FLASH
[23/10/2017] Sinaï : L’Etat islamique a capturé 3 membres du Hamas qui creusaient un tunnel terroriste  |  La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 3 mai 2009

Une compagnie aérienne britannique desservant Tel-Aviv a effacé les villes israéliennes de sa carte électronique, alors que Haïfa et autres lieux saints de l’Islam ont été affichés sur ses écrans…


Et quelle est cette compagnie britannique ? Je vous le donne en mille : BMI ! Eh oui ! La fameuse compagnie qui avait licencié une hôtesse refusant de porter l’abaya saoudienne récidive en rayant virtuellement Israël de la carte (voir ici). Après cela, qu’on aille encore dire que BMI n’est pas à la solde des Musulmans !

Le Times a rapporté l’étonnement qui s’est dessiné sur les visages des passagers israéliens quand ils ont découvert qu’Israël avait été effacé des panneaux électroniques des avions de la compagnie aérienne britannique MBI lors du vol Londres/Tel-Aviv.

La carte du Moyen-Orient semble-t-il utilisée par BMI pour ses vols vers Tel Aviv. La seule ville israélienne à y apparaître, Haifa, y est appelée Kehfa, le nom arabe que portait la ville sous le mandat britannique.

BMI : compagnie anglaise ou arabo-musulmane ?


Ni Jérusalem ni Tel-Aviv ne se sont affichés sur le panneau électronique alors que la Mecque est apparue sur les écrans, ainsi que la ville portuaire de Haïfa écrite de la manière dont elle était connue sous mandat britannique avant 1948, autrement dit ‘‘Khefa’’, qui est aujourd’hui l’appellation arabe de la ville.


La Compagnie a tenu à affirmer que “la carte électronique n’a pas été conçue selon un quelconque agenda politique hostile à Israël“, ajoutant que “l’avion a été acheté à une compagnie privée en dépôt de bilan, et que ledit appareil servait à desservir des Etats arabes“.


Selon le Times, la compagnie est parvenue dernièrement à un accord avec le ministère du Tourisme israélien pour assurer des vols quotidiens entre Tel–Aviv et Londres. BMI a desservi, pendant de longues années des pays musulmans dont la Syrie, le Liban et l’Iran.


La compagnie a encore indiqué que “ces deux appareils exploités pour les vols vers Tel-Aviv ont été à l’origine utilisés pour desservir les pays arabes. C’est pour cette raison, que la carte électronique montre les lieux sacrés de l’Islam“.


Ces explications n’ont pas convaincu les passagers israéliens qui ont déposé plainte contre la compagnie auprès du ministère du Transport israélien. Une source informée du ministère des Affaires étrangères israélien a déclaré que “le fait de passer sous silence les destinations du vol, conduira à l’arrêt des activités de la compagnie“.


Et d’ajouter : “en effaçant la destination d’Israël de la carte, la compagnie encourt le danger d’être radiée de la liste des compagnies aériennes dignes des Israéliens“.


Le Times a évoqué la faiblesse du trafic entre Israël et ses voisins arabes en ce sens que les Israéliens sont interdits d’entrer au Liban et en Syrie, alors que le mouvement aérien a fléchi au cours de ces dernières années vers l’Egypte et la Jordanie.


Selon Galei Tsahal, la radio de l’armée israélienne, la compagnie aérienne britannique BMI a effacé Israël de la carte électronique présentée dans certains de ses vols “afin de ne pas irriter ses passagers musulmans”.


Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz