FLASH
[17/10/2017] Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  |  Rare: Israël a procédé à des frappes aériennes en Syrie près de Damas – la Russie était prevenue  |  Catalogne : le président indépendantiste recule et propose de discuter avec Madrid dans 2 mois  |  Gaza : en réponse aux tirs de roquette, Israël a bombardé des positions terroristes du Hamas pendant la nuit  |  Somalie : l’attentat de la religion de la paix et de la tolérance a fait 231 morts et 275 blessés  |  Pendant la nuit, l’armée israélienne a arrêté 12 colons arabes en Judée, recherchés pour terrorisme  |  [15/10/2017] Prédateur sexuel Harvey Weinstein : la gauche contre-attaque et « ressort » une affaire contre Trump  |  Double attentat islamiste à Mogadishu : 230 morts  |  Israël attentat islamiste : 2 tirs de roquette du Hamas confirmés – pas de blessés  |  Israël attentat islamiste : 3 tirs de roquette du Hamas sur des civils  |  Israël attentat islamiste : tir de roquette et explosion à Sufa, un village proche de la frontière de Gaza – pas de blessés  |  Israël : alerte tir de roquette au sud suivie de rapport d’explosion à Sufa, un village proche de la frontière de Gaza  |  Sebastian Kurz prochain chancelier d’Autriche, selon les sondages de sortie d’urnes d’OE24  |  Election Autriche, projection : OVP (parti du peuple autrichien anti-migration) 31%, FPO (parti de la liberté) 29%, SPO 25%  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 20 septembre 2009

Des centaines d’opposants  politiques sont descendus dans la rue  ce vendredi 18 septembre à Téhéran, à l’occasion de la journée Qods de soutien aux Palestiniens, manifestation annuelle décrétée par l’imam Khomeiny au début de la révolution islamique en 1979.

 

Les trois principales figures de l’opposition, dont le chef d’opposition Mir Hossein Moussavi, qui contestent toujours la réélection le 12 juin du président Mahmoud Ahmadinejad, ont participé à  ce rassemblement.

 

Les forces de sécurité iraniennes, comprenant les Gardiens de la révolution, les miliciens islamistes des Bassidjis et les policiers ont  fait face aux  manifestants. Sur la place Haft-e Tir, des partisans du régime circulant à moto ont arrêté et battu à l’aide de matraques plusieurs manifestants de l’opposition. L’ex-président Mohammed Khatami a été agressé par des partisans du régime ultraconservateur et des protestataires ont été battus et arrêtés.

 

Les Gardiens de la révolution, le corps d’élite de la République islamique d’Iran, ont averti déjà qu’ils réprimeront toute manifestation d’opposants au président iranien lors de la journée annuelle de soutien aux Palestiniens organisée ce  vendredi.

 

« Nous prévenons le peuple et les mouvements qui veulent venir en aide au régime sioniste que s’ils cherchent les troubles ou les perturbations lors du glorieux rassemblement de Qods (Jérusalem), ils auront à faire à une confrontation décisive de la part des courageux enfants de l’Iran », ont indiqué les Gardiens de la révolution dans un communiqué.

 

« Les réseaux étrangers, en particulier les services de renseignements du régime sioniste (projettent) de susciter troubles et divisions parmi le mouvement uni du peuple », a  accusé aussi le communiqué.

 

Le site réformateur Mowjcamp.com  a demandé aux Iraniens de se vêtir pour l’occasion de vert, la couleur du candidat malheureux Mir Hossein Moussavi.

 

le chef de l’opposition Mir Hossein Moussavi, arrivé en voiture sur l’une des manifestations, a été hué aux cris de « Mort à Moussavi » par des sympathisants du régime, qui se sont ensuite jetés sur le véhicule, le forçant à quitter les lieux. 

 

C’est la première fois depuis près de deux mois et demi que l’opposition manifestait contre la réélection, le 12 juin, du président Mahmoud Ahmadinejad. Les manifestations ont pris fin en milieu d’après-midi à Téhéran, selon des témoins. « Quelques manifestants ont protesté contre (Mahmoud) Ahmadinejad mais ils ont été noyés dans l’énorme foule de gens exprimant leur solidarité avec les Palestiniens », a affirmé la télévision d’Etat.

 

Les manifestations de Qods, qui ont lieu dans toutes les villes et  qui sont l’occasion pour les participants de crier « mort à Israël », sont traditionnellement organisées le dernier vendredi du mois musulman du ramadan. Mais cette année le guide suprême Ali Khamenei a lui-même demandé aux Iraniens de s’abstenir de faire du rassemblement autre chose qu’une marque de soutien aux Palestiniens.

 

La réélection du président avait provoqué un mouvement de contestation populaire sans précédent depuis 1979 et avait été sévèrement réprimé. Dans les jours qui ont suivi la présidentielle du 12 juin, d’importantes manifestations se sont déroulées dans Téhéran pour dénoncer les résultats de la présidentielle. Les forces de l’ordre et les miliciens islamiques sont intervenues violemment contre les manifestants. Quelque 4000 personnes ont été arrêtées et, officiellement, 30 personnes ont été tuées lors des troubles post-électoraux. Selon l’opposition, le nombre des personnes tuées s’élève à 72.

 

 

 

 

Ftouh Souhail

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz