FLASH
[21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  |  Règlement de compte hier soir à Marseille. 2 individus armés (fusil à pompe) ont tué un homme à la Bricarde  |  Pendant la nuit, 2 roquettes tirées depuis la Syrie ont atteint le Golan – pas de blessé  |  [20/10/2017] #Pologne : 8 blessés dans une attaque au couteau dans le centre commercial VIVO à Stalowa Wola  |  Une ex-assistante parlementaire porte plainte contre le député LREM Christophe Arend pour harcèlement et agression sexuelle  |  Une ex-salafiste porte plainte contre Tariq Ramadan pour “viol, agression sexuelle et harcèlement”  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 20 mai 2009
Il y a quelques années, la chanteuse Alizée chantait « C’est pas faute à moi », dans son tube Moi, Lolita. Elle ne savait sans doute pas que ses paroles seraient reprises en choeur à la fois par les étudiants grévistes, les sociologues experts es-djeunes de banlieues et les rédacteurs de blog.

Depuis 4 mois, les étudiants sont partis en guerre contre Valérie Pécresse. Son crime ? faire partie d’un gouvernement de droite tout d’abord, mais aussi vouloir masteriser les études et donner plus d’autonomie aux universités. Franchement, sa réforme  ne changera pas grand chose, l’échec y sera toujours grand faute d’une sélection sérieuse, mais ce n’est pas grave : l’étudiant gréviste, généralement un futur cadre du PS, du PC ou du NPA doit s’y opposer par principe.

Tant pis si le blocage des universités pénalisent les plus méritants, les boursiers, les vrais travailleurs, ceux qui rendent leur mémoire à temps… L’essentiel est de s’opposer. Des étudiants vont perdre leur année ? C’est pas ma faute dit le gréviste, c’est celle de Pécresse qui ne fait rien qu’à pas nous écouter.

Les examens risquent d’être une catastrophe ? C’est pas ma faute dit le gréviste, c’est celle de ce gouvernement ultra libéral qui veut faire de la fac une marchandise .

Hier, certaines facs ont abandonné le blocage. Elles auraient dû y être contraintes depuis longtemps par la force publique au nom de la liberté d’étudier. On pourrait aussi suggérer aux étudiants non grévistes, plus nombreux, de ne plus se laisser faire par une poignée de gauchos. Ceux-ci reculeraient bien vite si plusieurs centaines de personnes motivées leur intimaient d’aller faire leur Mai 68 ailleurs. Mais il fait croire qu’il est plus facile de subir que d’agir.

Blocage abandonné mais examen maintenu. L’hécatombe risque d’être sanglante. Mais les leaders syndicaux ont trouvé la parade : c’est pas de notre faute, c’est celle de Pécresse et de Darcos, de Sarkozy, du Medef, de tout le monde sauf nous qui avons empêché les autres de bosser parce que nous aussi on voulait notre année révolutionnaire. 

C’est pas ma faute ? le nouveau slogan de l’UNEF !!

Passons de la faculté à la banlieue. Tout le monde a entendu parler de cette agression à la Kalachnikov sur des policiers à la Courneuve, heureusement sans victime, si ce n’est l’honneur de l’Etat , de nouveau bien bafoué. Et bien que croyez vous qui arriva ? Un sociologue Laurent Muchielli, sans doute ancien étudiant gréviste, estime que si les policiers n’avaient pas le culot de venir dans les cités en étant armés de Taser, rien de tout cela ne serait arrivé. C’est pas de leur faute à ces pauvres jeunes, c’est la faute aux flics qui font rien qu’à les provoquer dans LEUR cité, leur territoire. Qu’on se le dise , les cités seraient bien plus paisibles si la police n’y entrait pas. Ainsi, les gentils trafiquants de drogue pourraient facilement faire de l’argent pendant que les violeurs pourraient , sans crainte d’être dérangés, abuser des petites soeurs dans les caves. Et que dire des armes de guerre qu’on ne peut même plus revendre en paix !!

Qui a osé dire que c’est déjà comme cela que se passe ??

C’est pas notre faute ? Le nouveau slogan des jeunes défavorisés des banlieues.

Terminons ce tour de France de la repentance par cette affaire tragique. La semaine dernière , un collégien de 13 ans a poignardé une de ses professeurs. Que font les bonnes âmes sur Europe 1 ? Elles se demandent si la place de ce pauvre collégien (qui a déclaré aux enquêteurs avoir agi pour tuer !!) est bien en prison . Nous avons donc eu droit au défilé des psys, pédopsys et autres qui nous ont bien expliqué que non, ce n’est pas de sa faute et que sa place n’est pas dans un centre fermé pour mineurs. La prof agressée ? Elle n’a pas eu droit à la parole. Dans notre société, les victimes n’ont aucun droit puisqu’elles sont coupables d’avoir envoyé des gens dont ce n’est pas leur faute derrière les barreaux !!

J’ai utilisé pas mal d’abréviations dans cet article, finalement. C’est pas ma faute, c’est à cause de la langue française qui est trop longue à écrire. De même la photo qui n’a rien à voir avec l’article (cette photo illustre la solitude des ânes dans la France rurale des années 90) mais, là aussi, c’est pas ma faute, j’ai oublié de chercher une image !!
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz