FLASH
[21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  |  Règlement de compte hier soir à Marseille. 2 individus armés (fusil à pompe) ont tué un homme à la Bricarde  |  Pendant la nuit, 2 roquettes tirées depuis la Syrie ont atteint le Golan – pas de blessé  |  [20/10/2017] #Pologne : 8 blessés dans une attaque au couteau dans le centre commercial VIVO à Stalowa Wola  |  Une ex-assistante parlementaire porte plainte contre le député LREM Christophe Arend pour harcèlement et agression sexuelle  |  Une ex-salafiste porte plainte contre Tariq Ramadan pour “viol, agression sexuelle et harcèlement”  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 9 octobre 2009

Il fut un temps où le prix Nobel de la paix faisait rêver.

Il fallait montrer d’extraordinaires dons humanistes pour décrocher ce que beaucoup voyaient comme la récompense suprême. Mais le Nobel est européen, et comme le continent sur lequel il est né, il décline depuis plusieurs années. Aujourd’hui, 9 octobre 2009, le prix Nobel est définitivement mort.

Les premiers signes d’agonie étaient patents : l’année dernière, un second couteau de la politique, Al Gore,  en sortant un livre d’une médiocrité embarassante, avait été soudainement considéré aussi important pour l’humanisme contemporain que Jean-Paul II, Shimon Peres, Woodrow Wilson, Lech Walesa, Elie Wiesel, Mère Thérésa ou Martin Luther King.

Le malaise avait été évident. Quel était le rapport entre le changement climatique et le prix Nobel de la paix ? Aucun. Qu’à cela ne tienne. Nous vivons dans une ère de décadence absolue, où les scientifiques ne font plus de sciences, où les philosophes ignorent la morale, ou les violeurs de Thaïlandais deviennent Ministre de la Culture et où n’importe quel raté obtient n’importe quel prix sans avoir à se justifier. 

Les cervelles de moineaux qui président le comité ont fait plus fort cette fois :  le prix Nobel 2009 récompense rien. Le néant. Le vide.

Barack Obama a reçu un prix de la Paix six mois après le début de sa présidence. Il n’a rien accompli. Rien du tout. Aucun traité diplomatique, aucun achèvement politique majeur, aucune avancée à quelque échelle que ce soit. Il est récompensé pour n’avoir strictement rien fait. Merveilleux…

On aimerait rire, on aimerait s’offusquer. Mais il faut être réaliste : le ridicule nous tuera.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz