FLASH
[21/09/2017] Florian Philippot quitte le FN : « Il était temps ! Reste maintenant à changer de ligne » tweet Robert Ménard  |  [20/09/2017] Vicieux, Mélenchon l’homme du peuple voyage en Business quand ses collègues sont en éco  |  Attentat de Londres : 2 nouvelles arrestations, 4 musulmans sont actuellement interrogés  |  Vicieux, quand Obama était président, il a beaucoup critiqué Wall Street. Maintenant il y fait des conférences payées 400 000$  |  Tremblement de terre au Mexique : 160 morts  |  Israël : cette année, l’armée a saisi 385 armes illégales aux colons arabes en Judée Samarie  |  [19/09/2017] Tweet de Netanyahu: « le discours de Trump est le meilleur que j’ai entendu à l’ONU en trente ans ! »  |  Le jihadiste de l’attentat de Londres a de la famille à Noord-Brabant, aux Pays-Bas  |  Attentat de Londres : le terroriste syrien aime la Grande Bretagne, affirme son frère  |  Israël : la police a arrêté un colon arabe de 17 ans après qu’un pistolet a été découvert chez lui  |  Attaque dans la cour de la synagogue de Garges-lès-Gonesse par des musulmans antisémites hurlant « Allahou akbar, nique les juifs »  |  [18/09/2017] Honte : la gauche a dénoncé le mur construit par Israël pour protéger ses citoyens, et elle en construit un pour protéger la tour Eiffel  |  Nikki Haley (ambassadrice des Etas-Unis à l’ONU): « La Corée du nord sera détruite si nous devons nous défendre contre ses attaques »  |  Attentat islamiste à Vigneux-sur-Seine (91) : un homme tente de tuer des policiers en criant Allah Ou akbar  |  Les USA, le Japon et la Corée du sud ont fait une démonstration de force aérienne en réponse au dernier tir de missile de Pyongyang  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 9 octobre 2009

  
  

  
  
Michel Garroté
  
Vendredi 9 octobre 2009  – 21 Tishri 5770
  
Or donc, le Prix norvégien – dit « Nobel » – prix supposé récompenser les artisans de paix, ce Prix Nobel de la Paix vient d’être attribué à Barack Hussein Obama. Je n’ai pas lu en détail, ce matin, la quantité gigantesque de dépêches, éditoriaux, chroniques, articles et autres bafouilles, tant leurs titres, à eux seuls, étaient excessivement enthousiastes, pour ne pas dire idôlatres, envers le demi dieu Obama. Avec ce prix de la paix, l’obamania vit une nouvelle étape de son délire chronique à propos du plus grand messie virtuel de tous les temps :  Obamessia.
  
Je ne doute pas un seul instant que le seul fait d’être un métis d’origine mahométane constitue, en soi, un critère politiquement correct suffisant, pour séduire les attributeurs scandinaves de ce prix qui, dans le passé,  a déjà été décerné, plusieurs fois, à des dictateurs et à des terroristes.  C’est du reste un peu comme la Légion d’Honneur,  que certains ont refusée (alors qu’elle leur avait été officiellement décernée) afin de sauver leur honneur.
  
  

  
  
Le côté tragicomique, dans cette attribution d’un prix de la soi-disant « paix », à Barack Hussein, c’est que non seulement ce dernier n’a absolument rien réussi de concret en matière de paix ;  mais que bien au contraire, il est responsable de la reprise de toute une série de guerres ;  sans compter les guerres à venir, en raison de la désastreuse politique étrangère obambique.
  
Le retrait prématuré, imposé par Obama, des troupes US dans les villes irakiennes a relancé les attentats, dont les premières victimes sont les Irakiens eux-mêmes.  L’absence de stratégie en Afghanistan fait le jeu des terroristes. L’absence de coordination avec le Pakistan renforce les réseaux de la terreur au Waziristan. La vaine tournée de Obama en Afrique maintient ce continent dans d’atroces guerres en RDC, au Congo Brazzaville, en Somalie, au Soudan, au Zimbabwe, au Niger, au Nigeria et ailleurs, sans compter l’infiltration d’une partie de l’Afrique par des groupes terroristes islamiques.
  
La pseudo-diplomatie vis à vis de l’Iran permet à ce pays d’achever bientôt la construction de sa première bombe atomique. Le parti pris en faveur de Mahmoud Abbas dans le conflit israélo-arabe encourage ces jours-ci le Fatah à initier une troisième Intifada.  En définitive, le Prix Nobel de la Paix,  plus que jamais,  récompense les hommes qui parlent de paix tout en faisant tout pour que les guerres continuent par-ci et reprennent par-là.
  
  

   
  
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz