FLASH
[16/08/2018] La ‘Reine du soul’ Aretha Franklin est décédée d’un cancer du pancréas à l’âge de 76 ans  |  1 terroriste du FPLP d’un camp de réfugiés palestiniens du sud Liban a été arrêté alors qu’il entrait en Israël avec un passeport belge  |  Tsahal a arrêté 8 terroristes musulmans pendant la nuit en Judée et en Samarie, dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme  |  Le 8 août, la police israélienne a arrêté dans la capitale Jérusalem 1 terroriste musulman qui préparait 1 attaque à l’arme blanche afin d’assassiner des Juifs  |  La presse anti-Trump dit que le président est un suprémaciste blanc responsable de la montée des nazis. Mais seulement 20 ou 30 nazis etaient à la marche le week-end dernier! Donc Trump a lamentablement échoué!  |  Attentat-suicide à la bombe à Kaboul: 48 morts dans 1 centre éducatif: imaginez le carnage si l’islam n’était pas une religion de paix !  |  Allemagne : une jeune femme violée dans la rue par deux demandeurs d’asile somaliens, mais ce qui est illégal, c’est de crtiquer cette immigration là  |  Vous avez le droit de rire: Une centaine de journaux dénoncent les «attaques» de Trump contre la liberté de la presse. Ah bon? Ils ont la liberté de dénoncer leur manque de liberté ? Pas étonnant que 74% n’ont plus confiance dans ces clowns  |  Près de 4 millions de nouveaux emplois. La croissance la plus rapide en 15 ans. Indépendance énergétique: les journalistes ont de vraies bonnes raisons de haïr Trump  |  [14/08/2018] Est-ce vraiment ça, la mission de service public de France Info: parler de tous les livres anti-Trump qui paraissent, et silence total sur les livres pro-Trump ?  |  [13/08/2018] Migrants délinquants : le port de Sète veut bien accueillir l’Aquarius, qui est de nouveau à la recherche d’un port d’accueil pour débarquer des illégaux  |  La branche d’Al-Qaeda à Gaza a publié une vidéo de ses attaques à la roquette sur les communautés civiles israéliennes au cours de la dernière semaine  |  Mons-en-Baroeul (France): une voiture a terminé sa course dans le hall d’une mosquée. Accident ou intention, le mobile n’est pas encore clair  |  La monnaie turque plonge, Trump a réussi en 1 mois ce que l’Europe n’arrive pas à faire depuis 10 ans  |  Israël a confisqué des dizaines de milliers de ballons qui étaient destinés à Gaza par crainte qu’ils soient utilisés comme bombes incendiaires  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 18 juillet 2009

Les négociations sur la libération des deux agents français de renseignement de la DGSE, enlevés mardi à Mogadiscio, s’annoncent de jour en jour plus difficiles. Un haut responsable des extrémistes islamistes des shebab, qui les ont kidnappés, ont annoncé samedi vouloir les juger eux-mêmes… Selon les principes de la charia. Les captifs «aidaient le gouvernement somalien apostat et leurs espions, donc ils seront bientôt jugés et punis selon la loi coranique», a tranché ce haut responsable. «Ils feront face au tribunal pour espionnage et être entrés en Somalie pour aider les ennemis d’Allah». «La décision sur leur sort dépendra du tribunal islamique qui entendra les charges pesant contre eux», a-t-il ajouté. Son mouvement est considéré comme proche d’al-Qaida, est connu pour son application extrême de la charia : lapidation, amputation comme exécutions publiques.


Les Français, probablement en mission de conseil auprès des forces de l’ordre somaliennes, sont désormais aux mains des mêmes ravisseurs. Les agents étaient au départ détenus par deux groupes qui se les étaient «partagés», les extrémistes radicaux des shebab et la milice Hezb al-Islamiya du chef islamiste radical cheikh Hassan Dahir Aweys. Mais depuis vendredi, les shebab se sont emparé du deuxième homme par la force. Or les shebab sont beaucoup moins ouverts aux «discussions» que le Hezb al-Islamiya, a mis en garde le gouvernement somalien.Autre élément inquiétant, les otages ont été «éloignés» de Mogadiscio.«Tant qu’ils étaient dans la capitale, il y avait des contacts. Nous savions qu’ils étaient en bonne santé. Il faut prendre des initiatives fortes», s’est alarmé le ministre somalien des Affaires sociales Mohammed Ali Ibrahim .

 

Un enlèvement lié à la lutte contre la piraterie ?

 

Outre les accusations d’espionnage et de collaboration, la lutte de la France contre les attaques des pirates somaliens pourrait également entrer en ligne de compte. C’est ce que voulait croire, vendredi encore, le gouvernement somalien. «Les demandes des shebab ne sont pas claires, certains d’entre eux ont des proches emprisonnés en France, les pirates», a affirmé le ministre somalien des Affaires sociales. Paris détient ainsi quinze pirates somaliens, interpellés depuis avril 2008 lors des opérations menées pour libérer des otages du Ponant et Carré d’As en 2008 et du Tanit. Le secrétaire général de l’Elysée, Claude Guéant suggérait de son côté, vendredi, que ce rapt était «vraisemblablement» motivé par une «affaire d’argent».


Ce double enlèvement intervient alors que les insurgés islamistes mènent une offensive sans précédent pour renverser le fragile gouvernement somalien de transition soutenu par la communauté internationale. Aujourd’hui, le président Cheikh Charif Ahmed, un islamiste «modéré»,
vit reclus dans quelques quartiers de Mogadiscio, protégé par les soldats de la force de paix africaine (Amisom). Depuis janvier 2009, date du retrait officiel des troupes éthiopiennes du pays, les shebab sont revenus à la charge et lui ont mené la vie dure. Toutes les offensives de l’armée gouvernementale ont échoué.


Par ailleurs, trois humanitaires étrangers ont été enlevés dans la nuit de vendredi à samedi au Kenya par des hommes armés qui les ont emmenés en Somalie. Les étrangers sont régulièrement kidnappés en Somalie, pays où la guerre civile fait rage depuis 1991 et où le marché de la rançon est juteux. Journalistes et humanitaires sont particulièrement visés par ces enlèvements crapuleux.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz