FLASH
[22/07/2018] La casquette Pro-Trump d’un ado a été jeté par terre et il s’est fait cracher dessus par des gauchistes humanistes et tolérants, détenteurs du monopole du cœur  |  La question n’est pas pourquoi Tsahal protège la frontière de son pays, c’est évident. La question est pourquoi les tireurs d’élite du Hamas tiraient sur les soldats israéliens depuis leur territoire. La réponse : ils se consacrent à l’anéantissement d’Israël  |  [20/07/2018] Ce vendredi soir, le Hamas a tiré 3 roquettes sur des civils israéliens dans l’indifférence du monde occidental  |  L’actrice Whoopi Goldberg a invité la conservatrice Jeanine Pirro pour parler de son dernier livre, et elle l’a traitée « comme un chien » et l’a jeté hors du plateau quand Pirro a parlé du « Trump derangement syndrome ». Vraiment, la gauche a l’esprit totalitaire  |  Des avions de combat israéliens engagés dans une opération d’envergure contre des bases du Hamas à Gaza en réponse à des tirs contre des troupes de Tsahal  |  Effet Trump: La production pétrolière américaine vient d’établir un nouveau record de tous les temps  |  [19/07/2018] 1000 gros bonnets Iraniens ont acheté des passeports des Comores pour voyager sans éveiller les soupçons. La bonne nouvelle est que le gouvernement comorien a changé de camp et a annulé plus de 100 passeports  |  Effet Trump: Les exportations de pétrole de l’Iran pourraient chuter de deux tiers d’ici la fin de l’année en raison des nouvelles sanctions des États-Unis, une excellente nouvelle dans la lutte contre le terrorisme mondial  |  Médias de plus en plus marginalisés: 68% des Républicains approuvent la rencontre entre Poutine et Trump que les journalistes qualifient de « trahison » (sondage CBS)  |  Effet Trump : Le chômage à travers les États-Unis est le plus faible depuis décembre 1969, selon un rapport du ministère du Travail  |  [18/07/2018] Pour faire face à l’afflux de touristes, Lufthansa annonce deux nouvelles routes vers Eilat cet hiver  |  [15/07/2018] Depuis samedi matin, les terroristes ont tiré plus de 200 roquettes sur les citoyens israéliens. Et aucun gros titre pour dénoncer ça ?  |  [14/07/2018] Tsahal a frappé des douzaines de cibles du #Hamas à la suite des attaques terroristes de roquette contre non pas l’armée mais des civils en #Israël  |  Eric Ciotti a qualifié Emmanuel Macron d' »adolescent immature » atteint d’un « sentiment de surpuissance ». Ça dit quoi sur les français qui ont choisi d’élire un ado immature ?  |  #Syrie L’État islamique affirme que des engins explosifs ont explosé à la base de Hay’at Tahrir Al-Sham à Sarmada- #Idlib  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 3 mai 2009
Le contrat du professeur d’islamologie Tariq Ramadan, chargé, depuis 2007 de conseiller la municipalité de Rotterdam, de « stimuler » le débat sur l’immigration et de « jeter des ponts » vers la communauté musulmane de la deuxième ville néerlandaise, semble en péril. Son mandat à l’université Erasme de Rotterdam a, en revanche, été récemment prolongé, et est au coeur d’une vive polémique qui a entraîné une scission au sein de la coalition qui gouverne la ville.

 


Ce sont des propos que M. Ramadan aurait tenus au sujet des homosexuels et des femmes qui ont relancé les questions sur son rôle et, plus généralement, sur ses conceptions quant à la place de l’islam dans les sociétés européennes.

Le magazine Gay Krant, qui défend les droits des homosexuels aux Pays-Bas, a reproduit, le 21 mars, des propos qu’aurait tenu l’intellectuel suisse d’origine égyptienne. Selon cet enregistrement, M. Ramadan aurait déclaré que l’islam prohibait l’homosexualité , laquelle serait « un dérangement, un dysfonctionnement, un déséquilibre ». « Dieu a fixé une norme qui veut qu’un homme soit destiné à une femme et une femme à un homme », aurait aussi indiqué le philosophe. A propos de femmes, il aurait évoqué l’impératif, pour elles, de ne pas se soucier de « leur apparence », de « leurs gestes » ou de leur « parfum ». Prônant la « sobriété », il aurait affirmé qu’elle consistait, pour une femme marchant dans la rue, à « garder toujours les yeux fixés sur le bitume ».

 


MÉFIANCE

 


L’un des défenseurs de M. Ramadan, Rik Grashoff, adjoint écologiste au maire de Rotterdam et détenteur du portefeuille de l’intégration, a mené une contre-enquête. Il affirme, comme le principal intéressé, que l’article était « incorrect et tendancieux », que les propos tenus ont été « extraits de leur contexte ». Même s’il est opposé à l’homosexualité ,
M. Ramadan estime que « le respect de la personne prime ».


Le parti de M. Grashoff promettait de quitter la majorité si le contrat de M. Ramadan avec la ville était cassé. C’est finalement un autre parti qui a rompu l’accord politique. Les deux adjoints au maire du Parti libéral pour la liberté et la démocratie (VVD) ont démissionné, réduisant à une seule voix la majorité (23 sièges sur 45) de la coalition de trois partis qui dirige la ville. Ahmed Aboutaleb, maire social-démocrate de Rotterdam, premier mandataire d’origine étrangère à la tête d’une grande municipalité, entendait éviter une crise. « Nous explorons le débat sur l’intégration », a-t-il indiqué, expliquant que la nomination de M. Ramadan était un élément de cette recherche, mais sans doute pas « la meilleure construction possible ».


Vendredi 24 avril, M. Aboutaleb a expliqué au Monde qu’il « n’était pas là » lorsque la nomination de M. Ramadan a été décidée, en janvier 2007. Et que le dossier allait être « repensé », avec, « peut-être, une nouvelle approche dans quelques semaines ».


La méfiance qu’ont entraînée, dans plusieurs pays, dont la France, les prises de position de M. Ramadan gagne donc aussi les Pays-Bas. Comme en Grande-Bretagne, il avait été sollicité, y compris par les courants les plus durs de la droite néerlandaise, pour animer la discussion publique et contribuer au développement d’une sorte de « pilier » musulman dans la société néerlandaise. « Une structuration communautaire de la population d’origine musulmane, qui maintienne ordre public et paix sociale, sous le double braquet de la charia et du droit positif », analyse Gilles Kepel (Terreur et martyre, Flammarion, 2008).


Si certains évoquent les piètres résultats de son action pour la ville (deux rapports et quelques dizaines de débats, en échange de 27 500 euros par an et deux jours par mois à Rotterdam), l’université Erasme estime, en revanche, que la chaire Citoyenneté et identité qu’il anime quatre jours par mois est un succès. Les enseignements du petit-fils du fondateur des Frères musulmans égyptiens seraient « très appréciés » par les étudiants. Le contrat de M. Ramadan a été prolongé jusqu’en février 2011.


Jean-Pierre Stroobants

Article paru dans l’édition du 28.04.09

 http://www.lemonde. fr/europe/ article/2009/ 04/27/polemique- autour-de- tariq-ramadan- conseiller- de-la-mairie- de-rotterdam_ 1185974_3214. html

 

__._,_.___
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz