FLASH
[17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  |  Grenoble : 2 migrants Albanais tirent des coups de feu sur un groupe de personnes et sont interpellés après une course-poursuite  |  Primes en liquide : Claude Guéant condamné en appel à la prison ferme  |  Effet Trump : l’emploi des jeunes est au plus haut depuis 50 ans – quel « horrible président » ce Trump  |  « Nous ne voulons pas de migrants africains, ils ne viennent pas pour travailler pour les aides sociales » Andrej Babiš, premier ministre tchèque  |  Un engin explosif a détoné en Italie, près d’un siège du parti La Ligue  |  Israël : durant la nuit, l’armée a arrêté en Judée Samarie un terroriste musulman palestinien recherché  |  [16/08/2018] La ‘Reine du soul’ Aretha Franklin est décédée d’un cancer du pancréas à l’âge de 76 ans  |  1 terroriste du FPLP d’un camp de réfugiés palestiniens du sud Liban a été arrêté alors qu’il entrait en Israël avec un passeport belge  |  Tsahal a arrêté 8 terroristes musulmans pendant la nuit en Judée et en Samarie, dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 4 juillet 2009

En observant la situation chez les palestiniens ces dernières années, on en vient souvent à se demander si ne sont pas en train d’aller droit à la guerre civile, ou même si ne sont pas sur le point de se morceler jusqu’à former différents peuples foncièrement antagonistes. Leurs  luttes et  violences intestines ne finissent pas.

 

Leur situation nous rappelle celle qu’a vécu les juifs à l’époque du premier Temple, lorsqu’ils firent victimes d’un schisme. Ils eurent  deux états d’Israël ! Et là encore, querelles, violences, et pertes humaines furent de leur lot. Mais aujourd’hui, jamais ils ne voudront revivre ces cauchemars ! Et même si à l’époque de l’Altaléna, ils avaient frôlé la guerre civile, cette affaire est restée sans suite, et n’a pas produit d’effet boule de neige. Et depuis la création de l’Etat d’Israël, Dieu soit loué, ils  vivent dans un espace démocratique et en harmonie.

 

 

 

Les palestiniens, par contre ;  sont aujourd’hui  tellement divisés par leur propre aveuglement qu’ils sont  incapables même de se conduire avec retenue… entre frères. La guerre fratricide entre les factions palestiniennes est  loin de prendre fin. Ils se conduisent exactement comme des ennemis. Ils veulent faire un Etat, à coté des juifs, mais ils oublient qu’Israël n’est pas faite  de têtes brûlées. Et que le rêve d’un Etat juif  s’est concrétisé grace à une solidarité inter juive millénaire d’un peuple dispersé et tragiquement décimé par l’Inquisition et la Shoah.

 

 

 

Des pionniers et des survivants de la Shoah, des hommes et des femmes venus de tous les pays et les continents ont forgé une société démocratique,  ressuscité une culture et une langue. Un exemple formidable et admirable que nul au monde ne pourra contester. L’Etat juif est un modèle exemplaire à suivre et à méditer.

 

 

 

C’est ici une évidence que la valeur de l’unité du Peuple Juif est bien trop ancrée en eux ! Preuve en est, que malgré toutes les divergences d’opinions, malgré les critiques cinglantes, malgré les prises de position diamétralement opposées des différents courants, ils ne sont pas devenus des propres ennemis. Leurs véritables ennemis, ils sont restés par-delà leurs frontières.

 

 

Il faut bien comprendre que lorsque la guerre fait rage à l’intérieur d’une  nation, aucun des partis ne sort gagnant. Tous y perdent. C’est un peu comme deux parents qui se querellent, et que l’un des deux réussit finalement à imposer sa volonté à l’autre, contre son gré. Dans ce genre de situations, le “vainqueur” n’a rien gagné, car c’est l’union maritale tout entière qui en sort brisée, et les enfants qui en paient les pots cassés. Malgré les apparences, personne n’est réellement victorieux; il n’y a que des perdants.

 

 

 

Au sein du peuple juif, un  grand maître  au nom du Rav Abraham Yitzhak Hacohen Kook, faisait fréquemment usage de la métaphore du Jugement de Salomon, pour illustrer ce genre d’affaires. “Coupez en deux le nourrisson vivant !” (Orot Hatehiya, 20). Si chaque parti réclame l’enfant tout entier, il n’y a qu’à le partager entre chacun ! Mais ce qu’on oublie, c’est qu’une part d’enfant, c’est un enfant mort. Un enfant vivant est un enfant entier ! Il n’y a pas “nous” d’un côté et “eux”’ de l’autre.

 

 

Droite et gauche, religieux et non religieux, orthodoxes et sionistes, séfarades et ashkénazes – toutes ces fractures sont illusoires, car les juifs  forment tous un seul peuple. Et tout ce que ils on  en commun dépasse de loin ce qui leur divise. Ils sont tous responsables et garants l’un de l’autre; ils  sont tous unis, embarqués ensemble dans un même navire, ensemble face aux même soucis, et ensemble ils évoluent dans ce processus de délivrance et de rédemption qui caractérise cet époque.

 

 

Rabbi Yonathan Eibshitz, dans son livre “Yéarot Devash” raconte que deux juifs se vantaient d’être de vrais justes, de pratiquer toutes les Mitzvot, et d’avoir une barbe – contrairement aux autres qui se rasent à la lame. Il écrit à leur sujet que réfléchir ainsi est une absurdité, expliquant que si toi tu as une barbe et qu’un autre est rasé à la lame, c’est comme si tu étais toi-même à moitié barbu et à moitié rasé à la lame ! Toi c’est lui et lui c’est toi !

 

 

Aujourd’hui encore  les juifs  redoublent  d’amour et de fraternité, de paix et d’amitié pour pouvoir débattre de toutes les questions possibles, mais toujours avec respect et estime pour l’autre.

 

 

Pour les autres le malheur continue. Tant que les arabes en général et les palestiniens en particulier ne cherchent pas à acquérir ces qualités auprès de leurs voisins, tant qu’ils  bafouent  le respect et l’estime des uns aux autres,  tant qu’ils veulent étouffer  tout  dialogue sincère et  tant qu’ils puisent leur forces  dans la lutte contre Israël  , au lieu de construire  des pays démocratiques,  ils seront toujours dans la m…

 

 

Que l’histoire et La Lumière portée par le peuple juif illuminent chacun de nous.

 

 

Ftouh Souhail

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz