FLASH
[13/08/2018] Migrants délinquants : le port de Sète veut bien accueillir l’Aquarius, qui est de nouveau à la recherche d’un port d’accueil pour débarquer des illégaux  |  La branche d’Al-Qaeda à Gaza a publié une vidéo de ses attaques à la roquette sur les communautés civiles israéliennes au cours de la dernière semaine  |  Mons-en-Baroeul (France): une voiture a terminé sa course dans le hall d’une mosquée. Accident ou intention, le mobile n’est pas encore clair  |  La monnaie turque plonge, Trump a réussi en 1 mois ce que l’Europe n’arrive pas à faire depuis 10 ans  |  Israël a confisqué des dizaines de milliers de ballons qui étaient destinés à Gaza par crainte qu’ils soient utilisés comme bombes incendiaires  |  [11/08/2018] Des drones israéliens ont ciblé des terroristes musulmans qui lançaient des bombes incendiaires depuis le nord de Gaza. Plusieurs incendies ont éclaté aujourd’hui dans des villes israéliennes près de la frontière  |  Egypte : 1 terroriste musulman a été empêché de s’approcher d’une église quand il a voulu faire exploser son gilet d’explosifs. Il a fait boum, personne d’autre n’a été atteint  |  Trump a autorisé le doublement des tarifs douaniers pour l’importation d’acier et d’aluminium depuis la Turquie. Conséquence, la livre turque s’écroule  |  Effet Trump : les bons chiffres de l’emploi des Africains et des Hispaniques se confirment : ce sont les meilleurs de l’histoire des Etats-Unis  |  Etat-Unis : des centaines de Bikers se sont déplacés à Bedminster pour saluer le président Trump  |  Hérault : Il poignarde un homme et plonge dans le fleuve pour échapper à la police  |  Brigitte Bardot explose Nicolas Hulot : « c’est un trouillard et il ne sert à rien »  |  Pays-Bas : victime d’un viol collectif par des musulmans, une élue du PVV se suicide  |  Paris : 2 motards de la police et 1 voiture de patrouille percutés par des « jeunes » qui faisaient un rodéo à moto dans les rues  |  Agen : descente de police dans les milieux islamistes le matin ; il menace avec un couteau en criant Allah Akbar le soir…  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 16 juin 2009

Il y’a deux ans déjà le Hamas a effectué une prise de pouvoir par la force, qui a fait des centaines de morts, et chasser le Fatah, instaurant le désordre, et intensifiant les frappes contre Israël.



L’ampleur des crimes commis par les membres  du Hamas,  en juin 2007,  restent encore dans la mémoire. Il est significatif de constater que les médias arabes  ne mentionnent presque jamais les centaines de victimes tombées lors de cette prise de pouvoir sanglante. Le Hamas a éliminé toute opposition à Gaza. Les médias ignorent aussi que depuis fin 2005 plus un seul israélien civil ou militaire, ne réside à Gaza.



Israël a évacué la bande de Gaza dans l’espoir que ce territoire devienne le berceau de la nation palestinienne en devenir. Cependant, l’organisation terroriste du Hamas s’est emparée du pouvoir. La bande de Gaza est devenue le fief des organisations terroristes qui harcèlent au quotidien les localités du sud d’Israël par des tirs de roquettes , missiles, obus de mortiers et autres engins meurtriers qui prennent indistinctement des centaines de milliers de civils israéliens en otage. Pire encore, les responsables et les activistes du Hamas,  pratiquent la terreur et utilisent leur propre  population civile palestinienne comme bouclier humain.



Le Hamas a, depuis sa prise du pouvoir par la violence, causé la mort de centaines de palestiniens. Il a  légalisé les crimes d’honneur contre les jeunes filles et les femmes. Selon le Centre palestinien pour les droits de l’homme, plus de cent cinquante associations ont été fermées ces deux dernières années  parmi lesquelles des organisations de charité, des médias, et même de simples clubs de sport !

 

Le Hamas  est mouvement criminel multirécidiviste qui a effectué une prise de pouvoir par la force, qui a fait des centaines de morts. Le Hamas a détruit l’économie de Gaza, et a détruit son peuple. Ils ont assassiné des centaines d’hommes du Fatah en plein jour. Depuis son coup de force de 2007, toute dissidence, toute force politique concurrente, est muselée à Gaza. Dans les prisons du Hamas les  tortures  sont systématiques contre  les prisonniers politiques.

 


Selon des militants d’une association de défense des Droits de l’Homme il y aurait près de 170 “détenus politiques” dans la bande de Gaza. A chaque fois que les gazaouis  entendent le nom de Al-Mashtal, une prison dans l’ouest de la bande de Gaza, ils sont  pris de tremblement. Vous ne pouvez pas imaginer l’ampleur des tortures physiques et mentales que font subir à l’intérieur de cette prison racontent les membres du Fatah. Ils sont détenus dans des cachots en ciment et sans aération.

 

Surnommée Hamas-Guantanamo par les militants du Fatah, la prison d’Al Mashtal est la plus célèbre de Gaza. Les ex prisonniers expliquent  à Islamonline.net qu’ils [le Hamas] sont devenus diaboliques dans l’art d’inventer des techniques de torture et qu’ils ont été torturé au point qu’il ne voyait plus rien.

 

 

Les familles des détenus du Fatah organisent hebdomadairement des manifestations devant le siège du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) pour demander la libération de leurs proches. L’épouse de l’un de ces prisonniers (Mohamed El Nahal) a déclaré qu’ils allaient continuer leurs sit-in devant le siège du CICR jusqu’à la libération de tous les prisonniers. Ce qui se passe dans cette prison ne doit pas être ignoré à l’extérieur.

 

Selon Gamel Sarhan, directeur du programme pour les Droits de l’Homme à Gaza, les services de sécurités de Gaza utilisent toutes  les méthodes de torture possibles. Il a fait référence à celle de Shab, un mot arabe signifiant fantôme, technique consistant à suspendre longuement le prisonnier pour lui infliger de très fortes douleurs. Et d’ajouter que les règles fondamentales des Droits de l’Homme n’ont pas cours dans les prisons palestiniennes où c’est le désordre le plus total.

 

Les familles à Gaza pressent aujourd’hui l’Egypte, qui est en charge de la médiation de réconciliation entre le Fatah et le Hamas, d’intervenir pour obtenir la libération de tous les détenus (membres du Fatah).

 

Le comportement criminel du Hamas, qui a fait main basse sur Gaza, doit être  clairement dénoncer. C’est la première fois que nous assistons à une répression de cette ampleur.

 

 

Ftouh Souhail

 

 

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz