FLASH
[23/09/2018] La région suisse de Saint-Gall vote massivement en faveur de l’interdiction de la burqa  |  La nouvelle tenue du personnel du SAMU varois comporterait un gilet pare-balles  |  Après avoir accusé les policiers de -chier dans leur froc- et de ne pas -avoir les couilles- d’aller dans les quartiers difficiles, #YannMoix est invité par un syndicat policier à un reportage en zone sensible. « On verra s’il a les couilles »  |  Affaire Kavanaugh : Un 3e témoin cité par Christine Ford comme ayant été présent rejette ses allégations  |  [22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  |  Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 5 mai 2009

  
  
  

  

Michel Garroté     Un message signé par plus de 100 rabbins sera publié sur une page du quotidien israélien « Haaretz » pour souhaiter la bienvenue en Israël à Benoît XVI et encourager le dialogue entre juifs et chrétiens.  A ce sujet,  je reproduis ci-dessous quelques extraits d’une dépêche de l’agence de presse zenit.org.

Rome,  début mai 2009,  ZENIT.org (début des extraits de la dépêche de l’agence de presse zenit.org) –  Un message signé par plus de 100 rabbins (…) sera publié sur une page du quotidien israélien Haaretz pour souhaiter la bienvenue en Terre Sainte à Benoît XVI et encourager le dialogue entre juifs et chrétiens.  Cette initiative vient du rabbin Jack Bemporad, directeur du Center for Interreligious Understanding (Centre pour la compréhension interreligieuse) du New Jersey et membre de l’International Foundation for Interreligious and Intercultural Education (Fondation internationale pour l’éducation interreligieuse et interculturelle, www.ifiie.org).  (…)  Le message des rabbins, intitulé « United in our age », s’inspire de la déclaration Nostra Aetate du Concile Vatican II, publiée le 28 octobre 1965, qui a marqué une étape importante dans les relations entre juifs et catholiques.  Les rabbins citent en particulier le numéro 4 du document qui affirme :  « Du fait d’un si grand patrimoine spirituel commun aux chrétiens et aux juifs, le Concile veut encourager et recommander entre eux la connaissance et l’estime mutuelles, qui naîtront surtout d’études bibliques et théologiques, ainsi que d’un dialogue fraternel ».

Puis s’adressant directement au pape, les rabbins explique dans leur texte :  « Dans cet esprit, nous, rabbins et leaders juifs, vous souhaitons, ainsi qu’à votre mission de paix en Israël, une chaleureuse bienvenue. D’une seule et même voix, nous sommes unis dans notre engagement commun pour le dialogue interreligieux à ouvrir plus de chemins pour une meilleure compréhension, et à reconnaître et renforcer continuellement cette importante relation entre catholiques et juifs dans le monde entier. Et quel meilleur lieu pour réaffirmer cet engagement que la Terre Sainte d’Israël, un lieu sur lequel nos religions veillent comme faisant partie d’un héritage partagé ? B’shalom ».

Après les signatures, une note ajoute :  « Pour en savoir plus sur la transformation des relations judéo catholiques, depuis la déclaration historique Nostra Aetate du XXème siècle aux ressources du XXIème siècle, visiter le Centre pour la compréhension interreligieuse sur www.faithindialogue.org ».


Le rabbin Jack Bemporad, qui a quitté l’Italie pour les Etats-Unis à l’âge de 6 ans pour échapper à l’holocauste, a été au coeur de nombreuses négociations visant à améliorer les relations entre chrétiens et juifs.  En 1992, il a entre autre travaillé avec les cardinaux Johannes Willebrands et Edward I. Cassidy, en vue de l’établissement des pleines relations diplomatiques entre le Saint-Siège et l’Etat d’Israël. En 1999, il est intervenu à une conférence du Vatican sur les relations interreligieuses, prononçant un discours devant 50.000 personnes, dont le Pape Jean-Paul II, le Dalaï Lama et des autorités religieuses du monde entier.  En 2003 il a été l’auteur principal de la déclaration émise au nom des religions mondiales lors d’un symposium au Vatican sur les « ressources spirituelles des religions pour la paix ».  Ses efforts en faveur du dialogue interreligieux lui ont valu la remise d’un prix prestigieux, le « prix Luminosa » du mouvement des Focolari, et des prix de reconnaissance de la part d’institutions comme la Fondation Raoul Wallenberg et la Pave The Way Foundation.  Actuellement Jack Bemporad est professeur d’études interreligieuses à l’Angelicum de Rome (fin des extraits de la dépêche de l’agence de presse zenit.org).

  

  
  
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz