FLASH
[14/08/2018] Est-ce vraiment ça, la mission de service public de France Info: parler de tous les livres anti-Trump qui paraissent, et silence total sur les livres pro-Trump ?  |  [13/08/2018] Migrants délinquants : le port de Sète veut bien accueillir l’Aquarius, qui est de nouveau à la recherche d’un port d’accueil pour débarquer des illégaux  |  La branche d’Al-Qaeda à Gaza a publié une vidéo de ses attaques à la roquette sur les communautés civiles israéliennes au cours de la dernière semaine  |  Mons-en-Baroeul (France): une voiture a terminé sa course dans le hall d’une mosquée. Accident ou intention, le mobile n’est pas encore clair  |  La monnaie turque plonge, Trump a réussi en 1 mois ce que l’Europe n’arrive pas à faire depuis 10 ans  |  Israël a confisqué des dizaines de milliers de ballons qui étaient destinés à Gaza par crainte qu’ils soient utilisés comme bombes incendiaires  |  [11/08/2018] Des drones israéliens ont ciblé des terroristes musulmans qui lançaient des bombes incendiaires depuis le nord de Gaza. Plusieurs incendies ont éclaté aujourd’hui dans des villes israéliennes près de la frontière  |  Egypte : 1 terroriste musulman a été empêché de s’approcher d’une église quand il a voulu faire exploser son gilet d’explosifs. Il a fait boum, personne d’autre n’a été atteint  |  Trump a autorisé le doublement des tarifs douaniers pour l’importation d’acier et d’aluminium depuis la Turquie. Conséquence, la livre turque s’écroule  |  Effet Trump : les bons chiffres de l’emploi des Africains et des Hispaniques se confirment : ce sont les meilleurs de l’histoire des Etats-Unis  |  Etat-Unis : des centaines de Bikers se sont déplacés à Bedminster pour saluer le président Trump  |  Hérault : Il poignarde un homme et plonge dans le fleuve pour échapper à la police  |  Brigitte Bardot explose Nicolas Hulot : « c’est un trouillard et il ne sert à rien »  |  Pays-Bas : victime d’un viol collectif par des musulmans, une élue du PVV se suicide  |  Paris : 2 motards de la police et 1 voiture de patrouille percutés par des « jeunes » qui faisaient un rodéo à moto dans les rues  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 23 août 2009

Accueilli en héros en Libye et reçu par Khadafi, Megrahi aurait été libéré en échange de contrats comerciaux avec la Grande-Bretagne, selon le fils du leader lybien, Seif al-Islam. Londres dément.

La libération d’Abdelaset al-Megrahi a-t-elle eu lieu en échange de plusieurs contrats commerciaux entre la Grande-Bretagne et la Lybie ? C’est ce qu’affirme Seïf al-Islam, le fils du colonel Khadafi, dans une interview diffusée vendredi sur sa chaîne Al-Motawassit (»La Méditerranée»).

Selon lui, le seul condamné des attentats de Lockerbie, libéré jeudi officiellement pour raisons de santé, aurait été au coeur des tractations avec Londres. «Dans tous les contrats commerciaux, de pétrole et de gaz avec la Grande-Bretagne, (M. al-Megrahi) était toujours sur la table des négociations», explique le fils du leader lybien.

Des affirmations aussitôt démenties par Londres. «Il n’y a aucun arrangement», assure Gordon Brown. «Toutes les décisions relatives au cas Megrahi ont été exclusivement du ressort de ministres écossais», ajoute le premier ministre. «Aucun marché n’a été passé entre le gouvernement du Royaume uni et la Libye concernant le cas Megrahi et les intérêts commerciaux dans ce pays».

 
Megrahi clame son innocence

 

Vendredi soir, al-Megrahi, 57 ans, qui souffre d’un cancer en phase terminale, a été reçu en héros par le colonel Khadafi, qui a salué le «courage» et «l’indépendance» du gouvernement écossais «malgré les pressions non acceptables et non raisonnables» auxquelles il a fait face.

Dans une brève déclaration M. al-Megrahi a affirmé n’avoir «jamais imaginé (qu’il) pourrait un jour rentrer en Libye». «J’ai attendu longtemps ce moment. On ne peut que remercier Dieu», a ajouté le Libyen, visiblement malade.

Dans un entretien au quotidien The Times, il réitère son innocence et affirme qu’il va produire avant sa mort des preuves le mettant hors de cause. »S’il y avait une justice au Royaume Uni, j’aurais été acquitté ou le verdict aurait été annulé, car il était irrégulier. C’était une erreur judiciaire», affirme le Libyen, qui assure que la Libye n’était pas à l’origine de l’attentat.

http://www.lefigaro.fr/international/2009/08/22/01003-20090822ARTFIG00209-megrahi-seme-le-trouble-entre-londres-et-tripoli-.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz