FLASH
[14/08/2018] Est-ce vraiment ça, la mission de service public de France Info: parler de tous les livres anti-Trump qui paraissent, et silence total sur les livres pro-Trump ?  |  [13/08/2018] Migrants délinquants : le port de Sète veut bien accueillir l’Aquarius, qui est de nouveau à la recherche d’un port d’accueil pour débarquer des illégaux  |  La branche d’Al-Qaeda à Gaza a publié une vidéo de ses attaques à la roquette sur les communautés civiles israéliennes au cours de la dernière semaine  |  Mons-en-Baroeul (France): une voiture a terminé sa course dans le hall d’une mosquée. Accident ou intention, le mobile n’est pas encore clair  |  La monnaie turque plonge, Trump a réussi en 1 mois ce que l’Europe n’arrive pas à faire depuis 10 ans  |  Israël a confisqué des dizaines de milliers de ballons qui étaient destinés à Gaza par crainte qu’ils soient utilisés comme bombes incendiaires  |  [11/08/2018] Des drones israéliens ont ciblé des terroristes musulmans qui lançaient des bombes incendiaires depuis le nord de Gaza. Plusieurs incendies ont éclaté aujourd’hui dans des villes israéliennes près de la frontière  |  Egypte : 1 terroriste musulman a été empêché de s’approcher d’une église quand il a voulu faire exploser son gilet d’explosifs. Il a fait boum, personne d’autre n’a été atteint  |  Trump a autorisé le doublement des tarifs douaniers pour l’importation d’acier et d’aluminium depuis la Turquie. Conséquence, la livre turque s’écroule  |  Effet Trump : les bons chiffres de l’emploi des Africains et des Hispaniques se confirment : ce sont les meilleurs de l’histoire des Etats-Unis  |  Etat-Unis : des centaines de Bikers se sont déplacés à Bedminster pour saluer le président Trump  |  Hérault : Il poignarde un homme et plonge dans le fleuve pour échapper à la police  |  Brigitte Bardot explose Nicolas Hulot : « c’est un trouillard et il ne sert à rien »  |  Pays-Bas : victime d’un viol collectif par des musulmans, une élue du PVV se suicide  |  Paris : 2 motards de la police et 1 voiture de patrouille percutés par des « jeunes » qui faisaient un rodéo à moto dans les rues  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 14 septembre 2009
  
  

  
  
Michel Garroté

Lundi 14 septembre 2009  – 25 Elul 5769

Je reproduis ci-dessous, avec mes commentaires entre parenthèses, le communiqué de presse de la Conférence des évêques suisses concernant l’érection (du latin erectio qui signifie – entre autres – ‘action d’ériger’, ‘construction’) de minarets sur sol suisse.
  
  

  
  
Le communiqué :  « La Conférence des évêques suisses dit non à l’initiative contre la construction des minarets » (le peuple suisse est appelé à voter sur l’érection, ou l’absence d’érection, de minarets sur sol suisse ;  la Conférence des évêques suisses dit non au référendum d’initiative populaire contre la construction de minarets en Suisse ;  autrement dit, la Conférence des évêques suisses annonce publiquement qu’elle est favorable à l’érection de minarets sur sol suisse). « Elle (la Conférence des évêques suisses) s’exprime sur ce sujet (des minarets en Suisse) parce que c’est une question politique qui porte sur une religion et sur les droits corporatifs des religions » (primo, quand on a la conscience tranquille, on ne justifie pas sa prise de position et  il faudrait signaler cela à l’attaché de presse des évêques suisses ;  secundo, le public ne comprendra pas en quoi des évêques justifient leur approbation des minarets sur sol Suisse du fait qu’il s’agit, selon ces évêques, d’une « question politique » et de « droits corporatifs »).

« Les minarets, comme les clochers des églises, sont un signe de la présence publique d’une religion » (sauf que dans le cas de l’islam, les mahométans perçoivent le minaret comme le signe visible du fait qu’ils sont en terre d’islam et non en Suisse, pays de culture judéochrétienne ;  ce qui pose le problème des « droits corporatifs » des Juifs et des Chrétiens en Suisse). « Nous sommes conscients que les droits inhérents à la liberté religieuse et cultuelle ne sont pas respectés dans certains pays de religion islamique » (« pas respectés » est un euphémisme complaisant hautement désagréable ;  le terme qui convient est « bafoués »). « Les chrétiens en particulier subissent des difficultés dans leur pratique religieuse et des restrictions dans la construction d’édifices sacrés » (les mots « difficultés » et « restrictions » constituent, encore une fois, un euphémisme complaisant hautement désagréable ;  les termes qui conviennent sont « impossibilités » et « persécutions » ;  à ce propos,  j’invite l’attaché de presse des évêques suisses à lire le dernier rapport annuel de Aide à Eglises en Détresse, AED).

« Nous réaffirmons notre proximité et notre solidarité avec les chrétiens subissant des limitations de tout genre et des persécutions » (le mot « persécutions » apparaît, enfin, dans le communiqué de presse des évêques suisses). « En tant que évêques et citoyens suisses, nous nous réjouissons que la Constitution de la Confédération ne contienne plus d’articles d’exception et nous ne souhaitons pas qu’on en introduise de nouveaux » (le public ne comprendra pas en quoi des évêques se posent soudain en spécialistes du droit constitutionnel et tout ça pour recourir à une circonlocution alambiquée sur la Constitution suisse et sur les « articles d’exceptions »). « L’interdiction générale de construire des minarets fragiliserait les efforts nécessaires pour établir une attitude d’accueil réciproque dans le dialogue et le respect mutuel » (sauf que justement, il n’y a pas réciprocité et donc pas « d’accueil réciproque » en terre dite d’islam).

« En la matière, la peur est mauvaise conseillère. L’édification et l’usage des minarets sont d’ailleurs aussi régis par les règlements de construction » (le public ne comprendra pas non plus cette formule qui mélange, je cite le communiqué, « édification » au sens non spirituel du terme, « usage des minarets » et « règlements » ;  on a ici le sentiment déplaisant que toute cette affaire n’est qu’une question de permis de construire délivré par les autorités civiles). « Nous invitons à repousser l’initiative, non par méconnaissance des difficultés réelles, mais parce que nous sommes cohérents avec nos valeurs chrétiennes et les principes démocratiques de notre pays » (c’est donc en connaissance de cause – et non par méconnaissance – que les évêques voteront en faveur de l’érection de minarets ;  au nom de « valeurs chrétiennes » et au nom de « principes démocratiques »,  autant de concepts qui, à quelques très rares exceptions près, ne figurent pas dans le vocable mahométan ;  sans compter que l’on ne saisit pas très bien en quoi l’érection de minarets s’inspire de « valeurs chrétiennes »).

Delémont, le 9 septembre 2009

Les évêques suisses
    
  
  
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz