FLASH
[17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  |  Grenoble : 2 migrants Albanais tirent des coups de feu sur un groupe de personnes et sont interpellés après une course-poursuite  |  Primes en liquide : Claude Guéant condamné en appel à la prison ferme  |  Effet Trump : l’emploi des jeunes est au plus bas depuis 50 ans – quel horrible président ce Trump  |  « Nous ne voulons pas de migrants africains, ils ne viennent pas pour travailler pour les aides sociales » Andrej Babiš, premier ministre tchèque  |  Un engin explosif a détoné en Italie, près d’un siège du parti La Ligue  |  Israël : durant la nuit, l’armée a arrêté en Judée Samarie un terroriste musulman palestinien recherché  |  [16/08/2018] La ‘Reine du soul’ Aretha Franklin est décédée d’un cancer du pancréas à l’âge de 76 ans  |  1 terroriste du FPLP d’un camp de réfugiés palestiniens du sud Liban a été arrêté alors qu’il entrait en Israël avec un passeport belge  |  Tsahal a arrêté 8 terroristes musulmans pendant la nuit en Judée et en Samarie, dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 24 juillet 2009
L’histoire est en train de prendre des proportions importantes et, mine de rien, prouve à quel point la « tolérance » du saint homme de la Maison Blanche n’est qu’une attitude de façade. 

Petit rappel des faits : un policier, le sergent Crowley, est accusé de racisme par le président Obama. Pourquoi ? parce qu’il a osé arrêté un éminent professeur dont le seul crime était d’être noir. Dit comme cela, on peut comprendre l’amertume du président.

Sauf que, comme souvent chez Obama, la réalité est légèrement différente.

La semaine dernière, Crowley est appelé pour ce qui pourrait être une tentative de cambriolage au domicile de Henry Louis Gates. Arrivé sur les lieux, il voit effectivement deux hommes tentant de forcer la porte. Le sergent demande leur identité aux deux hommes , ignorant qu’il a face à lui le propriétaire des lieux, un universitaire noir. Celui ci refuse de répondre et accuse le sergent de racisme. C’est bien connu, quand un policier demande à une personne de couleur son identité, c’est qu’il est raciste !! Gates en rajoute dans l’accusation et s’en prend à la mère de Crowley.

Le sergent va alors lui intimer une charge de refus d’obtempérer . La charge sera abandonnée mardi, tandis que Gates exige des excuses de la part de Crowley.

Ce dernier a décidé de mettre les choses au clair et refuse de s’excuser, n’estimant n’avoir fait que son travail. Il balaie également les accusations de racisme, rappelant qu’il a tenté de sauver la vie de Reggie Lewis, un sportif noir des Boston Celtic, une équipe de basket.

Bien entendu, Obama n’allait pas passer une occasion pareil : il a commencé par déclarer que « la police a agi de façon stupide » puis nous a sorti le couplet sur « la race qui reste un facteur important aux USA ». 

Manque de chance pour lui, des sondages faits auprès de la population montre qu’elle soutient massivement le policier. Un invité d’ABC estime lui que les propos calomnieux d’Obama porte atteinte à la police du pays.

Comme à son habitude, Obama ne s’excusera pas. Il n’en est pas à sa première insulte publique. L’an dernier, il avait traité Sarah Palin de « porc avec  du rouge à lèvre », ne soulevant d’ailleurs que de maigres condamnations de la part des grands médias. Là, l’affaire semble passer un peu moins bien car, contrairement à chez nous, la police est populaire aux USA.

Honnête, Crowley a dit qu’il n’avait pas voté pour obama mais qu’il le soutenait à 110%. Il a ajouté que si le président avait été dans la situation , il aurait fait la même chose que lui. Il a cependant regretté la tournure des événements , la pression de certains médias sur sa famille et le fait que Gates aurait dû réagir de manière plus posée plutôt que de le traiter de raciste.

Cette affaire montre que sous les habits du grand rassembleur se cache en fait une personne qui a fait de la question raciale une stratégie. Durant la campagne électorale, toute accusation contre Obama était forcément « raciste » et cette attitude lui a permis d’éluder toutes les questions gênantes, notamment sur ses relations avec un pasteur ultra raciste ou un activiste prônant le terrorisme comme mode de combat.

Obama ne fait que continuer au sommet de l’état ce qui lui a si bien réussi pour le conquérir !!

(Article original ici) 

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz