FLASH
[17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  |  Rare: Israël a procédé à des frappes aériennes en Syrie près de Damas – la Russie était prevenue  |  Catalogne : le président indépendantiste recule et propose de discuter avec Madrid dans 2 mois  |  Gaza : en réponse aux tirs de roquette, Israël a bombardé des positions terroristes du Hamas pendant la nuit  |  Somalie : l’attentat de la religion de la paix et de la tolérance a fait 231 morts et 275 blessés  |  Pendant la nuit, l’armée israélienne a arrêté 12 colons arabes en Judée, recherchés pour terrorisme  |  [15/10/2017] Prédateur sexuel Harvey Weinstein : la gauche contre-attaque et « ressort » une affaire contre Trump  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 4 août 2009

Une nouvelle association culturelle amazighe (berbère) vient enrichir le tissu associatif au nord de la France. AFAFA (l’éveil) a été créée  à Roubaix par des artistes et des auteurs amazighs de plusieurs pays d’Europe et de Tamazgha (Afrique du Nord). Elle a pour but de défendre les intérêts du peuple amazigh.

 

Rappelons quelques vérités premières. Et d’abord que les Berbères furent chrétiens bien avant les Francs. À l’arrivée des envahisseurs arabes, ils prirent l’islam pour une hérésie chrétienne de plus, comme l’arianisme importé par les Vandales, le monophysisme ou le donatisme. Sur le sujet, on se reportera aux essais de Joseph Cuoq, L’Église d’Afrique du nord du IIe siècle au XIIe siècle (Le Centurion, 1984), et de François Decret, Le christianisme en Afrique du nord (Seuil, 1966).

 

Mais très vite la colonisation arabe s’est servie en Afrique du nord d’une arme redoutable pour araboislamiser : propager l’ignorance par l’analphabétisme et l’illettrisme qui empêchera dés lors tout progrès social, humain, et environnemental du peuple berbère.

 

Les kabyles de confession chrétiennes  qui restent en Afrique du nord vivent aujourd’hui sous  la répression de la police et du gendarme de la charia qui les empêchent de vivre leur foi et  leur amazighité (kabylité).

 

 

Le dernier rapport CERD (Comité pour l’élimination de la discrimination raciale) tire la sonnette d’alarme concernant la disparition de l’identité et de la culture berbère en Afrique du nord. L’occultation délibérée, par l’élite au pouvoir, en Afrique du nord,  de la profondeur historique de l’amazighité  et de ses valeurs culturelles et linguistiques, explique l’exode vers l’Occident de cette intelligentsia en rupture avec la réalité sociologique de ses  pays d’origines

 

L’arabe étant la langue officielle en Afrique du Nord, la politique officielle œuvre pour « ratisser » toutes les données qui contredisent cette hypothèse : l’arabe étant « leur » langue, les amazighs n’existent qu’en tant qu’anciens arabes et leur histoire et culture ne peuvent être qu’arabes. L’officialisation de l’arabe a entraîné une politique linguicide et ethnocidaire raciste envers cette population.



L’objectif principal de la nouvelle structure  vise le développement de la langue amazighe et de toutes ses expressions littéraires, c’est pourquoi l’association s’est donnée comme première mission d’œuvrer pour la mise en place d’un prix de création littéraire pour récompenser des œuvres écrites en langue amazighe. L’AFAFA ambitionne aussi de soutenir les artistes et les auteurs amazighs d’Europe et d’Afrique du Nord, en partenariat avec d’autres associations, notamment en France, en Belgique et aux Pays Bas.

 

 

Ftouh Souhail, Tunis

 

 

Pour tout contact :

Lhoussain AZERGUI (France) Tel : 00 (33) 6 66 50 01 53

H’mmu KEMOUS (Belgique)  Tel :  00 (32) 4 72 46 09 91

associationafafa@yahoo.fr Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz