FLASH
[17/10/2017] Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  |  Rare: Israël a procédé à des frappes aériennes en Syrie près de Damas – la Russie était prevenue  |  Catalogne : le président indépendantiste recule et propose de discuter avec Madrid dans 2 mois  |  Gaza : en réponse aux tirs de roquette, Israël a bombardé des positions terroristes du Hamas pendant la nuit  |  Somalie : l’attentat de la religion de la paix et de la tolérance a fait 231 morts et 275 blessés  |  Pendant la nuit, l’armée israélienne a arrêté 12 colons arabes en Judée, recherchés pour terrorisme  |  [15/10/2017] Prédateur sexuel Harvey Weinstein : la gauche contre-attaque et « ressort » une affaire contre Trump  |  Double attentat islamiste à Mogadishu : 230 morts  |  Israël attentat islamiste : 2 tirs de roquette du Hamas confirmés – pas de blessés  |  Israël attentat islamiste : 3 tirs de roquette du Hamas sur des civils  |  Israël attentat islamiste : tir de roquette et explosion à Sufa, un village proche de la frontière de Gaza – pas de blessés  |  Israël : alerte tir de roquette au sud suivie de rapport d’explosion à Sufa, un village proche de la frontière de Gaza  |  Sebastian Kurz prochain chancelier d’Autriche, selon les sondages de sortie d’urnes d’OE24  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 30 septembre 2009

La grande nouvelle de cette semaine est le retour du racisme en Amérique, la confirmation de la grande moralité dans notre pays quand il s’agit de défendre un artiste de gauche et le refus des médias de reconnaître son erreur dans les élections allemandes !!

 

Il était certain que les critiques et les manifestations monstres contre Obama allaient engendrer cette accusation : c’est le racisme qui pousse les vilains réactionnaires américains à protester contre la réforme de santé.

 

La Maison-Blanche, aidée en cela par le sénile Carter, reprend l’argument qui a si bien marché durant la campagne électorale de 2008. La moindre critique contre Obama était forcément un acte de racisme primaire. Alors, en chute libre dans les sondages et ayant montré son visage de naïf doublé d’un cynique de première, Obambi ressort donc la massue du politiquement correct. Et la presse internationale, qui avale pourtant couleuvre sur couleuvre avec lui, emboîte le pas.

 

L’anti-Obama est donc forcément un redneck, inculte et adepte du Ku Klux Klan (la presse oublie juste de rappeler que le KKK fut fondé par des démocrates du sud des USA). S’il s’oppose à la réforme de santé, c’est parce qu’il n’admet pas que l’Amérique soit dirigée par un noir (Hé oui, Obama n’est plus un métis désormais. Il est redevenu  noir. Il est vrai que les noirs racistes qui ne le trouvaient pas assez noir avant son élection sont subitement devenus muets sur ce point).

 

Accusations ridicules et qui prouvent la pauvreté de l’argumentaire. Seule consolation, la presse est obligée d’admettre que Obama doit faire à des manifs monstres, et non plus à des manifs de taille réduite.

 

Ainsi, si l’on ose dire qu’Obama a tort sur l’abandon du bouclier anti-missile, on est raciste !! Si l’on ose penser qu’Obama favorise la montée des totalitarismes en donnant un blanc-seing à l’Iran ou au Venezuela, on est raciste !! Être contre sa réforme de santé, c’est être raciste !!

 

Obama ne fait que reprendre une vieille recette qui a tant marché par le passé. Rappelez vous le procès OJ Simpson. Celui-ci, accusé du meurtre de sa femme Nicole Brown et de son ami Ronaldo Goldman. Malgré de nombreux indices montrant que Simpson était le meurtrier, celui-ci en appela au racisme pour se défendre. La suite, on la connaît : un jury constitué de 12 personnes (8 noirs, 1 métis, 1 hispanique et 1 blanc) relaxa Simpson. L’accusation de racisme avait marché à plein : si l’ex-champion avait été jugé coupable, c’est que le jury aurait été raciste. Le fait qu’il fut ensuite condamné au civil quelque temps plus tard et jugé responsable de la mort de Nicole et Ronaldo montre que le premier jugement fut bel et bien influencé par la peur de passer pour des racistes.

 

Obama applique donc à la lettre cette vieille lune : soit on est avec lui, soit on est un gros con raciste. C’est éculé, c’est franchement ridicule, mais cela marche toujours !!!

 

Quittons ce pays raciste et tournons nous vers le nôtre, si vertueux !!

 

Ha défendre un pédophile et un lâche, quel bel exemple de moralité !! Si Luc Besson s’est vite désolidarisé de cette meute, le reste de la clique médiato-artistique, tendance gauche caviar, ne sort pas grandie de cette affaire une fois de plus !! Après avoir défendu Cesare Batisti, après avoir admiré Castro (dont on a appris la semaine dernière que les Russes avaient dû le calmer car ce bon barbu trouvait que Moscou était trop tiède question nucléaire, en clair, Castro voulait une guerre nucléaire avec l’Amérique), après avoir trouvé tant de bonhomies aux Brigades Rouges italiennes, à la bande à Baader, à Action Directe, après avoir fait tant de route avec les Communistes, notre « élite » défend donc Polanski !! On peut trouver cela abject. On peut surtout boycotter toutes ces ordures qui mettent la moralité au niveau du caniveau !!

 

Si la presse commence à se désolidariser de cette engeance (il est vrai que le lecteur moyen a du mal à comprendre qu’on défende un homme qui fait boire gamine pour la violer), elle ne perd pas pour autant ses vieux réflexes anti-droites.

 

Ainsi, elle se répandait en pronostics désastreux pour Angela Merkel. Et dimanche soir, c’est le choc. Non seulement, la chancelière allemande gagne les élections, mais en plus elle peut se permettre de changer d’alliés, et d’envoyer balader la gauche allemande. Un exemple que devrait d’ailleurs méditer Nicolas Sarkozy.

 

Mais chasser le naturel, il revient au galop. À peine les résultats connus, France 2 alignait les interviews des électeurs allemands de gauche qui nous balançaient tous les mêmes clichés : la droite au pouvoir sera un désastre pour la culture, pour les jeunes, pour le social, etc, etc… Pas une image, pas une déclaration des vainqueurs. Et le spectateur lambda de se dire en regardant ces reportages dignes de la Pravda que, vraiment, les frisés, ils exagèrent : même pas capables de voter pour le bon parti, celui qui défendrait si bien Polanski !!

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz