FLASH
[17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  |  Rare: Israël a procédé à des frappes aériennes en Syrie près de Damas – la Russie était prevenue  |  Catalogne : le président indépendantiste recule et propose de discuter avec Madrid dans 2 mois  |  Gaza : en réponse aux tirs de roquette, Israël a bombardé des positions terroristes du Hamas pendant la nuit  |  Somalie : l’attentat de la religion de la paix et de la tolérance a fait 231 morts et 275 blessés  |  Pendant la nuit, l’armée israélienne a arrêté 12 colons arabes en Judée, recherchés pour terrorisme  |  [15/10/2017] Prédateur sexuel Harvey Weinstein : la gauche contre-attaque et « ressort » une affaire contre Trump  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 20 avril 2009

Ils ont quitté la salle !

http://www.youtube.com/watch?v=bN2LX8qxILw

 

http://www.youtube.com/watch?v=3SPZ_YrdtqM 

 

 A Durban II: «le Président iranien avait fait venir sa claque» reportage SONO

http://www.liberation.fr/monde/0601833-durban-ii-le-president-iranien-avait-fait-venir-sa-claque

 

Durban II: les propos d’Ahmadinejad condamnés

Le président iranien a dénoncé à la tribune de la Conférence de l’ONU sur le racisme de Genève l’établissement d’un «gouvernement raciste» en Israël après 1945. Les représentants de l’UE ont alors quitté la salle.

Mahmoud Ahmadinejad au siège de l'ONU à Genève, ce lundi.

Mahmoud Ahmadinejad au siège de l’ONU à Genève, ce lundi.
(REUTERS)

C’était à prévoir: les dernières déclarations de Mahmoud Ahmadinejad n’ont pas été applaudies par l’Occident ce lundi. La Grande-Bretagne «condamne sans réserve» ses propos «incendiaires», le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon les «déplore» et la Norvège les assimile à un «show électoral», entre autres réactions.


Peu après être monté à la tribune
de la Conférence de l’ONU sur le racisme à Genève, le président iranien s’en est en effet pris à Israël: «Après la fin de la Seconde guerre mondiale, ils (les Alliés, ndlr) ont eu recours à l’agression militaire pour priver de terres une nation entière sous le prétexte de la souffrance juive. Ils ont envoyé des migrants d’Europe, des Etats-Unis et du monde de l’Holocauste pour établir un gouvernement raciste en Palestine occupée». Immédiatement, plusieurs représentants de l’Union européenne ont quitté la salle.

Des nez rouges de clown expulsés

Quelques minutes auparavant, au moins trois manifestants déguisés avec des perruques multicolores et des nez rouges de clown qui criaient «raciste, raciste» à l’adresse du président iranien avaient été expulsés de la salle.

La France a appelé l’Union européenne à faire preuve d’une «extrême fermeté» après ce discours qualifié par Paris d’«appel intolérable à la haine raciste» qui «bafoue les idéaux et les valeurs inscrites dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme», selon un communiqué de Nicolas Sarkozy.

Des appels pressants au retrait définitif

Bernard Kouchner a affirmé de son côté qu’«aucun compromis n’est possible» face aux déclarations anti-israéliennes du président iranien. «Conformément à mes instructions, notre ambassadeur auprès des Nations unies à Genève, qui dirige la délégation française, a quitté la salle avec ses collègues européens et de nombreuses autres délégations.»

Les appels au retrait définitif se font désormais pressants. «Les pays de l’Union européenne se grandiraient et donneraient un sens et un contenu à leur diplomatie, en se retirant collectivement de cette conférence à laquelle, du reste, l’Allemagne, l’Italie, la Pologne et les Pays-Bas ont d’ores et déjà refusé de participer», déclare ainsi le maire de Paris Bertrand Delanoë dans un communiqué. Une telle initiative a du reste été prise ce lundi après-midi par la République Tchèque.

(Source AFP)

Cet article a été fermé aux commentaires en raison d’un affux de réactions contrevenant à la charte de Libération.


http://www.liberation.fr/monde/0101563033-durban-ii-ahmadinejad-critique-israel-l-ue-quitte-la-salle

 

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz