvements ont inspiré des insurrections dans les camps de la mort : Treblinka, Sobibor, Chelmno, Ponary et Auschwitz.

 

L’insurrection du Ghetto de Varsovie est l’un des  événements le plus  marquants de la résistance juive, car c’est le soulèvement qui a duré le plus longtemps et celui qui a  déclenché l’étincelle de la Résistance dans toute l’Europe .L’insurrection du Ghetto de Varsovie est un exemple de non soumission à la barbarie.

 

Durant les combats, environ 7 000 résidents du ghetto ont été tués, 6 000 ont été brûlés vifs ou gazés durant la destruction totale du quartier.

 

 

L’impact psychologique de l’insurrection du Ghetto de Varsovie a été très important. La résistance juive a été plus forte que prévue. La nourriture manquait terriblement.La population civile  juive resta pendant trois semaines simplement avec de l’eau et du sucre.

 

 

Les juifs Varsoviens luttèrent  avec des armes  modestes utilisées par les insurgés, mais aussi  par des tracs invitant les habitants de la ville à prendre part au soulèvement, et  même avec des lettres d’amours échangées à l’époque.

 

Le Monde n’a pas vécu «  en direct «  les déportations et le soulèvement du Ghetto de Varsovie. Les moyens de communications utilisés à l’époque étaient très  modestes (radio et télégraphe). Une raison pour laquelle l’oubli de ce drame est interdit aujourd’hui, et il nous invite à maintenir intacte la flamme du souvenir de ces  véritables héros de l’humanité.

 

La Commémoration du 66ème anniversaire du Soulèvement du Ghetto de Varsovie est une occasion  pour rendre hommage aux organisations  de la résistance juive  et aux insurgés qui prirent part aux combats. Une  occasion  pour rendre hommage aussi à tous les survivants des ghettos et des camps, qui ont vécu l’Holocauste dans la chair et dans l’âme.

 

 

La Révolte du Ghetto de Varsovie est un symbole fort de la renaissance juive. Les juifs ont été traités comme des bétails que les SS ont menés à l’abattoir …des familles entières disparurent dans les camps.

 

 

Les insurgés sont morts pour sauvegarder une certaine dignité. Ces Juifs du ghetto avaient réalisé qu’il ne restait qu’une seule issue, celle de  la résistance. Les insurgés avaient compris qu’ils n’avaient plus rien à perdre. Alors, ils n’ont pas hésité à s’opposer  aux nazis quasiment à main nue. Ils ont même réussi l’exploit, pendant près de quatre semaines, de tenir en échec l’armée de Hitler.

 

 

 

Ftouh Souhail, Tunis

Citoyen du Monde

 

 

(1) Plusieurs organisations juives créèrent une unité de défense armée : Hechalutz,  l’Organisation juive de combat (OJC), l’Union combattante juive (ZZW).

 

(2) Il faut savoir également qu’en 1939, Varsovie était la ville juive la plus importante de toute l’Europe. Sur les 6 millions de martyrs Juifs, 3 millions vivaient en Pologne, le cœur du judaïsme mondial, le centre de sa vie religieuse, séculaire et culturelle, l’âme de ce que est appelé  autrefois Yiddishkeit.

 

(3) La Pologne fut envahit  le 1er septembre 1939 par les troupes hitlériennes.

 

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz