FLASH
[18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 21 août 2009

Amis lecteurs, vous le savez; Ma plume dénonce souvent  les liens de fer, de feu et d´acide par lesquels l´Islam entend tenir les femmes en esclavage.

Ce matin, je relève deux articles en particulier. Le premier fait état d´un nouveau crime d´honneur, celui d´un Jordanien inculpé pour avoir tué sa sœur enceinte après l’avoir entraînée dans un traquenard avec l’aide de ses autres frères.

Le crime consistait à se marier sans la permission de la famille, étant précisé que tous les frères ont participé à cet assassinat. 

Pour ne pas trop allonger le présent texte, je vous invite à ouvrir le lien mis en bas de page.

Le deuxième article que je choisis de publier concerne une jeune femme encore vivante . Il s´agit d´un article de Nonie Darwish qui prend fait et cause pour la jeune Rifqa Bary, dont la vie est mise en danger par les incohérences juridiques américaines.

Je vous invite à lire cet article.  Faites le pour la jeune Rifqa ( qui veut dire Rebecca en hébreu !) . Ce texte dénonce mais aussi informe puisqu´il remet également en mémoire les lois musulmanes qui maintiennent les femmes dans un statut simplement impossible à vivre.

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas encore Nonie Darwish, voici quelques unes de ses citations et un bref rappel de son histoire, publié par  » Des femmes contre l´islam » :

« De nombreux Musulmans ne cherchent qu’une chose, islamiser l’Amérique et l’Occident, coûte que coûte ! »

« Je crois que le monde musulman a perdu son équilibre moral »

« Les appels à la prière étaient presque toujours suivis d’appels à détruire les juifs et les infidèles »

Arabe et musulmane, Nonie Darwish est née au Caire et a grandi à Gaza à l’époque où Nasser promettait de détruire Israël. Son père, Mustapha Hafez Darwish, dirigeait à l’époque les services de renseignement à Gaza. C’est lui qui crée les Fedayin, ces groupes armés qui mènent des attaques en territoire israélien pour y semer la mort et la destruction.


Expatriée aux Etas Unis, Nonie Darwish est aujourd’hui journaliste, écrivain, et fondatrice de
ArabsForIsrael.com.

Elle a participé en 2007 au Sommet de l’islam laïque


Dans le texte de présentation publié sur Bivouac-id.com, il est indiqué que Mme Darwish est une ex-musulmane. Je ne saurai vous en dire plus. 

Voici donc l´article qui, je l´espère, une fois n´est pas coutume,  bousculera les O.N.G des droits de l´Homme et de la Femme.

Agir et prier pour Rifqa, ce n´est pas seulement agir et prier pour toutes  les femmes, c´est aussi agir et prier pour que la lumière qui nous habite ne s´éteigne jamais.

Rachel Franco 

 

 

Sauvez Rifqa: les apostats demandent protections

En dépit du danger manifeste pour leur vie que courent les musulmans qui quittent l’, le système juridique et les médias continuent à ne pas comprendre.

Le cas le plus récent aux États-Unis, d’une fille de  17 ans, Rifqa Bary, en est un exemple. Les tribunaux américains ont besoin de preuves (même s’il est clairement dit dans les livres de juridiction islamique) que la loi islamique condamne à mort les apostats et encourage tous les musulmans de la rue, même les membres de leur famille, à les tuer.

Les médias occidentaux ne semblent pas être intéressés par le sujet. Ce sont les mêmes médias qui consacrent une semaine de précieux temps d’antenne à des accusations ridicules de violations des droits humains donnant uniquement la parole à certains groupes privilégiés en Amérique.


Melle Bary, musulmane convertie au christianisme, a eu le bon instinct quand elle a réalisé le grand danger pour sa vie qu’elle encourait et qu’elle a réussi à se sauver de son domicile dans l’Ohio pour demander la protection de la communauté chrétienne à Orlando en Floride. Si elle ne s’était pas échappée, sa mort aurait agrandi les statistiques de musulmans tués pour avoir quitté l’
.


Je continuerai à écrire articles et livres sur la loi musulmane, la
, jusqu’à ce que l’Occident réalise bien la menace pour leur mode de vie et comprenne que la et la démocratie ne peuvent pas coexister. Voici quelques-unes des lois sur l’ dans les livres de la :

1 – Il est accordé à l’apostat trois jours pour se repentir et revenir à l’. S’il refuse, il est immédiatement tué. Tous les livres de la s’accordent à l’unanimité sur ce point. (Hanafi – droit général,  Loi Shaffei f1.3, lois Hanbali  (d’Al Mughni), Maliki et la loi codifiée islamique).

2 – Il est obligatoire pour le Calife de lui demander de se repentir et de revenir à l’. S’il le fait, il est pardonné, mais s’il refuse, il est immédiatement tué.

3 – Il n’y a pas d’indemnité pour le meurtre d’un apostat (ni expiation, car [le meurtrier] a tué quelqu’un qui mérite de mourir)

4 – Les témoignages des apostats ne sont pas recevables.

5 – Un apostat ne peut pas hériter de ses parents musulmans.

6 – Le mariage d’un apostat est immédiatement annulé si le conjoint est musulman.


Ces lois sus-mentionnées ont gardé les musulmans esclaves derrière le rideau de fer de “l’État islamique”, sous peine de mort pendant 1 400 ans et pour les siècles à venir. Les lois encourageant le meurtre de non-musulmans, en particulier ceux qui ont quitté l’
, s’appliquent aussi aux pays non-musulmans, et pas seulement  pour les individus : selon la , les nations non-musulmanes sont invitées à se convertir à l’ et si elles refusent, la guerre doit commencer. Le commandement de mener des guerres violentes contre les pays non-musulmans qui porte le joli nom de “Djihad”, devient un devoir sacré pour tout chef d’État musulman et pour chaque individu.


Il est étonnant de voir combien de musulmans ont été insensibilisés à tout sentiment de culpabilité ou de sympathie envers les victimes assassinées en vertu des lois sur l’
et du djihad. Au Pakistan, en Egypte, en Arabie Saoudite, en Iran, etc, la majorité de la population estime que les apostats doivent être tués et que le djihad contre les pays non-musulmans est un badge d’honneur. Je ne veux pas voir les mêmes désensibilisations se produire en Occident, mais le silence des médias occidentaux est assourdissant.

Le gouvernement américain doit protéger ses citoyens non seulement du terrorisme djihadiste, mais aussi des lois islamiques qui condamnent des musulmans à mort et qui encouragent la rue à faire sa justice.


Comment une ex-musulmane comme Rifqa, ou comme moi, peut-elle vivre en paix en Amérique quand  dans les mosquées de quartier, on fait des lectures de textes sacrés qui appellent les fidèles à tuer les musulmans qui ont quitté la religion ?


Même si seulement 10% des musulmans en Amérique suivent la
telle qu’elle est enseignée, nous sommes en danger. les écritures islamiques comme le hadith Sahih par Mohammad 9:50 déclare: “Aucun Umma (membre de la communauté musulmane) ne doit être condamné à mort pour le meurtre d’un Kaffir (infidèle). . . Celui qui quitte sa religion islamique, tuez-le. ”

Il n’y a pas de paix pour l’apostat, même pas en Occident. La menace est réelle et va augmenter avec la croissance exponentielle de la population musulmane et du nombre de musulmans qui réclament la comme un droit religieux. Aucune religion ne devrait donner à ses adeptes le droit de tuer d’autres. Point-barre.


Les ex-musulmans ont besoin de la protection du gouvernement américain et du système judiciaire maintenant ! Nous avons besoin d’être protégés contre la loi islamique, la
.

Nonie Darwish


Auteur de “Cruel And Usual Punishment; The Terrifying Global Implications of Islamic Law“.
(Châtiments  ordinaires et cruels; Les terrifiantes implications générales de la loi islamique)


Source :
Nonie Darwish  via Atlasshrugs


Traduction Bivouac-id.

http://www.bivouac-id.com/2009/08/19/un-enieme-crime-dhonneur-en-jordanie/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz