FLASH
[16/08/2018] 1 terroriste du FPLP d’un camp de réfugiés palestiniens du sud Liban a été arrêté alors qu’il entrait en Israël avec un passeport belge  |  Tsahal a arrêté 8 terroristes musulmans pendant la nuit en Judée et en Samarie, dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme  |  Le 8 août, la police israélienne a arrêté dans la capitale Jérusalem 1 terroriste musulman qui préparait 1 attaque à l’arme blanche afin d’assassiner des Juifs  |  La presse anti-Trump dit que le président est un suprémaciste blanc responsable de la montée des nazis. Mais seulement 20 ou 30 nazis etaient à la marche le week-end dernier! Donc Trump a lamentablement échoué!  |  Attentat-suicide à la bombe à Kaboul: 48 morts dans 1 centre éducatif: imaginez le carnage si l’islam n’était pas une religion de paix !  |  Allemagne : une jeune femme violée dans la rue par deux demandeurs d’asile somaliens, mais ce qui est illégal, c’est de crtiquer cette immigration là  |  Vous avez le droit de rire: Une centaine de journaux dénoncent les «attaques» de Trump contre la liberté de la presse. Ah bon? Ils ont la liberté de dénoncer leur manque de liberté ? Pas étonnant que 74% n’ont plus confiance dans ces clowns  |  Près de 4 millions de nouveaux emplois. La croissance la plus rapide en 15 ans. Indépendance énergétique: les journalistes ont de vraies bonnes raisons de haïr Trump  |  [14/08/2018] Est-ce vraiment ça, la mission de service public de France Info: parler de tous les livres anti-Trump qui paraissent, et silence total sur les livres pro-Trump ?  |  [13/08/2018] Migrants délinquants : le port de Sète veut bien accueillir l’Aquarius, qui est de nouveau à la recherche d’un port d’accueil pour débarquer des illégaux  |  La branche d’Al-Qaeda à Gaza a publié une vidéo de ses attaques à la roquette sur les communautés civiles israéliennes au cours de la dernière semaine  |  Mons-en-Baroeul (France): une voiture a terminé sa course dans le hall d’une mosquée. Accident ou intention, le mobile n’est pas encore clair  |  La monnaie turque plonge, Trump a réussi en 1 mois ce que l’Europe n’arrive pas à faire depuis 10 ans  |  Israël a confisqué des dizaines de milliers de ballons qui étaient destinés à Gaza par crainte qu’ils soient utilisés comme bombes incendiaires  |  [11/08/2018] Des drones israéliens ont ciblé des terroristes musulmans qui lançaient des bombes incendiaires depuis le nord de Gaza. Plusieurs incendies ont éclaté aujourd’hui dans des villes israéliennes près de la frontière  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 14 juin 2009

A l’occasion du salon de l’Aéronautique qui se tiendra au Bourget, à Paris, ce lundi 15 juin l’industrie aéronautique israélienne sera représenter comme chaque année.



En marge du Salon, une entreprise israélienne d’armements entend exposer son tout nouveau système “Iron Dome”, dont le déploiement aux frontières nord et sud d’Israël est prévu  pour 2010. « Rafael », la société israélienne de recherches et de développement sur les armements, exposera son nouveau système anti-roquettes “Iron Dome” à l’occasion du salon de Bourget, prévu à Paris du 15 au 21 juin (1) .



Iron Dome, “Voûte de fer”, est un système équipé d’un radar ultra sophistiqué et de missiles intercepteurs de type “Tamir” capables de détecter des roquettes de courte portée. Une fois opérationnel, le système sera en mesure d’intercepter les roquettes Kassam et Grad, mais également Katiouchas qui avaient durement frappé le nord d’Israël en 2006, au cours de la deuxième guerre du Liban (2) .




La délégation israélienne au salon du Bourget sera importante cette année. Plus d’une trentaine d’Israéliens participent à ce salon professionnel .Les firmes israéliennes exposants au Salon seront nombreuses aussi (3).En effet, c’est à grand renfort de publicité que les leaders israéliens annoncent une présence très remarquée.



Israel Aerospace Industries,  Israel Military Industries Ltd et ELBIT sont les plus célèbres. Les Israéliens du secteur aéronautique et spatial se concurrencent  même entre eux et se disputent de plus en plus. Elbit et IAI sont, par exemple,  le plus souvent en train de se concurrencer. L’industrie aéronautique israélienne compte sur les partenariats étrangers en R&D. Ainsi Elbit et IAI  sont à Paris et se retrouvent de plus en plus souvent en concurrence frontale.




En 2007,  au  Salon du Bourget,  Elbit a présenté son drone   »Hermes  »capable de transporter 300 kilos de charge utile. Un autre industriel aéronautique israélien  quant à lui a  présenté un  »super jumbo », il s’agit d’un avion sans pilote, le  »Heron TB », de 26 mètres de large et pouvant porter 4 tonnes de charge.




Les sociétés israéliennes dans ce domaine ont adopté une stratégie  inédite. En effet, Israël ne produit pas de systèmes d’armes complets (c’est à dire hélicoptère, avion de chasse…), ce qui lui permet de ne pas être en compétition frontale avec les leaders de la défense mondiale. Une exception toutefois, le char de combat Merkava, qui n’est d’ailleurs pas exporté (ce programme fut lancé au début des années 70, et le 1er exemplaire a été produit en 1978. Il est considéré aujourd’hui comme le meilleur char de combat adapté à la guérilla urbaine). Ils se focalisent au contraire sur les technologies de pointes, les sous-systèmes de haute technicité et sur les équipements périphériques (aux principaux systèmes d’arme) à haute valeur ajoutée. Concrètement, ils excellent dans les domaines de l’électronique et l’optronique, les drones, les missiles, les satellites, la modernisation de plates formes aéronautiques (F-16 US, Mig 21 et aussi  des Mirage 2000 en Inde!), mais aussi la lutte contre le terrorisme et le combat de basse intensité, le renseignement stratégique et le ciblage, les systèmes C3…



L’Objectif à moyen terme de l’Etat hébreu est de  maintenir le niveau d’exportation à 3,5 milliards de $ autour de technologies de défense de haut niveau, sur les marchés clés, à savoir les nations occidentales ou proches: USA, Europe, Asie pour un ordre de 1 milliard de $ chacun.


Les préoccupations de sécurité israéliennes ont  une forte propension à devenir d’actualité dans le reste du monde dans les années où la décennie suivantes, ces avantages technologiques se transforment en avantages concurrentiels majeurs en Europe, en Amérique ou en Asie.



Les grandes orientations pour les exportations militaires israéliennes sont situées dans quatre catégories :


Les parapluies anti-balistiques : 3 produits sont mis en avant : le système anti-balistique Arrow 2, le système parapluie anti-RPG Trophy et le futur projet de protection anti-roquettes Iron Dome. Les systèmes anti-balistiques israéliens ont déjà été testés sur le terrain avec de très hauts niveaux d’efficacité.



-Les drones : Inventeur du drone actif et leader mondial des avions sans pilotes, Israël fournit des dizaines de solutions UAVs . La plupart ont déjà été utilisés sur les champs de bataille depuis 1982 au Liban, en passant par le Kosovo, et jusqu’à l’Irak, l’Afghanistan et récemment au Soudan. Eitan par exemple est  un drone de fabrication israélienne est la star du Salon du Bourget en France. C’est le drone le plus grand qui n’ait jamais été fabriqué en Israël. Le Lundi 15 juin la délégation doit présenter la nouvelle génération de drones de fabrication israélienne (4). Le ministère russe de la Défense a signé, pour la première fois, un contrat avec Israël pour la fourniture de drones  pour l’armée russe.



-Les satellites espions : La réussite des satellites espions Ofek 5 et Ofek 7 ouvre la voie à de nouveaux lancements et surtout des potentialités de vente à l’export. L’inde par exemple vient de se doté d’un ultra puissant satellite espion made in Israel.  Le « Tecsar »  est le dernier-né des satellites espions de l’Etat hébreu.



Les capacités de frappe de haute précision : Israel est leader mondial dans ce domaine. Tous les missiles (Air to air, air to ground, sea to ground, etc.) sont revus pour une précision optimale afin de limiter les pertes en vies humaines. On note ici  par exemple les missiles Jéricho III  qui sont capables d’une précision suffisante pour atteindre les cibles visées, et leur efficacité est autrement plus redoutable que celle pouvant être obtenue par une attaque aérienne. (5).



Les Israéliens, qui sont spécialisés dans des créneaux technologiques très spécialisés, se retrouvent à proposer à leurs clients Européens et Asiatiques des services et des  expertises de haut niveau. Les “exploits” technologiques de leurs armes  donnent à rêver.

 

Ftouh Souhail

 



(1) En Israël, le déploiement d’un tel système, toujours officiellement en expérimentation, est prévu en 2010.Un moment abandonné pour des raisons budgétaires, ce projet de missile anti-roquettes a été définitivement approuvé par le gouvernement israélien en 2008, suite à la multiplication des tirs de roquettes palestiniennes depuis la bande de Gaza sur le sud de son territoire.


(2) Iron Dome se base sur la technologie MTHEL capable de détecter un projectile hostile dès son lancement et le poursuivre avec un très haut degré de précision. Le MTHEL maintient ensuite un puissant faisceau laser au fluoride de deutérium sur la cible et la fait exploser.


(3) Les entreprises Tadiran Communications, Elisra, Bet Shemesh Engines, Plasan Sasa, Aeronautics, BAE Systems Rokar, Nia Metal Works Ltd, Orbit Acs Ltd, Rada Electronics Ind. Ltd, RSL Electronics Ltd, TAT Technologies Ltd, Ashot Ashkelon Industries qui, comme Elbit, produisent des technologies innovantes.


(4) Un Modèle Mule Cargo UAV de Urban Aeronautics  sera présenté au Salon du Bourget


(5)  42 de ces fusées équipées de bombes de 750 kg  sont susceptibles de frapper durement voire de détruire totalement les installations  d’Ispahan, Natanz et Arak.

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz