FLASH
[17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  |  Grenoble : 2 migrants Albanais tirent des coups de feu sur un groupe de personnes et sont interpellés après une course-poursuite  |  Primes en liquide : Claude Guéant condamné en appel à la prison ferme  |  Effet Trump : l’emploi des jeunes est au plus bas depuis 50 ans – quel horrible président ce Trump  |  « Nous ne voulons pas de migrants africains, ils ne viennent pas pour travailler pour les aides sociales » Andrej Babiš, premier ministre tchèque  |  Un engin explosif a détoné en Italie, près d’un siège du parti La Ligue  |  Israël : durant la nuit, l’armée a arrêté en Judée Samarie un terroriste musulman palestinien recherché  |  [16/08/2018] La ‘Reine du soul’ Aretha Franklin est décédée d’un cancer du pancréas à l’âge de 76 ans  |  1 terroriste du FPLP d’un camp de réfugiés palestiniens du sud Liban a été arrêté alors qu’il entrait en Israël avec un passeport belge  |  Tsahal a arrêté 8 terroristes musulmans pendant la nuit en Judée et en Samarie, dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 8 mai 2009

Je ne résiste pas au plaisir de vous faire partager le billet de Gaby Nasr paru dans l’Orient LE JOUR d’aujourd’hui .

BILLET
GABY NASR

Mollo, les mollahs
08/05/2009


L’affaire est entendue, mastiquée, déglutie, assimilée : la distribution communautaire folklorique dans ce pays fait qu’au Liban-Sud les jeux sont pratiquement faits et que les prochaines élections seront une promenade de santé pour les barbus. Avis aux commerçants qui s’aventureraient encore à vendre de la crème à raser : le règne du poil se confirme… même s’il est éminemment rasoir.


Les listes électorales sont donc prêtes et d’une masculinité très testostéronée. Il est vrai que la seule parité proposée dans ces contrées viriles s’articule autour d’un suspense insoutenable : « Barbe noire ou barbe blanche ? » Une angoisse toutefois atténuée par l’existence de candidats poivre et sel mal rasés, laissant présager des programmes électoraux encore embryonnaires.


Une rapide tournée dans ces lieux guillerets, où en certains endroits les meufs déambulent recouvertes d’une bâche, permet déjà de se faire une idée de la future république des mollahs. Pour visiter, nul besoin de GPS et le clampin randonneur pourra organiser son chemin suivant une cartographie parsemée de repères pour le moins exotiques : « Le garage du résistant », « L’épicerie du martyr », « Le marché aux missiles », « La guinguette des quatre généraux »… À ce train, caviar iranien et tapis persans seront bientôt offerts à tous les carrefours !


À chaque fois qu’un agité du turban officie derrière sa barbe, il y a toujours derrière lui deux autochtones scrogneugneu en situation. Ainsi, si l’on regarde bien, on s’aperçoit que ce sont toujours les mêmes, quel que soit le script, qui servent de gardes du corps, offrent le café, ouvrent et ferment les portières des bahuts… Il n’y a pas de sot métier.


Le discours, lui, est bilingue. Il est débité en arabe et en langue de bois, ce qui en soit est un pléonasme. En tout cas, rien de très original : les Israéliens, les Américains, c’est caca ! Vive Bachar, Ahmadinejad vaincra ! Qu’en termes choisis ces choses-là sont dites… Bref, une pensée profonde et un programme canon pour chairs à canon.


Bien entendu, personne n’envisage de mettre un bémol à l’excitation collective, ce qui laisse prévoir une longue période d’incertitude après le 7 juin. Être incertain, c’est dégueulasse. Surtout quand on est certain d’être incertain ■

 

gabynasr@lorientlejour.com 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz