FLASH
[22/07/2018] La casquette Pro-Trump d’un ado a été jeté par terre et il s’est fait cracher dessus par des gauchistes humanistes et tolérants, détenteurs du monopole du cœur  |  La question n’est pas pourquoi Tsahal protège la frontière de son pays, c’est évident. La question est pourquoi les tireurs d’élite du Hamas tiraient sur les soldats israéliens depuis leur territoire. La réponse : ils se consacrent à l’anéantissement d’Israël  |  [20/07/2018] Ce vendredi soir, le Hamas a tiré 3 roquettes sur des civils israéliens dans l’indifférence du monde occidental  |  L’actrice Whoopi Goldberg a invité la conservatrice Jeanine Pirro pour parler de son dernier livre, et elle l’a traitée « comme un chien » et l’a jeté hors du plateau quand Pirro a parlé du « Trump derangement syndrome ». Vraiment, la gauche a l’esprit totalitaire  |  Des avions de combat israéliens engagés dans une opération d’envergure contre des bases du Hamas à Gaza en réponse à des tirs contre des troupes de Tsahal  |  Effet Trump: La production pétrolière américaine vient d’établir un nouveau record de tous les temps  |  [19/07/2018] 1000 gros bonnets Iraniens ont acheté des passeports des Comores pour voyager sans éveiller les soupçons. La bonne nouvelle est que le gouvernement comorien a changé de camp et a annulé plus de 100 passeports  |  Effet Trump: Les exportations de pétrole de l’Iran pourraient chuter de deux tiers d’ici la fin de l’année en raison des nouvelles sanctions des États-Unis, une excellente nouvelle dans la lutte contre le terrorisme mondial  |  Médias de plus en plus marginalisés: 68% des Républicains approuvent la rencontre entre Poutine et Trump que les journalistes qualifient de « trahison » (sondage CBS)  |  Effet Trump : Le chômage à travers les États-Unis est le plus faible depuis décembre 1969, selon un rapport du ministère du Travail  |  [18/07/2018] Pour faire face à l’afflux de touristes, Lufthansa annonce deux nouvelles routes vers Eilat cet hiver  |  [15/07/2018] Depuis samedi matin, les terroristes ont tiré plus de 200 roquettes sur les citoyens israéliens. Et aucun gros titre pour dénoncer ça ?  |  [14/07/2018] Tsahal a frappé des douzaines de cibles du #Hamas à la suite des attaques terroristes de roquette contre non pas l’armée mais des civils en #Israël  |  Eric Ciotti a qualifié Emmanuel Macron d' »adolescent immature » atteint d’un « sentiment de surpuissance ». Ça dit quoi sur les français qui ont choisi d’élire un ado immature ?  |  #Syrie L’État islamique affirme que des engins explosifs ont explosé à la base de Hay’at Tahrir Al-Sham à Sarmada- #Idlib  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 7 septembre 2009

L’Institut des études de sécurité nationale de l’Université de Tel Aviv a publié dans sa revue hebdomadaire du 26 août 2009, bien avant que la thèse d’une cargaison de S-300 au sein du navire « Arctic Sea » ne soit connue, un article sur l’origine de l’accord secret entre la Russie et l’Iran concernant les missiles sol-air S-300 PMU-1.

L’article est éclairant à plus d’un titre. Non seulement parce qu’il est issu d’un institut universitaire lu au sein du gouvernement israélien, mais également parce qu’il donne le mobile de l’opération du Mossad contre « l’Arctic Sea », le 24 juillet dernier.

Tout d’abord, cet article dément l’anaylse proposée par nos médias (une opération conjointe israélo-russe contre le crime organisé) et renforce la nôtre (une opération israélienne contre la Russie). Il dévoile aussi une réalité méconnue, à savoir les différences d’opinion entre le gouvernement et certains cercles militaires en Russie sur la vente des S-300 à la République islamique.

Grâce à cette analyse, il est possible d’affiner notre analyse des intentions israéliennes : avec le détournement de « l’Arctic Sea », Jérusalem a cherché à renforcer le camp du président Medvedev contre ses critiques, et mettre un terme à la vente de missiles S-300 à l’Iran.

Surtout, le détournement de « l’Arctic Sea » montre que le gouverment israélien songe toujours à attaquer militairement les installations nucléaires iraniennes.

THE INSTITUTE OF NATIONAL SECURITY STUDIES
TEL AVIV UNIVERSITY
Insight no 126, AUG. 26, 2009, lien

L’establishment russe a un intérêt certain à organiser la vente de S-300, surtout par le prestige que cela lui attirerait. A l’opposé, des éléments politiques, au niveau de l’échelon présidentiel, du Ministère des Affaires Etrangères, et aussi, apparemment, du Conseil de Sécurité Nationale, sont plus modérés et prennent en compte les réalités internationales. Ces différences d’opinion, qui existaient par le passé, semblent toujours demeurer aujourd’hui.

Fournir des systèmes de défense S-300 à l’Iran est un sujet de conversation depuis longtemps, mais il a toujours échoué devant le scepticisme des Russes. Ces derniers savent que cette vente affectera la stabilité de la région. Ils savent aussi que cela jouera sur leurs relations avec Israël et les Etats-Unis, y compris au sujet des missiles américains en Europe de l’Est. (…)

Il n’y a pas eu d’accord définitif après la visite entre les présidents Peres et Medvedev. Le résultat d’un éventuel accord dépendra de la situation au Moyen Orient, et sur ce front, aussi bien les Etats-Unis que la Russie s’apprêtent à prendre de nouvelles initiatives politiques. Quoiqu’il en soit, si la vente de S-300 reste un sujet délicat, il est raisonnable de penser que toute concession russe s’accompagnera d’un prix politique.
 
Pour Israël, la question reste ouverte sur l’ampleur de la menace que représentent les S-300. Le système est essentiellement défensif, construit pour intercepter les jets, y compris les modèles avancés de défenses anti-missiles. Cela dit, il est clair qu’un système capable d’intercepter des avions à plus de 200km est également capable de menacer le trafic aérien au-delà de ses frontières. Israël n’autorisera l’Iran à posséder des S-300 que si
 [Jérusalem] a écarté tout idée d’une intervention militaire contre les sites nucléaires iraniens.

© drzz.info
Nos analyses : Renseignement

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz