FLASH
[16/08/2018] La ‘Reine du soul’ Aretha Franklin est décédée d’un cancer du pancréas à l’âge de 76 ans  |  1 terroriste du FPLP d’un camp de réfugiés palestiniens du sud Liban a été arrêté alors qu’il entrait en Israël avec un passeport belge  |  Tsahal a arrêté 8 terroristes musulmans pendant la nuit en Judée et en Samarie, dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme  |  Le 8 août, la police israélienne a arrêté dans la capitale Jérusalem 1 terroriste musulman qui préparait 1 attaque à l’arme blanche afin d’assassiner des Juifs  |  La presse anti-Trump dit que le président est un suprémaciste blanc responsable de la montée des nazis. Mais seulement 20 ou 30 nazis etaient à la marche le week-end dernier! Donc Trump a lamentablement échoué!  |  Attentat-suicide à la bombe à Kaboul: 48 morts dans 1 centre éducatif: imaginez le carnage si l’islam n’était pas une religion de paix !  |  Allemagne : une jeune femme violée dans la rue par deux demandeurs d’asile somaliens, mais ce qui est illégal, c’est de crtiquer cette immigration là  |  Vous avez le droit de rire: Une centaine de journaux dénoncent les «attaques» de Trump contre la liberté de la presse. Ah bon? Ils ont la liberté de dénoncer leur manque de liberté ? Pas étonnant que 74% n’ont plus confiance dans ces clowns  |  Près de 4 millions de nouveaux emplois. La croissance la plus rapide en 15 ans. Indépendance énergétique: les journalistes ont de vraies bonnes raisons de haïr Trump  |  [14/08/2018] Est-ce vraiment ça, la mission de service public de France Info: parler de tous les livres anti-Trump qui paraissent, et silence total sur les livres pro-Trump ?  |  [13/08/2018] Migrants délinquants : le port de Sète veut bien accueillir l’Aquarius, qui est de nouveau à la recherche d’un port d’accueil pour débarquer des illégaux  |  La branche d’Al-Qaeda à Gaza a publié une vidéo de ses attaques à la roquette sur les communautés civiles israéliennes au cours de la dernière semaine  |  Mons-en-Baroeul (France): une voiture a terminé sa course dans le hall d’une mosquée. Accident ou intention, le mobile n’est pas encore clair  |  La monnaie turque plonge, Trump a réussi en 1 mois ce que l’Europe n’arrive pas à faire depuis 10 ans  |  Israël a confisqué des dizaines de milliers de ballons qui étaient destinés à Gaza par crainte qu’ils soient utilisés comme bombes incendiaires  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 5 mai 2009

couv_justice_mise_examen
Frédéric Valandré, docteur en sciences humaines, avait déjà publié un premier livre intitulé « France Intox »  (Underbahn, 2006) pour dénoncer le politiquement correct dans l’Hexagone. Il nous revient avec un nouvel ouvrage qui déboulonne la pensée française face à son système judiciaire. Car, au contraire ce que laisse penser le titre, « Justice, mise en examen », se veut avant tout l’avocat des magistrats.

Une certaine élite française a pour habitude de salir la police, les politiques et la justice, nous explique l’auteur. Et de démontrer au cas par cas.

De l’affaire Ranucci aux oubliés d’Outreau,  au meurtre du petit Grégory en passant par l’affaire d’ « Omar m’a tuée » et la nouvelle glorification du criminel Jacques Mesrines, le livre de Frédéric Valandré, impeccablement documenté, se veut complet.

Au fil de son essai, l’auteur a pris contact avec des magistrats, enquêteurs, journalistes et victimes pour rendre une vision globale de la réalité judiciaire française et de son traitement régressif par le tryptique de la médiocrité (médias, associations et « people »).  A chaque page, on mesure l’ampleur de la littérature que l’auteur, universitaire, a dû consulter pour travailler son sujet. Très, très intéressant.

Valandré ne se veut pas juge : au contraire, il présente les faits, donne la parole aux témoins et retrace avec précision les tenants et aboutissants des cas les plus retentissants de l’histoire criminelle française. Si on regrette que l’auteur inculque le doute là où la justice a tranché (Patrick Dils et Christine Villemin),  on se félicite de lire son analyse sur les défenseurs de criminels, de Jacques Vergès au très prolifique – et très erratique – Gilles Perrault.

Un formidable ouvrage qui se lit d’une seule traite, et duquel on apprend beaucoup. Chapeau, Valandré.

 – « Justice, mise en examen » ; 268 pages. 12 euros (frais de port compris pour la France) – Pour le commander

(L’auteur sera présent à la Fête de la Courtoisie le 14 juin prochain, sur le stand de Benoîte Taffin. Notez par ailleurs l’existence d’un concours qui vous permet de gagner trois exemplaires dédicacés. Détails donnés en lien)

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz