FLASH
[16/11/2018] Nikki Haley : Les Etats-Unis s’opposent à l’appel de l’Assemblée générale des Nations unies pour qu’Israël rende le plateau du Golan à la Syrie  |  [15/11/2018] Voici un aperçu de la prudence avec laquelle #Israël évite les pertes civiles à #Gaza: L’armée israélienne a appelé un type et a passé 45 minutes au téléphone avec lui pour qu’il évacue sa maison, avant de bombarder le bâtiment des médias du #Hamas situé à côté  |  Le sebateur Lindsey Graham a déclaré qu’il enquêterait davantage sur la controverse entourant les e-mails d’Hillary Clinton s’il devenait président du Comité judiciaire l’an prochain  |  Un « militaire » se filme et déclare qu’il est « obligé de travailler avec les porcs » en désignant les gendarmes  |  [14/11/2018] Effet trump : L’optimisme économique des petites entreprises se maintient au niveau le plus élevé depuis 45 ans  |  Floride, corruption Démocrate exposée : Les procureurs fédéraux découvrent des documents électoraux modifiés dans le comté de Broward liés aux Démocrates  |  Les Etats-Unis offrent une récompense de 5 millions de dollars pour la capture du dirigeant du Hamas Saleh Al-Arouri  |  [13/11/2018] Un camion vient d’exploser à l’angle rue Crozatier/rue du Faubourg Saint-Antoine à Paris. La façade d’un bureau de tabac attenant a également pris feu.  |  Ce mardi 13 à 20h, conférence de Guy Millière à Tel Aviv, 88 rue Ben Yehuda  |  Au Mali, 3 civils tués dans un attentat-suicide islamiste contre un sous-traitant de l’ONU  |  « Notre objectif est de presser l’#Iran jusqu’à la dernière goutte » déclare John Bolton, conseiller géopolitique de Donald #Trump  |  Arizona : la Républicaine Martha McSally concède la victoire sénatoriale à la Démocrate d’extrême gauche Krysten Sinema  |  Incendies proche de nous en #Californie: bilan : 44 morts, le plus lourd de l’histoire de l’État – politique écologiste et socialiste de « préservation » de la flore mise en cause  |  [12/11/2018] Des parents néo-nazis qui ont nommé leur fils Hitler emprisonnés en Grande-Bretagne  |  Twitter refuse de supprimer les tweets d’incitation contre le journaliste conservateur de Fox News Tucker Carlson  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 10 septembre 2009

  



  
Michel Garroté

Jeudi 10 septembre 2009  – 21 Elul 5769

Le Premier ministre libanais Saad Hariri annonce aujourd’hui jeudi 10 septembre 2009 qu’il renonce à former un gouvernement d’union nationale après le rejet – par le camp du Hezbollah, et donc par la Syrie et l’Iran – de sa liste de ministres :  « Vu que mon engagement à former un gouvernement d’union nationale a buté sur des difficultés désormais connues,  j’annonce à tous les Libanais que j’ai informé aujourd’hui le président de la République que je renonçais à former un gouvernement.  J’espère que cette décision sera dans l’intérêt du Liban et permettra (…) de relancer le dialogue.  J’ai travaillé pendant 73 jours pour atteindre cet objectif mais à chaque fois,  les rounds de négociations étaient entravés d’une manière ou d’une autre ».

Les deux camps (souverain et pro-iranien) sont d’accord sur la formule de répartition des portefeuilles à savoir 15 ministres pour la majorité souveraine,  10 ministres pour la minorité pro-iranienne et cinq ministres soi-disant « neutres » (?) choisis par le président de la République (qui n’est pas neutre…).  Mais les consultations entre la majorité souveraine et la minorité pro-iranienne bloquent (ou plutôt la minorité hezbolliaque bloque) sur les noms de certains ministres et sur les portefeuilles accordés à la minorité hezbolliaque pro-iranienne.  Lors des élections législatives du 7 juin 2009,  la majorité souveraine a obtenu 71 des 128 sièges du Parlement,  contre 57 pour le camp mené par le Hezbollah pro-syrien et pro-iranien.

Saad Hariri espère néanmoins la tenue de nouvelles consultations entre les députés et le président de la République pour désigner un
nouveau Premier ministre en vue de parvenir à un nouveau gouvernement qui puisse diriger le pays et unir les Libanais autour de leur Etat.  Mais le fait est que le Hezbollah provoque – une fois de plus – aujourd’hui jeudi,  une crise politique.  En 2006,  une crise politique,  la plus forte depuis la fin de la guerre dite civile de 1975-1990 avait déjà éclaté entre le Hezbollah et la majorité souveraine.  Cette crise dégénéra en provocations et attentats sanglants en 2008, avant la signature d’un accord interlibanais – un de plus – à Doha,  au Qatar.  La crise politique entamée aujourd’hui jeudi 10 septembre 2009 est une nouvelle victoire pour le Hezbollistan,  véritable enclave libanaise de l’Iran intégriste totalitaire.



  
A lire également :
  
« Le mystère des Forces Libanaises »  sur :
  
http://monde-info.blogspot.com/2008/09/liban-le-mystre-des-forces-libanaises.html
  
« LIBAN :  sur le général Aoun avais-je raison ? »  sur :
  
http://www.drzz.info/article-30857490.html
  
« LIBAN :  le cas psychiatrique Aoun »  sur :
  
http://www.drzz.info/article-14141777.html
  

« L’histoire secrète de Sabra et Chatila »  sur :
  

http://www.drzz.info/article-15989140.html

   
  
  

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz