FLASH
[23/10/2017] Sinaï : L’Etat islamique a capturé 3 membres du Hamas qui creusaient un tunnel terroriste  |  La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 3 mai 2009

 « Fais ce que je dis, pas ce que je fais … »

Omar Barghouti est l’un des leaders de la campagne pour le boycott des universités israéliennes. Il est même l’un des fondateurs de PACBI (Palestinian Campaign for the Academic and Cultural boycott of Israel). Pour lui, le boycott d’Israël est « une forme justifiée d’intervention … [et] également un impératif  » (« Boycott as an Act of Moral Resistance – The Case for Boycotting Israel« ). Il n’a de cesse de harceler quiconque a quelque chose à voir avec les universités israéliennes au prétexte qu’il s’agit de collaboration avec un régime raciste et d’apartheid.

Mais Barghouti a décidé de ne pas boycotter les universités israéliennes lui-même. Il est actuellement inscrit à l’Université de Tel Aviv où il prépare une thèse de doctorat. Ce qui est « impératif » pour les autres n’est apparemment pas tout aussi « impératif » en ce qui le concerne personnellement.

A un journal israélien qui l’interpellait à ce sujet, il a répliqué : « Mes études à l’Université de Tel Aviv sont une affaire personnelle et je n’ai pas à faire des commentaires à ce sujet « .

Il y a une campagne visant à persuader l’Université de Tel Aviv d’expulser Omar Barghouti, du fait que celui-ci ne veut que du mal à cette institution et fait régulièrement le tour du monde pour la diffamer.

Mais les propos diffamatoires de Barghouti ne reflètent pas la vérité. Contrairement aux mensonges de la campagne de boycott qu’il mène, l’Université de Tel Aviv est une vraie université. Elle n’est pas une sorte d’institution idéologique ou pro-apartheid. La réalité est que l’Université de Tel Aviv ne pratique aucune politique de discrimination à l’encontre des étudiants sur la base de leurs origines ethniques ou de leurs engagements politiques. De ce fait l’Université de Tel Aviv n’expulsera pas Omar Barghouti , même si son hypocrisie en choque plus d’un.

L’Université de Tel Aviv a raison de défendre la liberté académique d’Omar Barghouti. Peut-être apprendra-t-il ce qu’est une université pendant qu’il aura le privilège d’y étudier.

Source: traduction libre d’un texte de David Hirsh repris du site Engage
Titre original: Omar Barghouti: « Do as I say, not as I do »

http://philosemitismeblog.blogspot.com/2009/04/omar-barghouti-sinscrit-luniversite-de.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz