FLASH
[18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 23 août 2009

Accueilli en héros en Libye et reçu par Khadafi, Megrahi aurait été libéré en échange de contrats comerciaux avec la Grande-Bretagne, selon le fils du leader lybien, Seif al-Islam. Londres dément.

La libération d’Abdelaset al-Megrahi a-t-elle eu lieu en échange de plusieurs contrats commerciaux entre la Grande-Bretagne et la Lybie ? C’est ce qu’affirme Seïf al-Islam, le fils du colonel Khadafi, dans une interview diffusée vendredi sur sa chaîne Al-Motawassit (»La Méditerranée»).

Selon lui, le seul condamné des attentats de Lockerbie, libéré jeudi officiellement pour raisons de santé, aurait été au coeur des tractations avec Londres. «Dans tous les contrats commerciaux, de pétrole et de gaz avec la Grande-Bretagne, (M. al-Megrahi) était toujours sur la table des négociations», explique le fils du leader lybien.

Des affirmations aussitôt démenties par Londres. «Il n’y a aucun arrangement», assure Gordon Brown. «Toutes les décisions relatives au cas Megrahi ont été exclusivement du ressort de ministres écossais», ajoute le premier ministre. «Aucun marché n’a été passé entre le gouvernement du Royaume uni et la Libye concernant le cas Megrahi et les intérêts commerciaux dans ce pays».

 
Megrahi clame son innocence

 

Vendredi soir, al-Megrahi, 57 ans, qui souffre d’un cancer en phase terminale, a été reçu en héros par le colonel Khadafi, qui a salué le «courage» et «l’indépendance» du gouvernement écossais «malgré les pressions non acceptables et non raisonnables» auxquelles il a fait face.

Dans une brève déclaration M. al-Megrahi a affirmé n’avoir «jamais imaginé (qu’il) pourrait un jour rentrer en Libye». «J’ai attendu longtemps ce moment. On ne peut que remercier Dieu», a ajouté le Libyen, visiblement malade.

Dans un entretien au quotidien The Times, il réitère son innocence et affirme qu’il va produire avant sa mort des preuves le mettant hors de cause. »S’il y avait une justice au Royaume Uni, j’aurais été acquitté ou le verdict aurait été annulé, car il était irrégulier. C’était une erreur judiciaire», affirme le Libyen, qui assure que la Libye n’était pas à l’origine de l’attentat.

http://www.lefigaro.fr/international/2009/08/22/01003-20090822ARTFIG00209-megrahi-seme-le-trouble-entre-londres-et-tripoli-.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz