FLASH
[15/07/2018] Depuis samedi matin, les terroristes ont tiré plus de 200 roquettes sur les citoyens israéliens. Et aucun gros titre pour dénoncer ça ?  |  [14/07/2018] Tsahal a frappé des douzaines de cibles du #Hamas à la suite des attaques terroristes de roquette contre non pas l’armée mais des civils en #Israël  |  Eric Ciotti a qualifié Emmanuel Macron d' »adolescent immature » atteint d’un « sentiment de surpuissance ». Ça dit quoi sur les français qui ont choisi d’élire un ado immature ?  |  #Syrie L’État islamique affirme que des engins explosifs ont explosé à la base de Hay’at Tahrir Al-Sham à Sarmada- #Idlib  |  #Tsahal vient de cibler 1 zone derrière l’Université Al Quds au nord de #Gaza avec un missile en réponse à une agression du Hamas  |  #Gaza: 2 Palestiniens modérément blessés par 1 roquette artisanale tirée depuis Gaza et retombée sur Gaza dans le quartier d’Al-Nasser à Rafah. Boom!!!  |  #Bastille night was very quite in #Paris area: 237 jailed, 183 arrests for questioning, 134 vehicles burned. 5 police officers, 4 firemen injured. 1 supermarket looted. Immigration brings a lot of good things  |  La nuit du 13 juillet a été normalement calme en région parisienne: 237 interpellations, 183 GAV, 134 véhicules incendiés. 4 policiers, 4 pompiers et 1 gendarme blessés. 1 Franprix pillé  |  « Après ma nuit blanche à cause des tirs de roquettes des islamistes de Gaza superbement occultés par les médias, l’alerte rouge continue chez moi au sud d’Israël. C’est ça, une religion de paix et d’amour ? »  |  Purge de #Twitter: Les journalistes et gauchistes s’attendaient à ce que Trump perde des millions de followers, il en a perdu 340 000. Obama en a perdu 3 millions, mais là les gauchistes ont regardé ailleurs  |  Pour la 1ère fois depuis 2014, 1 missile antichar guidé a été tiré sur les forces israéliennes à l’est de Khan Younis. Des chars israéliens ont tiré sur 1 maison d’où le missile a été lancé. Plusieurs victimes parmi les terroristes  |  Fin du suspens: Le Sénat confirmera la nomination du juge Kavanaugh à la Cour suprême le 1er octobre – prudemment avant les élections de mi-mandat  |  Les Arabes rapportent que des avions de combat israéliens bombardent des cibles terroristes du Hamas dans le centre de Gaza en réponse aux attaques terroristes d’aujourd’hui le long de la clôture de la frontière de sécurité. Des alertes rouge retentissent dans le sud d’Israël  |  [13/07/2018] De plus en plus à gauche, les Démocrates ont demandé que les fonds du Congrès soient utilisés pour fournir gratuitement des tampons d’hygiène féminine. Ils en ont reçu 500 par la poste !  |  Les médias obsédés par la haine de Trump ne vous ont pas dit que Trump passe en revue les troupes avec la reine Elizabeth II à Windsor, l’une des rares, sinon la seule fois en plus de 70 ans, qu’elle l’a fait avec un chef d’État? Étrange, leur métier n’est pas d’informer?  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 11 juin 2009

En Iran on saura,  ce 12 juin 2009,  si le diable mal fagoté Mahmoud Ahmadinedjad réussira  à s’imposer face au candidat principal Hossein Moussavi. (1)

 

 

L’ultraconservateur Mahmoud Ahmadinedjad, qui se présente ce vendredi pour un nouveau mandat, parait le plus favori dans cette course à la présidence. Ahmadinedjad  a repris  pour sa propre campagne électorale le slogan électorale d’Obama: Yes we can » en farsi qui deviens : «Ma Mitava nim », c’est à dire « nous pouvons ». 

 

Il parait  que l’arrivée au pouvoir d’une administration Obama a eu comme effet un encouragement et une incitation à aller de l’avant pour tout un ensemble de dictateurs et de tyrans, qui vont des dignitaires chinois à Poutine et Medvedev en passant bien sure par Ahmadinejad.

 

Sur cet homme, on rappellerait le passé, peu glorieux et même scabreux de l’actuel président iranien., par exemple, que dans les années 80, il faisait partie des groupes d’exécuteurs des basses oeuvres du régime iranien. Membre des gardiens de la révolution, Mahmoud Ahmadinejad a fait ses gammes d’humaniste au début des années 80 comme adjoint d’Assadhollah Ladjevardi, le directeur de la prison d’Evine, également connu sous le sobriquet de « boucher d’Evine ».

 

Consciencieux et assidu, le jeune Mahmoud prend son travail à coeur comme en témoigne l’article du journaliste iranien Amir Taheri paru dans le « Gulf News » du 4 juillet 2005 :

« En 1981, Ahmadinejad rejoint les brigades du terrible procureur-exécuteur Ladjevardi, qui opèrent depuis la prison d’Evin où, chaque nuit, elles exécutent des centaines de prisonniers. Il est alors surnommé l’Acheveur : c’est lui qui tire la dernière balle dans le cerveau des agonisants. » »Acheveur » ou « tireur de coup de grâce » ce dit « tir khalâs-zan » en persan.


Poursuivant son ascension, Ahmadinedjad est ensuite impliqué dans les opérations terroristes du régime à l’étranger. Il participe activement à une série d’assassinats au Moyen-Orient et en Europe, notamment celui du dirigeant kurde Ghassemlou, exécuté dans un appartement de Vienne en juillet 1989.

 

 

Ahmadinedjad était surtout  l’un des membres du « commando » qui a enlevé des fonctionnaires américains à l’ambassade US de Téhéran dans les années 80, et se faisait prendre fièrement en photo à côté de ses otages, un fusil (presque aussi grand que lui, quoi que…) levé en l’air en signe de victoire. Et toujours le même sourire niais. Malheureusement, peu de gens aujourd’hui  s’en souviennent.

Sait-on encore que, dans les années 80, ce type faisait partie des équipes d’exécuteurs des basses oeuvres du régime ? Sa  » spécialité  » était l’étranglement à mains nues … le psychopathe nabo perse était effectivement spécialiste en étranglement à mains nues.  C’est donc pour  cette crapule que les iraniens vont voter ce vendredi, cette même crapule finie briguera  probablement un nouvel mandat.  

 

Mirza (puisque tel était le nom du crétin de Téhéran dans la clandestinité des chambres de torture !),  sera ce 12 juin honoré par sa clique islamique et reconduit à la tête de la nation Perse.

 

Je  vous dirai enfin qu’Ahmadinedjad a été  même emprisonné dans les geôles du Shah, non pour raisons politiques, mais pour des actes de voyou (vols, agressions, meurtres, etc…). Ce cinglé est  un joli spécimen de « tueurs à gages » plutôt qu’un président…..

 

 

Ftouh Souhail

 

 

 

(1) les candidats  à l’élection présidentielle iranienne de demain sont  au nombre de quatre : le président sortant Ahmadinedjad, Mir Hossein Moussavi (ancien Premier ministre), Mohsen Rezaï (ex-chef des Gardiens de la Révolution) et Mehdi Karoubi, qui présida le Parlement en son temps. Moussavi est le principal concurrent  face Ahmadinedjad.

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz